2020 a été pour beaucoup une année à oublier, mais à Hasselt, rien n'a vraiment changé. Avec un chiffre d'affaires de 640 millions d'euros, Cegeka croît pour la dix-septième année consécutive, cette fois de 14 pour cent par rapport à 2019 (561 millions d'euros).

Le bénéfice d'exploitation a, lui, grimpé de 31 pour cent à 51,1 millions d'euros. Et l'EBITDA récurrent passe à 70,56 millions d'euros (+28 pour cent).

Cegeka occupe aujourd'hui plus de cinq mille collaborateurs répartis dans toute l'Europe. L'entreprise reconnaît que le corona a amené avec lui d'importants défis à relever, mais elle fait preuve d'optimisme. Elle a pu rapidement opter pour le télétravail, mais fait observer que même si l'économie mondiale s'est mise sur 'pause', il y eut quand même une accélération numérique.

'Nous avons dû relever de grands défis à cause du COVID-19. Nous sommes néanmoins parvenus avec l'ensemble de l'organisation Cegeka répartie sur nos différentes filiales dans tous les pays, à nous adapter rapidement et à faire preuve de flexibilité. Je suis une fois encore incroyablement fier du trajet parcouru ces derniers mois par Cegeka, ainsi que par ses collaborateurs et ses clients', déclare André Knaepen, président du conseil 'administration de l'entreprise.

Knaepen en personne a été en septembre dernier encore élu ICT Personality of the Year par Data News pour tout ce qu'il a accompli ces trente dernières années avec Cegeka.

Rachats

L'année dernière, l'entreprise a pu mener à bien les rachats de KPN ICT Consulting, Call 2 et Finafista notamment. Elle a aussi repris une partie de Getronics Belgium et s'est vu attribuer le label Inner Circle de Microsoft Business Applications.

En même temps, Cegeka a investi dans sa propre propriété intellectuelle en matière de soins de santé numériques, mobilité intelligente, cyber-sécurité, nuage, AI et 5G. Dans ce dernier domaine, elle a racheté entre autres Gridmax et a pris une participation majoritaire dans Citymesh, qui est devenue désormais la branche télécom de Cegeka. Aujourd'hui même, on apprend encore que Citymesh peut opérer au niveau national avec sa licence 5G.

2020 a été pour beaucoup une année à oublier, mais à Hasselt, rien n'a vraiment changé. Avec un chiffre d'affaires de 640 millions d'euros, Cegeka croît pour la dix-septième année consécutive, cette fois de 14 pour cent par rapport à 2019 (561 millions d'euros).Le bénéfice d'exploitation a, lui, grimpé de 31 pour cent à 51,1 millions d'euros. Et l'EBITDA récurrent passe à 70,56 millions d'euros (+28 pour cent).Cegeka occupe aujourd'hui plus de cinq mille collaborateurs répartis dans toute l'Europe. L'entreprise reconnaît que le corona a amené avec lui d'importants défis à relever, mais elle fait preuve d'optimisme. Elle a pu rapidement opter pour le télétravail, mais fait observer que même si l'économie mondiale s'est mise sur 'pause', il y eut quand même une accélération numérique.'Nous avons dû relever de grands défis à cause du COVID-19. Nous sommes néanmoins parvenus avec l'ensemble de l'organisation Cegeka répartie sur nos différentes filiales dans tous les pays, à nous adapter rapidement et à faire preuve de flexibilité. Je suis une fois encore incroyablement fier du trajet parcouru ces derniers mois par Cegeka, ainsi que par ses collaborateurs et ses clients', déclare André Knaepen, président du conseil 'administration de l'entreprise.Knaepen en personne a été en septembre dernier encore élu ICT Personality of the Year par Data News pour tout ce qu'il a accompli ces trente dernières années avec Cegeka.L'année dernière, l'entreprise a pu mener à bien les rachats de KPN ICT Consulting, Call 2 et Finafista notamment. Elle a aussi repris une partie de Getronics Belgium et s'est vu attribuer le label Inner Circle de Microsoft Business Applications.En même temps, Cegeka a investi dans sa propre propriété intellectuelle en matière de soins de santé numériques, mobilité intelligente, cyber-sécurité, nuage, AI et 5G. Dans ce dernier domaine, elle a racheté entre autres Gridmax et a pris une participation majoritaire dans Citymesh, qui est devenue désormais la branche télécom de Cegeka. Aujourd'hui même, on apprend encore que Citymesh peut opérer au niveau national avec sa licence 5G.