Mi-avril, l'analyste du cabinet spécialisé NPD Group avait indiqué que les ventes de PS5 aux Etats-Unis avaient battu le record de rapidité, toutes consoles confondues, sur les cinq premiers mois de sa mise sur le marché, que ce soit en chiffre d'affaires ou en unités écoulées. "Nous avons encore beaucoup de travail devant nous", a commenté Jim Ryan, PDG de Sony Interactive Entertainment, filiale du groupe japonais, "car la demande de PS5 continue de dépasser l'offre".

Dans un communiqué, il a notamment évoqué des "difficultés exceptionnelles qui affectent notre industrie dans le monde entier". Aux Etats-Unis, et ailleurs, des "gamers" attendent souvent plusieurs semaines avant de mettre la main sur une PS5, un déséquilibre lié à l'intérêt pour l'appareil mais aussi à une pénurie de semi-conducteurs qui a perturbé la chaîne logistique.

Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, fin avril, Sony avait déjà indiqué que ces difficultés pourraient perdurer jusqu'en 2022. Le groupe avait également annoncé tabler sur 14,8 millions de PS5 produites en 2021. La devancière de la PS5, la PS4, s'est vendue à plus de 115 millions d'exemplaires depuis sa sortie, en 2013.

Mi-avril, l'analyste du cabinet spécialisé NPD Group avait indiqué que les ventes de PS5 aux Etats-Unis avaient battu le record de rapidité, toutes consoles confondues, sur les cinq premiers mois de sa mise sur le marché, que ce soit en chiffre d'affaires ou en unités écoulées. "Nous avons encore beaucoup de travail devant nous", a commenté Jim Ryan, PDG de Sony Interactive Entertainment, filiale du groupe japonais, "car la demande de PS5 continue de dépasser l'offre". Dans un communiqué, il a notamment évoqué des "difficultés exceptionnelles qui affectent notre industrie dans le monde entier". Aux Etats-Unis, et ailleurs, des "gamers" attendent souvent plusieurs semaines avant de mettre la main sur une PS5, un déséquilibre lié à l'intérêt pour l'appareil mais aussi à une pénurie de semi-conducteurs qui a perturbé la chaîne logistique. Lors de la présentation de ses résultats trimestriels, fin avril, Sony avait déjà indiqué que ces difficultés pourraient perdurer jusqu'en 2022. Le groupe avait également annoncé tabler sur 14,8 millions de PS5 produites en 2021. La devancière de la PS5, la PS4, s'est vendue à plus de 115 millions d'exemplaires depuis sa sortie, en 2013.