Facebook a lancé une campagne de lobbying mondiale contre la législation en matière de respect de la vie privée

08/03/19 à 14:01 - Mise à jour à 14:01

Facebook, l'entreprise qui joue à présent à fond la carte de la confidentialité, avait précédemment déjà tenté dans plusieurs pays d'influencer les décideurs, afin de veiller à ce qu'aucune loi trop stricte ne soit introduite en matière de respect de la vie privée. Voilà ce qui ressort de documents internes dévoilés, que Data News a pu consulter.

Ces documents concernent un procès opposant Facebook à l'Américain Ted Kramer, le fondateur de Six4Three. C'est cette entreprise qui avait lancé Pikini, une appli recherchant automatiquement des photos de contacts Facebook en bikini. L'appli Pikini abusait dans ce but de la même API que celle utilisée par l'appli quiz qui a permis à Cambridge Analytica de mettre la main sur les données de millions d'utilisateurs Facebook. Après que le réseau social ait en 2014 fermé l'accès à ses données pour des applis tierces du genre, le fondateur de Six4Three introduisit une plainte contre le géant technologique.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré