Windows 10 avait été présenté en automne 2019 comme un système d'exploitation adapté notamment aux appareils à plusieurs écrans. Le système serait surtout destiné aux appareils modernes présentant notamment un lanceur d'applis et un agencement quelque peu plus moderne.

Ultérieurement, on apprenait que Microsoft pourrait aussi utiliser Windows 10X pour les ordinateurs portables. Mais par la suite, le système d'exploitation fut reporté et plus tôt ce mois-ci, des rumeurs signalaient qu'il ne sortirait plus en 2021 et probablement 'pas dans sa forme initiale'. A présent, Microsoft elle-même annonce que Windows 10X ne sera jamais lancé.

'Au bout d'une année de réflexion et de conversations avec les clients, nous prenons conscience que la technologie de Windows 10X pourrait être plus utile et desservir davantage de clients que ce que nous imaginions au départ. Nous en avons conclu que la technologie 10X ne doit pas se limiter à une partie de nos clients', affirme Microsoft dans un communiqué posté sur son blog suite à la toute dernière grande mise à jour de Windows 10.

'Au lieu de lancer en 2021 sur le marché un produit appelé Windows 10X, comme c'était notre intention au départ, nous tirons les leçons de notre parcours et accélérons l'intégration de la technologie 10X fondamentale dans d'autres composantes de Windows et produits de l'entreprise.'

Des fonctions 10X dans Windows 10

En tenant ce discours, Microsoft veut dire que des éléments qui avaient été développés pour 10X, se manifestent entre-temps aussi dans des versions 'preview' de Windows 10 et seront déployés plus tard probablement chez tous les utilisateurs. Il s'agit entre autres de la nouvelle technologie de conteneur à applis, telle Microsoft Defender Application Guard, une meilleure frappe basée sur la voix, et un meilleur clavier tactile.

Microsoft tente depuis plus de dix ans déjà de diversifier Windows avec des versions pour appareils spécifiques. Pensons ici à Windows RT pour appareils à puce ARM, ou Windows 10S pour appareils moins puissants. Mais l'entreprise a entre-temps aussi appris que ce genre de scission génère de la confusion chez les consommateurs. Il est possible que cela ait joué un rôle dans le choix de reprendre simplement des fonctions de Windows 10X dans le produit de base Windows.

Windows 10 avait été présenté en automne 2019 comme un système d'exploitation adapté notamment aux appareils à plusieurs écrans. Le système serait surtout destiné aux appareils modernes présentant notamment un lanceur d'applis et un agencement quelque peu plus moderne.Ultérieurement, on apprenait que Microsoft pourrait aussi utiliser Windows 10X pour les ordinateurs portables. Mais par la suite, le système d'exploitation fut reporté et plus tôt ce mois-ci, des rumeurs signalaient qu'il ne sortirait plus en 2021 et probablement 'pas dans sa forme initiale'. A présent, Microsoft elle-même annonce que Windows 10X ne sera jamais lancé.'Au bout d'une année de réflexion et de conversations avec les clients, nous prenons conscience que la technologie de Windows 10X pourrait être plus utile et desservir davantage de clients que ce que nous imaginions au départ. Nous en avons conclu que la technologie 10X ne doit pas se limiter à une partie de nos clients', affirme Microsoft dans un communiqué posté sur son blog suite à la toute dernière grande mise à jour de Windows 10.'Au lieu de lancer en 2021 sur le marché un produit appelé Windows 10X, comme c'était notre intention au départ, nous tirons les leçons de notre parcours et accélérons l'intégration de la technologie 10X fondamentale dans d'autres composantes de Windows et produits de l'entreprise.'En tenant ce discours, Microsoft veut dire que des éléments qui avaient été développés pour 10X, se manifestent entre-temps aussi dans des versions 'preview' de Windows 10 et seront déployés plus tard probablement chez tous les utilisateurs. Il s'agit entre autres de la nouvelle technologie de conteneur à applis, telle Microsoft Defender Application Guard, une meilleure frappe basée sur la voix, et un meilleur clavier tactile.Microsoft tente depuis plus de dix ans déjà de diversifier Windows avec des versions pour appareils spécifiques. Pensons ici à Windows RT pour appareils à puce ARM, ou Windows 10S pour appareils moins puissants. Mais l'entreprise a entre-temps aussi appris que ce genre de scission génère de la confusion chez les consommateurs. Il est possible que cela ait joué un rôle dans le choix de reprendre simplement des fonctions de Windows 10X dans le produit de base Windows.