Les applis bancaires et budgétaires ne manquent pas. Mais une appli qui prodigue aussi des conseils vous permettant d'économiser des centaines d'euros, existe-t-elle déjà? Pas du tout. La jeune pousse anversoise Halff entend faire grand cas de la budgétisation à court terme et regarde bien plus loin que la fin du mois.

Une vanne qui n'a pas été bien fermée ou - pire encore - qui est restée ouverte dans une installation industrielle peut générer une catastrophe. Pour veiller à ce qu'on sache à tout moment si une vanne est bien fermée ou est restée ouverte, la jeune pousse anversoise Aloxy recourt à l'Internet des choses (IoT).

L'énergie coûte cher. Mieux vaut donc être aussi parcimonieux que possible, car la planète profite elle aussi de pertes d'énergie et d'émissions de CO2 les plus faibles possible. Avec Enprove, An Beazar entend rendre le monde un peu meilleur en détectant les pertes d'énergie et d'eau d'une manière aussi rapide et efficiente que possible.

Chaque technologie génère ses propres problèmes. Dans le cas de la chaîne de blocs, c'est son incroyable complexité. Pour la rendre utilisable pour les entreprises moyennes, la jeune pousse anversoise Arkane Network a développé une plate-forme logicielle qui effectue la transposition du code connu par les développeurs vers la chaîne de blocs.

Un système d'agenda en ligne spécifiquement conçu pour les médecins belges. Voilà qui devrait leur venir à point, ont estimé trois entrepreneurs limbourgeois, qui ont donc développé Mya, une nouvelle start-up supportant le secteur médical et les pratiques apparentées dans la gestion de l'agenda.

A une époque, où le besoin d'informaticiens est grand, les universités ne suffisent pas. La française Wild Code School entend compenser cela au moyen d'un authentique trajet de formation. Depuis un an et demi, cette jeune entreprise est également présente sur le marché belge.

'Pourquoi reconstruire quelque chose quand on peut éviter son effondrement?' Voilà en résumé plus ou moins la philosophie de la jeune entreprise bruxelloise Zensor. Avec - bien entendu - des capteurs et une analyse de leurs données, l'entreprise est capable de détecter exactement quand un pont, un tunnel ou une courroie transporteuse menace de rendre l'âme, ce qui permet d'intervenir à temps.

Les règles comptables ont à peine changé depuis les années septante du siècle dernier. Le logiciel comptable fonctionne encore et toujours comme dans les années nonante. Et ce à une époque, où les changements n'ont pas manqué sur tous les plans. Horus, la jeune entreprise de Philippe Tailleur, entend changer cela et faire entrer la comptabilité dans le vingt-et-unième siècle au moyen de l'intelligence artificielle.

En ouvrant des bureaux au Rwanda, le fabricant ostendais de robots ZoraBots entend pénétrer le marché africain. Il envisage d'employer jusqu'à 60 personnes dans cette filiale.

Data News Jobs