Le co-fondateur d'Apple, Steve Wozniak, aspire à un iPhone pliable

27/02/19 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Steve Wozniak, l'un des fondateurs d'Apple, aspire aussi à voir sortir un iPhone pliable. Il souhaite que son 'enfant' suive l'exemple de Samsung et d'Huawei. Ces deux firmes ont ces derniers jours présenté leurs tout nouveaux appareils, dont les écrans peuvent être repliés en un grand.

Le co-fondateur d'Apple, Steve Wozniak, aspire à un iPhone pliable

© ANP

"Apple est depuis longtemps déjà un leader en matière de Touch ID, Face ID et de paiement avec le téléphone portable. Mais l'entreprise n'est pas le numéro un sur le plan des appareils pliables, ce qui me préoccupe, car je veux vraiment un téléphone de ce genre'', a déclaré Wozniak, alias 'The Woz', dans une interview accordée à l'agence de presse Bloomberg.

La semaine dernière, Samsung a annoncé son Galaxy Fold, qui coûtera au minimum 1.980 dollars. Huawei a suivi quelques jours plus tard avec son Mate X pliable à 2.299 euros. Le nouvel appareil de Samsung a son écran à l'intérieur, alors que celui d'Huawei l'a à l'extérieur.

Steve Wozniak (68 ans) et Steve Jobs ont démarré Apple dans le garage des parents de Jobs. Ils ont imaginé cette appellation après avoir visité une plantation de pommiers. Des deux, Wozniak était le monteur. Il a ainsi lui-même conçu et construit le premier ordinateur, l'Apple-1. Pour sa part, Jobs était le vendeur, qui a réussi à commercialiser la machine. Wozniak quitta Apple en 1985, mais reçoit chaque année encore une indemnité de la part de l'entreprise. Il en est aussi resté actionnaire. Jobs est devenu milliardaire, Wozniak pas. Sa fortune est estimée à quelque 100 millions de dollars. Il est actuellement occupé à investir dans la chaîne de blocs (blockchain) via le fonds EQUI Global. Apple, l'oeuvre de 'the two Steves', est aujourd'hui devenue l'une des plus importantes entreprises au monde avec une valeur marchande de 820 milliards de dollars environ.

Steve Wozniak et Steve Jobs après la fondation d'Apple

Steve Wozniak et Steve Jobs après la fondation d'Apple © .