Beaucoup plus de tâches stratégiques pourront être automatisées, selon des experts d’entreprise

© Getty Images

Quasiment 80 pour cent des stratèges d’entreprise au monde affirment que l’intelligence artificielle et l’analyse automatisée des données s’avéreront très rapidement cruciales dans le succès de leur firme, comme il ressort d’une nouvelle étude de Gartner. Ils croient aussi que nettement plus de tâches stratégiques pourront être automatisées par rapport à aujourd’hui.

Pour les 200 stratèges d’entreprise qui ont été interrogés sur le sujet par le cabinet d’études de marché Gartner, 158 – quasiment 80 pour cent donc – répondent que l’IA et l’analyse automatisée des données constitueront dans les deux prochaines années des éléments critiques dans la réussite de leur firme. En moyenne, ils prétendent que 50 pour cent de l’ensemble des tâches stratégiques, au niveau tant de la planification que de l’exécution, pourront être partiellement ou entièrement automatisées grâce à ces nouvelles technologies. Actuellement, ils n’en sont encore qu’à 15 pour cent de leur travail stratégique.

Passage aux prédictions

‘Des années durant, les stratèges ont dit à leur entreprise: si vous voulez rester compétitive et efficiente, vous devez passer au numérique’, explique David Akers, directeur research chez Gartner. ‘A présent, ils semblent prêts à appliquer ce conseil à leur propre flux de travail.’

La plupart des stratèges d’entreprise interrogés, toutes parties du monde et secteurs confondus, utilisent à présent surtout l’analyse de données descriptive et diagnostique, ce qui leur permet de générer des tendances et modèles à partir des données historiques. Mais moins de la moitié d’entre eux seulement recourt aussi à des outils prédictifs sophistiqués, et pas plus de 20 pour cent ose travailler avec des solutions IA, telles que les modèles linguistiques et les applications d’apprentissage machine.

Absence de cas d’utilisation clair

Les stratèges d’entreprise expérimentent cependant déjà, puisque 51 pour cent d’entre eux sont en train de ‘jouer’ avec l’intelligence artificielle. Pour l’instant, aucun cas d’utilisation (‘use case’) spécifique ne s’est encore manifesté. Mais les stratèges progressent évidemment en terre inconnue, selon Akers: ‘Il y a trop d’options parmi lesquelles choisir et trop peu de précédents sur lesquels capitaliser.’

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content