"L'actuelle crise sanitaire mondiale et ses effets macro-économiques, ainsi que l'inquiétude qui règne sur les marchés à cause du covid-19, ont créé un environnement défavorable pour Xerox dans son désir de poursuivre le rachat de HP Inc. De ce fait, nous retirons notre offre de reprise de HP et nous n'allons plus tenter de soumettre notre liste de candidats hautement qualifiés au conseil d'administration de HP", indique Xerox.

Xerox ajoute être déçue, mais toujours bien convaincue que la combinaison Xerox et HP présente des avantages sur le plan tant financier que stratégique.

"Le refus du conseil d'administration de HP de s'occuper de cette affaire de manière sensée pendant de nombreux mois, et ses tactiques de ralentissement continuelles ont rendu un très mauvais service aux actionnaires de HP qui, eux, ont soutenu massivement la transaction."

Xerox avait émis en novembre dernier une offre de reprise de HPInc., mais celle-ci fut rejetée à plusieurs reprises par le conseil d'administration de HP. Au début de cette année, le ton de Xerox est devenu plus agressif. Il en résulta en mars une offre de rachat hostile, mais qui fut suspendue peu après temporairement suite à la diffusion du coronavirus. A présent, Xerox retire donc son offre.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

"L'actuelle crise sanitaire mondiale et ses effets macro-économiques, ainsi que l'inquiétude qui règne sur les marchés à cause du covid-19, ont créé un environnement défavorable pour Xerox dans son désir de poursuivre le rachat de HP Inc. De ce fait, nous retirons notre offre de reprise de HP et nous n'allons plus tenter de soumettre notre liste de candidats hautement qualifiés au conseil d'administration de HP", indique Xerox.Xerox ajoute être déçue, mais toujours bien convaincue que la combinaison Xerox et HP présente des avantages sur le plan tant financier que stratégique."Le refus du conseil d'administration de HP de s'occuper de cette affaire de manière sensée pendant de nombreux mois, et ses tactiques de ralentissement continuelles ont rendu un très mauvais service aux actionnaires de HP qui, eux, ont soutenu massivement la transaction."Xerox avait émis en novembre dernier une offre de reprise de HPInc., mais celle-ci fut rejetée à plusieurs reprises par le conseil d'administration de HP. Au début de cette année, le ton de Xerox est devenu plus agressif. Il en résulta en mars une offre de rachat hostile, mais qui fut suspendue peu après temporairement suite à la diffusion du coronavirus. A présent, Xerox retire donc son offre.En collaboration avec Dutch IT-Channel.