Commençons cet aperçu par ce qui aurait pu être le plus important rachat de cette année, voire de l'histoire du secteur technologique. Le fondeur de puces Broadcom voulait engloutir son homologue Qualcomm pour pas moins de 117 milliards de dollars, soit quelque 95 milliards d'euros après conversion. Broadcom s'est vu contrainte de faire marche arrière, après que le président américain Donald Trump ait déclaré qu'il bloquerait cet accord. Dans cette même catégorie des puces, l'accord prévu cet été entre Qualcomm et NXP a également capoté. Le contrôleur boursier chinois n'a en effet pas donné en temps voulu son autorisation pour le rachat d'un montant de 44 milliards de dollars.
...

Commençons cet aperçu par ce qui aurait pu être le plus important rachat de cette année, voire de l'histoire du secteur technologique. Le fondeur de puces Broadcom voulait engloutir son homologue Qualcomm pour pas moins de 117 milliards de dollars, soit quelque 95 milliards d'euros après conversion. Broadcom s'est vu contrainte de faire marche arrière, après que le président américain Donald Trump ait déclaré qu'il bloquerait cet accord. Dans cette même catégorie des puces, l'accord prévu cet été entre Qualcomm et NXP a également capoté. Le contrôleur boursier chinois n'a en effet pas donné en temps voulu son autorisation pour le rachat d'un montant de 44 milliards de dollars.1. IBM rachète Redhat pour 33,4 milliards de dollarsLe principal rachat technologique de cette année fut en fin de compte celui, assez étonnant, de Redhat par IBM. Ce fut même le plus important accord conclu par 'Big Blue' et l'un des plus coûteux de l'histoire du secteur technologique américain. Par ce rachat, IBM entend renforcer sa position sur le marché du nuage. "Le rachat de Red Hat va changer les règles du jeu en ce qui nous concerne", a déclaré Ginni Rometty, CEO d'IBM, à ce propos.2. Broadcom rachète CA Technologies pour 18,9 milliards de dollarsAprès l'échec de la reprise de son rival Qualcomm, le géant des puces Broadcom a cet été jeté son dévolu sur l'éditeur de logiciels CA Technologies. Avec succès cette fois: l'accord fut finalisé en novembre, après que l'Europe ait en octobre donné également son aval. Ce deal est du reste plutôt étonnant dans la mesure où CA vend des logiciels et des services, alors que Broadcom commercialise des puces et aussi du software. 3. SAP rachète Qualtrics pour 8 milliards de dollarsEn novembre, SAP annonça qu'elle reprenait Qualtrics. Ce rachat devrait être entériné l'année prochaine. Qualtrics est un des pionniers en 'experience management software' que SAP souhaite à présent intégrer à ses propres logiciels et combiner aux données opérationnelles existantes des transactions que SAP traite au niveau mondial.4. Microsoft rachète Github pour 7,5 milliards de dollarsEn juin, Microsoft a mis fin à la rumeur qui circulait en annonçant officiellement son désir de s'emparer de la plate-forme pour développeurs Github pour 7,5 milliards de dollars. 28 millions de développeurs de logiciels utilisent cette plate-forme, principalement pour du software open source. En octobre, Microsoft a obtenu l'approbation du contrôleur européen de la concurrence: il restera suffisamment de concurrence après la fusion, selon ce dernier.5. Salesforce rachète MuleSoft pour 6,5 milliards de dollarsMuleSoft est une plate-forme d'API pour la réalisation de réseaux d'applications reliant applications, données et appareils professionnels dans le nuage et dans des centres de données sur site. Salesforce utilisera la plate-forme pour réseaux d'applications de MuleSoft pour dynamiser sa propre gamme Integration Cloud. Cette année encore, Salesforce a aussi racheté Cloudcraze et Datorama.6. Adobe rachète Marketo pour 4,75 milliards de dollarsL'éditeur de logiciels Adobe Systems a eu clairement la fringale cette année. En reprenant l'entreprise américaine Marketo, qui s'occupe de logiciels à des fins de marketing, Adobe a en tout cas effectué le plus gros rachat de son histoire. On en viendrait même à oublier qu'Adobe a en mai de cette année aussi racheté la plate-forme d'e-commerce Magento pour quasiment 1,7 milliard de dollars et ce, afin de mieux affronter la concurrence de Salesforce et d'Oracle.7. GTT rachète Interoute pour 1,9 milliard d'eurosLe 'cloud networking provider' GTT a racheté Interoute en février. GTT a déboursé pour ce faire 1,9 milliard d'euros. Ce rachat intervient à peine deux ans et demi après qu'Interoute ait elle-même repris son concurrent Easynet pour 402 millions d'euros. A l'époque, l'entreprise ambitionnait de devenir un fournisseur ICT à l'échelle européenne.8. HCL Technologies rachète du software IBM pour 1,8 milliard de dollarsIBM mise pleinement sur le nuage depuis quelques années déjà. Avec la vente de quelque sept produits, l'entreprise réussit à dégraisser son ancienne activité software. De son côté HCL pourra grâce à ce rachat mieux concurrencer des acteurs tels TCS et Infosys. Le rachat devrait être entériné mi-2019. HCL vient par ailleurs d'ouvrir un nouveau bureau à Gand.9. Oracle rachète DatafoxCette année, Oracle a repris pour un montant non précisé l'entreprise américaine DataFox. Cette dernière dispose d'un 'AI data engine' basé sur le nuage et fournit ainsi des informations et visions professionnelles, qui peuvent être utilisées pour amplifier les prospects, harmoniser les données CRM et trouver de nouveaux clients potentiels.10. VMware rachète CloudHealth TechnologiesEn octobre, VMware a clôturé le rachat de CloudHealth Technologies. Cette plate-forme permet aux clients d'analyser leurs coûts 'cloud' et de les gérer. La technologie devrait aider les clients dans un environnement multi-nuage.