Google a annoncé Stadia lors de GDC, la Game Developer's Conference organisée à San Francisco. La plate-forme permettra l'utilisation de jeux vidéo, sans que vous deviez vous-même acquérir du matériel lourd. Stadia n'est dès lors pas une console. En lieu et place, la plate-forme sera accessible en ligne à partir de divers appareils, via le navigateur ou au moyen d'applis installées sur des TV intelligentes, ordinateurs ou smartphones. Au vu de la démo passée lors de la présentation, les jeux seraient aussi maintenus parfaitement synchrones dans votre compte, afin que vous puissiez les démarrer sur un smartphone, puis, une fois rentré chez vous, continuer de jouer sur votre ordinateur portable par exemple. Selon le géant technologique, Stadia pourra diffuser à une vitesse de 60 fps et à une résolution jusqu'à 4K.

Le seul véritable composant matériel que Google sortira, sera un contrôleur, le Stadia Controller, ressemblant comme deux gouttes d'eau à d'autres contrôleurs pour jeux et capable de se connecter via wifi à YouTube et Google Assistant notamment. Il intégrera par exemple un bouton permettant de déposer directement vos... exploits sous la forme de vidéos.

Avec la plate-forme Stadia, Google fait aussi directement son entrée dans le monde du 'game streaming', un secteur dans lequel des valeurs confirmées telles Sony, Microsoft et Steam ont ces dernières semaines aussi progressé à grands pas. En faisant tourner des jeux vidéo sur des serveurs dans le nuage, les joueurs ne devront plus télécharger leurs jeux vers des consoles spécifiques et pourront donc aussi les utiliser sur davantage d'appareils. Grâce à ce modèle, les jeux ne seront en outre plus achetés, mais tout se fera par abonnement. Un système comparable à Netflix ou Spotify en quelque sorte.

On ne sait pas encore clairement quels jeux seront disponibles sur la plate-forme, mais lors de GDC, Google a d'ores et déjà procédé à des démos du nouveau Assassin's Creed: Oddyssey. De grands éditeurs de jeux tels Ubisoft semblent donc vouloir miser sur cette plate-forme.