Au niveau mondial, 408,4 millions de smartphones ont été vendus au cours des trois derniers mois de 2018. C'est seulement 0,1 pour cent de plus que durant la même période de 2017.

Ces chiffres émanent de l'analyste Gartner, qui prétend que les segments inférieur et intermédiaire du marché croissent encore, mais que les smartphones coûteux font nettement moins bien qu'il y a un an. C'est aussi perceptible chez les fabricants. Le numéro un du marché Samsung est en recul, alors qu'Apple, le numéro 2 dans le monde, encaisse même une baisse de 11,8 pour cent de ses ventes.

Selon Gartner, la cause en est le prix de vente par rapport au manque d'innovation proposée. "Une innovation plus lente dans le segment supérieur en combinaison avec des hausses de prix a fait en sorte que les utilisateurs ont craint de remplacer leur smartphone haut de gamme. Il en est résulté une croissance nulle au quatrième trimestre de 2018", affirme Ashul Gupta, senior research director chez Gartner.

Les leaders du marché en baisse, les Chinois en hausse

Si l'on considère les marques entre elles, on constate que la tendance des trimestres précédents se poursuit: les leaders du marché que sont Samsung et (surtout) Apple vendent moins d'appareils, alors que les challengers Huawei et OPPO progressent. Xiaomi, le numéro 5 du marché, régresse légèrement.

Au dernier trimestre de 2018 déjà, Huawei fut brièvement le numéro 2 mondial en dépassant Apple, mais au cours de la période des fêtes de fin d'année, Apple l'a de nouveau dépassée. Si l'on prend les chiffres de vente annuels, il y a clairement un changement de tendance: Apple recule légèrement et possède actuellement encore 13,4 pour cent de part de marché. Huawei croît fortement et en est à présent à 13,0 pour cent pour se situer juste en-dessous d'Apple. Samsung perd pour sa part 1,9 pour cent, tout en restant encore et toujours le confortable numéro un du marché avec 19,0 pour cent.

© .

Le recul d'Apple est surtout sensible sur le (volumineux) marché chinois, où la marque américaine perd de sa popularité. Mais l'entreprise a aussi enregistré une baisse de ses ventes partout, sauf en Amérique du Nord et sur certains marchés asiatiques matures. Huawei effectue le trajet inverse et progresse sur quasiment tous les marchés, sauf aux Etats-Unis.

De son côté, Samsung est surtout aux prises avec la concurrence des marques chinoises. Selon Gartner, l'entreprise est nettement concurrencée dans le segment intermédiaire du marché, alors qu'elle se caractérise dans le segment supérieur par un manque d''innovations significatives' que pour convaincre les clients de remplacer leur appareil existant.

Or hier, Samsung a précisément présenté sa nouvelle série de smartphones S10 et a dévoilé davantage de détails sur le Galaxy Fold, son téléphone pliable qui sera proposé au prix fort. Il est probable que c'est avec ce type d'innovation que l'entreprise entend convaincre ses clients dans la catégorie de prix supérieure ces prochaines années.