Conjointement avec les partenaires de THV Profa, la société de transport flamande De Lijn vient d'entériner le projet de modernisation des ordinateurs de bord ReTiBo. Les différents éléments et travaux seront fournis comme prévu dans le devis. De Lijn pourra désormais incorporer plus avant le projet ReTiBo dans son fonctionnement au quotidien. Voilà ce qu'annonce la société de transport public dans un communiqué de presse.

Le projet existe en fait depuis dix ans déjà et a été retardé à plusieurs reprises. Les budgets ont eux aussi été plusieurs fois augmentés. ReTiBo est l'abréviation de 'Registratie, Ticketing et Boordcomputer'. Avec ce projet, De Lijn veut équiper ses véhicules d'un ordinateur de bord et d'appareils d'enregistrement. Il devrait en outre permettre d'utiliser partout sans contact la carte MOBIB sur les véhicules de De Lijn. Les nouveaux ordinateurs de bord ont pour objectif de gérer plus facilement le transport et d'offrir aux chauffeurs une meilleure vision de leurs horaires de déplacement, pour savoir s'ils sont ou non trop tôt ou trop tard vis-à-vis du règlement de service.

Longs antécédents

C'est en 2011 que le projet fut attribué à THV Profa, un groupe se composant à l'époque de Prodata et d'Engie. Dans les années qui suivirent, la portée du projet et sa date-butoir furent changées plusieurs fois. THV Profa vit aussi le nombre de ses partenaires s'amplifier. Mais à présent, le projet est donc finalement une réalité. Il prévoyait entre autres la livraison et l'installation d'appareils dans les véhicules et aux arrêts, du software pour les véhicules et les 'lijnwinkels', ainsi qu'un back-office entièrement fonctionnel, des formations pour les collaborateurs de De Lijn, mais aussi des services de maintenance du software et des appareils. Tout cela a été fait, selon De Lijn, et le projet ReTiBo fonctionne comme prévu. De Lijn va à présent intégrer le projet dans son exploitation au quotidien. THV Profa se chargera encore de la phase de maintenance en cours du projet.

'Après toutes ces années de retard, de discussions délicates sur la fourniture des éléments du projet, ainsi que de deux échanges de partenaires au sein de THV Profa, De Lijn est soulagée que le projet ReTiBo soit maintenant terminé, et qu'elle soit à même d'intégrer les fonctionnalités dans l'exploitation au quotidien', déclare Roger Kesteloot, ex-directeur de De Lijn et à la base du projet ReTiBo: 'Au cours de la dernière phase du projet, la collaboration avec les partenaires a été plus fluide, ce qui fait que le projet a pu être fourni conformément aux termes des accords, avec les fonctionnalités requises pour améliorer la convivialité nécessaire pour les chauffeurs. De Lijn a tiré les leçons du déroulement de ce projet et peut à présent se tourner vers l'avenir.'

Conjointement avec les partenaires de THV Profa, la société de transport flamande De Lijn vient d'entériner le projet de modernisation des ordinateurs de bord ReTiBo. Les différents éléments et travaux seront fournis comme prévu dans le devis. De Lijn pourra désormais incorporer plus avant le projet ReTiBo dans son fonctionnement au quotidien. Voilà ce qu'annonce la société de transport public dans un communiqué de presse.Le projet existe en fait depuis dix ans déjà et a été retardé à plusieurs reprises. Les budgets ont eux aussi été plusieurs fois augmentés. ReTiBo est l'abréviation de 'Registratie, Ticketing et Boordcomputer'. Avec ce projet, De Lijn veut équiper ses véhicules d'un ordinateur de bord et d'appareils d'enregistrement. Il devrait en outre permettre d'utiliser partout sans contact la carte MOBIB sur les véhicules de De Lijn. Les nouveaux ordinateurs de bord ont pour objectif de gérer plus facilement le transport et d'offrir aux chauffeurs une meilleure vision de leurs horaires de déplacement, pour savoir s'ils sont ou non trop tôt ou trop tard vis-à-vis du règlement de service.C'est en 2011 que le projet fut attribué à THV Profa, un groupe se composant à l'époque de Prodata et d'Engie. Dans les années qui suivirent, la portée du projet et sa date-butoir furent changées plusieurs fois. THV Profa vit aussi le nombre de ses partenaires s'amplifier. Mais à présent, le projet est donc finalement une réalité. Il prévoyait entre autres la livraison et l'installation d'appareils dans les véhicules et aux arrêts, du software pour les véhicules et les 'lijnwinkels', ainsi qu'un back-office entièrement fonctionnel, des formations pour les collaborateurs de De Lijn, mais aussi des services de maintenance du software et des appareils. Tout cela a été fait, selon De Lijn, et le projet ReTiBo fonctionne comme prévu. De Lijn va à présent intégrer le projet dans son exploitation au quotidien. THV Profa se chargera encore de la phase de maintenance en cours du projet.'Après toutes ces années de retard, de discussions délicates sur la fourniture des éléments du projet, ainsi que de deux échanges de partenaires au sein de THV Profa, De Lijn est soulagée que le projet ReTiBo soit maintenant terminé, et qu'elle soit à même d'intégrer les fonctionnalités dans l'exploitation au quotidien', déclare Roger Kesteloot, ex-directeur de De Lijn et à la base du projet ReTiBo: 'Au cours de la dernière phase du projet, la collaboration avec les partenaires a été plus fluide, ce qui fait que le projet a pu être fourni conformément aux termes des accords, avec les fonctionnalités requises pour améliorer la convivialité nécessaire pour les chauffeurs. De Lijn a tiré les leçons du déroulement de ce projet et peut à présent se tourner vers l'avenir.'