OnePlus est connue et est devenue populaire pour avoir introduit sur le marché des années durant des top-smartphones qui étaient sensiblement plus abordables que les iPhone, Samsung Galaxy et autres Huawei P. Mais aujourd'hui, le modèle d'entrée de gamme du OnePlus 8 atteint les 699 euros, alors que le top-modèle du 8 Pro frôle les mille euros.

Avec la nouvelle série Nord, le fabricant insuffle une nouvelle vie à sa philosophie initiale: vous obtiendrez un très bon smartphone pour un prix serré, même s'il ne s'agit peut-être plus des top-spécifications (absolues) d'antan.

Deux variantes

Ecrivons-le honnêtement: les top-smartphones proposés à des prix débutant à quelque 800 euros sont pour beaucoup tout bonnement exagérés ou simplement trop coûteux. Quasiment tous les fabricants disposent par conséquent aussi dans leur gamme d'un ou de plusieurs appareil(s) intéressant(s) dans le segment de prix inférieur (aux environs de 500 euros). Même Apple, marque chère s'il en est, n'échappe pas à cette tendance: le géant technologique de Cupertino a ainsi récemment introduit avec l'iPhone SE son iPhone le plus abordable à ce jour avec un prix de départ de 489 euros.

Or voici donc que OnePlus montre dans le même train avec le Nord. Ce nouvel appareil se décline en deux variantes: un modèle à 8 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage, et un second à 12 Go de RAM et 256 Go de capacité de stockage. Leurs prix conseillés: 399 et 499 euros. Première observation: tout comme les top-modèles du OnePro (8 et 8 Pro), le Nord intègre un connecteur pour carte de mémoire. Certes, 128 Go de capacité de stockage sur la version d'entrée de gamme, c'est bien, mais cela ne permet pas non plus de faire des folies sur le plan de la photographie et de la vidéo 4K.

Deuxième observation: 12 Go de RAM sur le top-modèle, c'est beaucoup, à coup sûr sur un smartphone de la catégorie intermédiaire supérieure. OnePlus cible ainsi surtout les joueurs (mobiles) exigeants, qui ne sont satisfaits qu'avec l'expérience de jeu la plus fluide qui soit. Cela explique également pourquoi le fabricant obtient à chaque fois de très bons scores au niveau de la vitesse de rafraîchissement de l'écran (encore un paramètre qui fait la différence!). La fréquence de rafraîchissement du Nord est de 90Hz, tout comme celle de l'écran du OnePlus 8. Le 8 Pro, lui, va encore un peu plus loin avec ses 120Hz, mais dans la catégorie de prix du Nord, nous ne nous plaindrons pas des 90Hz.

Sur quoi alors a-t-on lésiné?

Extérieurement, rien n'indique du reste que le Nord soit un modèle allégé du, disons, OnePlus 8. Il s'agit d'un bel et robuste appareil à écran de 6,44 pouces (un rien plus petit que celui de 6,55 pouces du OnePlus 8) avec même, à l'arrière, du verre renforcé Gorilla 5. L'écran est de type Fluid AMOLED à 1.080 x 2.400 pixels, la même résolution et rapport d'image (20:9) que pour le OnePlus 8.

Le Nord ne manque pas non plus d'appareils photo. Il y en a quatre (!) à l'arrière, parfaitement positionnés les uns en-dessous des autres. L'appareil principal avec son capteur de 48 méga-pixels Sony IMX586 et son stabilisateur d'image optique (OIS) est identique à celui du OnePlus 8. La différence réside dans l'appareil grand angle de 8 méga-pixels et champ de vision de 119°. Celui équipant le OnePlus 8 fait 16 méga-pixels (le double donc) et offre un champ de vision de 116°. Le macro-objectif pour les close-ups est par contre identique à celui du '8', et un capteur de profondeur de 5 méga-pixels complète le tableau optique.

Les quatre caméras du smartphone., OnePlus
Les quatre caméras du smartphone. © OnePlus

Voilà pour la partie arrière. En façade, on trouve un double appareil photo, ce qui est une première sur un OnePlus. Grâce à l'encoche en haut de l'affichage, on dispose d'un appareil principal de 32 méga-pixels et d'un autre grand angle de 8 MP à champ de vision de 105°. Le premier permet de réaliser des autoportraits assez nets, alors que le second effectue des selfies de groupes. Ajoutons que l'appareil de 32 MP permet aussi de filmer en qualité 4K à un taux de frames de 60 fps.

Fonction nocturne

Pour résumer le bloc optique, disons qu'il y a d'abord un excellent appareil photo principal de 48 méga-pixels qu'on trouve aussi sur des modèles plus coûteux tels le OnePlus 8. Tout comme l'appareil grand angle, cet objectif est équipé d'une fonction nocturne pour réaliser des photos encore nettes dans de faibles conditions lumineuses. Pour y arriver, le OnePlus Nord combine en quelques secondes jusqu'à neuf prises de vue à durées d'exposition différentes. Et le résultat est au rendez-vous.

La plupart des autres objectifs sont performants pour un appareil de cette catégorie de prix. Il n'y a finalement que le macro-objectif qui nous a quelque peu déçus: quand on effectue une photo avec l'appareil principal de 48 MP et qu'on y applique un franc zoom avant, le résultat est généralement nettement plus net et détaillé. Cela rend donc complètement superflu le macro-objectif séparé pourtant de 'qualité'.

A gauche une macro-photo du OnePlus Nord, au centre un close-up du OnePlus 8 Pro et à l'extrême droite un autre de l'Huawei Mate 20 Pro. En comparaison avec ces appareils plus chers, le résultat du Nord est plutôt maigrichon et peu détaillé., MvdV
A gauche une macro-photo du OnePlus Nord, au centre un close-up du OnePlus 8 Pro et à l'extrême droite un autre de l'Huawei Mate 20 Pro. En comparaison avec ces appareils plus chers, le résultat du Nord est plutôt maigrichon et peu détaillé. © MvdV

5G dans le jeu de puces

Passons à présent aux autres spécifications. Le OnePlus Nord est par exemple équipé d'un Qualcomm Snapdragon 765G-soc, à savoir un jeu de puces avec une appellation faisant penser que le téléphone supporte la 5G. Selon le fabricant, le Snapdragon 765G est quelque vingt pour cent plus performant que le 765-soc normal, mais cela n'en reste pas moins un jeu de puces pour appareils de milieu de gamme avec modem 5G intégré. Le Snapdragon 865, qui pilote le OnePlus 8 (Pro), dispose d'un modem séparé, le X55. Ce dernier est capable de liaisons de données mobiles plus rapides, tout comme le processeur Snapdragon 865 qui est aussi nettement plus véloce que le 765G. Ce dernier offre cependant aussi des avantages: le modem embarqué s'avère plus économe en énergie, alors que la technologie est environ la moitié moins chère qu'un Snapdragon 865 à modem X55. Voilà surtout pourquoi OnePlus est à même de proposer le nouveau Nord sous la barre des 400 euros.

En outre, le Nord ne se distingue que par des détails de son frère le plus proche, le OnePlus 8. C'est ainsi que sa batterie de 4.115 mAh est un peu moins puissante que celle de 4.300 mAh du 8 (à noter une fonction de recharge rapide au moyen de l'adaptateur Warp Charge 30T), alors que le Nord doit se passer du son Dolby Atmos. Pas de quoi fouetter un chat, si vous voulez notre avis, dans la mesure où un véritable système Dolby Atmos fait vraiment la différence, contrairement à un jeu de minuscules haut-parleurs pour smartphone. Enfin, le Nord possède un écran un peu plus petit et moins de méga-pixels au niveau de l'objectif grand angle (mais il dispose par contre d'un quatrième appareil photo). Un capteur d'empreintes digitales intégré à l'écran est aussi inclus dans le prix.

Rayon logiciels, le OnePlus Nord tourne sur Android 10 nappé par le fabricant à une sauce OxygenOS 10.5 maison plutôt agréable. Ce qui étonne le plus ici, c'est que OnePlus équipe par défaut le Nord des applis de téléphonie et de messagerie de Google, alors que la plupart des autres fabricants accordent la préférence à des solutions bien à eux. C'est un peu une affaire de goût, mais cela fait en sorte que l'interface du Nord est très propre et uniforme.

Conclusion

Si vous disposez de 399 euros, le OnePlus Nord est probablement le meilleur smartphone que vous puissiez acheter pour l'instant. Il a tout ce qu'il faut: un top-appareil photo de 48 méga-pixels (en plus de cinq autres objectifs), la connectivité 5G, un grand et excellent écran (90Hz) et une mémoire RAM plus que suffisante. Seul bémol: 128 Go de capacité de stockage peut s'avérer un peu juste à la longue, surtout si vous êtes du genre à sauvegarder photos et vidéos. Le modèle à 256 Go revient certes à cent euros de plus, mais vous disposerez directement aussi de 12 Go de RAM.

Les nouveaux modèles OnePlus Nord seront disponibles à partir du 4 août dans les teintes Blue Marble et Gray Onyx.

OnePlus est connue et est devenue populaire pour avoir introduit sur le marché des années durant des top-smartphones qui étaient sensiblement plus abordables que les iPhone, Samsung Galaxy et autres Huawei P. Mais aujourd'hui, le modèle d'entrée de gamme du OnePlus 8 atteint les 699 euros, alors que le top-modèle du 8 Pro frôle les mille euros.Avec la nouvelle série Nord, le fabricant insuffle une nouvelle vie à sa philosophie initiale: vous obtiendrez un très bon smartphone pour un prix serré, même s'il ne s'agit peut-être plus des top-spécifications (absolues) d'antan.Ecrivons-le honnêtement: les top-smartphones proposés à des prix débutant à quelque 800 euros sont pour beaucoup tout bonnement exagérés ou simplement trop coûteux. Quasiment tous les fabricants disposent par conséquent aussi dans leur gamme d'un ou de plusieurs appareil(s) intéressant(s) dans le segment de prix inférieur (aux environs de 500 euros). Même Apple, marque chère s'il en est, n'échappe pas à cette tendance: le géant technologique de Cupertino a ainsi récemment introduit avec l'iPhone SE son iPhone le plus abordable à ce jour avec un prix de départ de 489 euros.Or voici donc que OnePlus montre dans le même train avec le Nord. Ce nouvel appareil se décline en deux variantes: un modèle à 8 Go de RAM et 128 Go d'espace de stockage, et un second à 12 Go de RAM et 256 Go de capacité de stockage. Leurs prix conseillés: 399 et 499 euros. Première observation: tout comme les top-modèles du OnePro (8 et 8 Pro), le Nord intègre un connecteur pour carte de mémoire. Certes, 128 Go de capacité de stockage sur la version d'entrée de gamme, c'est bien, mais cela ne permet pas non plus de faire des folies sur le plan de la photographie et de la vidéo 4K.Deuxième observation: 12 Go de RAM sur le top-modèle, c'est beaucoup, à coup sûr sur un smartphone de la catégorie intermédiaire supérieure. OnePlus cible ainsi surtout les joueurs (mobiles) exigeants, qui ne sont satisfaits qu'avec l'expérience de jeu la plus fluide qui soit. Cela explique également pourquoi le fabricant obtient à chaque fois de très bons scores au niveau de la vitesse de rafraîchissement de l'écran (encore un paramètre qui fait la différence!). La fréquence de rafraîchissement du Nord est de 90Hz, tout comme celle de l'écran du OnePlus 8. Le 8 Pro, lui, va encore un peu plus loin avec ses 120Hz, mais dans la catégorie de prix du Nord, nous ne nous plaindrons pas des 90Hz.Extérieurement, rien n'indique du reste que le Nord soit un modèle allégé du, disons, OnePlus 8. Il s'agit d'un bel et robuste appareil à écran de 6,44 pouces (un rien plus petit que celui de 6,55 pouces du OnePlus 8) avec même, à l'arrière, du verre renforcé Gorilla 5. L'écran est de type Fluid AMOLED à 1.080 x 2.400 pixels, la même résolution et rapport d'image (20:9) que pour le OnePlus 8.Le Nord ne manque pas non plus d'appareils photo. Il y en a quatre (!) à l'arrière, parfaitement positionnés les uns en-dessous des autres. L'appareil principal avec son capteur de 48 méga-pixels Sony IMX586 et son stabilisateur d'image optique (OIS) est identique à celui du OnePlus 8. La différence réside dans l'appareil grand angle de 8 méga-pixels et champ de vision de 119°. Celui équipant le OnePlus 8 fait 16 méga-pixels (le double donc) et offre un champ de vision de 116°. Le macro-objectif pour les close-ups est par contre identique à celui du '8', et un capteur de profondeur de 5 méga-pixels complète le tableau optique.Voilà pour la partie arrière. En façade, on trouve un double appareil photo, ce qui est une première sur un OnePlus. Grâce à l'encoche en haut de l'affichage, on dispose d'un appareil principal de 32 méga-pixels et d'un autre grand angle de 8 MP à champ de vision de 105°. Le premier permet de réaliser des autoportraits assez nets, alors que le second effectue des selfies de groupes. Ajoutons que l'appareil de 32 MP permet aussi de filmer en qualité 4K à un taux de frames de 60 fps.Pour résumer le bloc optique, disons qu'il y a d'abord un excellent appareil photo principal de 48 méga-pixels qu'on trouve aussi sur des modèles plus coûteux tels le OnePlus 8. Tout comme l'appareil grand angle, cet objectif est équipé d'une fonction nocturne pour réaliser des photos encore nettes dans de faibles conditions lumineuses. Pour y arriver, le OnePlus Nord combine en quelques secondes jusqu'à neuf prises de vue à durées d'exposition différentes. Et le résultat est au rendez-vous.La plupart des autres objectifs sont performants pour un appareil de cette catégorie de prix. Il n'y a finalement que le macro-objectif qui nous a quelque peu déçus: quand on effectue une photo avec l'appareil principal de 48 MP et qu'on y applique un franc zoom avant, le résultat est généralement nettement plus net et détaillé. Cela rend donc complètement superflu le macro-objectif séparé pourtant de 'qualité'.Passons à présent aux autres spécifications. Le OnePlus Nord est par exemple équipé d'un Qualcomm Snapdragon 765G-soc, à savoir un jeu de puces avec une appellation faisant penser que le téléphone supporte la 5G. Selon le fabricant, le Snapdragon 765G est quelque vingt pour cent plus performant que le 765-soc normal, mais cela n'en reste pas moins un jeu de puces pour appareils de milieu de gamme avec modem 5G intégré. Le Snapdragon 865, qui pilote le OnePlus 8 (Pro), dispose d'un modem séparé, le X55. Ce dernier est capable de liaisons de données mobiles plus rapides, tout comme le processeur Snapdragon 865 qui est aussi nettement plus véloce que le 765G. Ce dernier offre cependant aussi des avantages: le modem embarqué s'avère plus économe en énergie, alors que la technologie est environ la moitié moins chère qu'un Snapdragon 865 à modem X55. Voilà surtout pourquoi OnePlus est à même de proposer le nouveau Nord sous la barre des 400 euros.En outre, le Nord ne se distingue que par des détails de son frère le plus proche, le OnePlus 8. C'est ainsi que sa batterie de 4.115 mAh est un peu moins puissante que celle de 4.300 mAh du 8 (à noter une fonction de recharge rapide au moyen de l'adaptateur Warp Charge 30T), alors que le Nord doit se passer du son Dolby Atmos. Pas de quoi fouetter un chat, si vous voulez notre avis, dans la mesure où un véritable système Dolby Atmos fait vraiment la différence, contrairement à un jeu de minuscules haut-parleurs pour smartphone. Enfin, le Nord possède un écran un peu plus petit et moins de méga-pixels au niveau de l'objectif grand angle (mais il dispose par contre d'un quatrième appareil photo). Un capteur d'empreintes digitales intégré à l'écran est aussi inclus dans le prix.Rayon logiciels, le OnePlus Nord tourne sur Android 10 nappé par le fabricant à une sauce OxygenOS 10.5 maison plutôt agréable. Ce qui étonne le plus ici, c'est que OnePlus équipe par défaut le Nord des applis de téléphonie et de messagerie de Google, alors que la plupart des autres fabricants accordent la préférence à des solutions bien à eux. C'est un peu une affaire de goût, mais cela fait en sorte que l'interface du Nord est très propre et uniforme.Si vous disposez de 399 euros, le OnePlus Nord est probablement le meilleur smartphone que vous puissiez acheter pour l'instant. Il a tout ce qu'il faut: un top-appareil photo de 48 méga-pixels (en plus de cinq autres objectifs), la connectivité 5G, un grand et excellent écran (90Hz) et une mémoire RAM plus que suffisante. Seul bémol: 128 Go de capacité de stockage peut s'avérer un peu juste à la longue, surtout si vous êtes du genre à sauvegarder photos et vidéos. Le modèle à 256 Go revient certes à cent euros de plus, mais vous disposerez directement aussi de 12 Go de RAM.Les nouveaux modèles OnePlus Nord seront disponibles à partir du 4 août dans les teintes Blue Marble et Gray Onyx.