Lyft et nuTonomy veulent collaborer afin d'optimiser la réservation d'une course, le calcul du meilleur trajet et la communication avec le conducteur, peut-on lire dans un communiqué commun. Les premiers tests seront effectués à Boston, là où est installée nuTonomy.

Il ne s'agit pas là d'une collaboration... monogame, puisque Lyft coopère déjà avec General Motors et Waymo, une filiale de Google. Pour sa part, nuTonomy, une émanation du MIT, souhaite introduire l'année prochaine déjà des voitures autonomes à Singapour, conjointement avec PSA (Peugeot, Citroën, Opel). Lors de l'annonce, l'éditeur de software a présenté une vidéo montrant son degré d'avancement en la matière.

Ces derniers mois, Lyft a pris la mesure de son grand concurrent Uber. Il faut dire que cette dernière entreprise, qui prépare également une voiture autonome, va de scandale en scandale. L'appli de taxi perd ainsi toujours plus d'utilisateurs au profit de Lyft.