L'intérêt pour la console de jeu a généré une forte croissance du bénéfice chez Nintendo. L'entreprise a en effet clôturé la première moitié de son exercice en cours sur un bénéfice d'exploitation de 291,4 milliards de yens, soit 2,4 milliards d'euros après conversion. Il s'agit là d'un triplement sur une base annuelle.

Gagnante de la crise

Ces bonnes performance sont pour l'entreprise japonaise une raison de revoir à la hausse ses attentes pour l'ensemble de l'exercice. De sa console de jeu populaire Switch, Nintendo s'attend désormais à en écouler 24 millions, contre 19 millions précédemment.

Les chiffres de Nintendo montrent que l'industrie des consoles de jeu est l'une des gagnantes de la crise du corona. Son concurrent Sony a lui aussi récemment revu ses attentes à la hausse pour l'année en cours. Cette entreprise est sur le point de lancer la nouvelle PlayStation 5, alors que Microsoft introduira ce mois-ci deux toutes nouvelles consoles de jeu Xbox.

L'intérêt pour la console de jeu a généré une forte croissance du bénéfice chez Nintendo. L'entreprise a en effet clôturé la première moitié de son exercice en cours sur un bénéfice d'exploitation de 291,4 milliards de yens, soit 2,4 milliards d'euros après conversion. Il s'agit là d'un triplement sur une base annuelle.Ces bonnes performance sont pour l'entreprise japonaise une raison de revoir à la hausse ses attentes pour l'ensemble de l'exercice. De sa console de jeu populaire Switch, Nintendo s'attend désormais à en écouler 24 millions, contre 19 millions précédemment.Les chiffres de Nintendo montrent que l'industrie des consoles de jeu est l'une des gagnantes de la crise du corona. Son concurrent Sony a lui aussi récemment revu ses attentes à la hausse pour l'année en cours. Cette entreprise est sur le point de lancer la nouvelle PlayStation 5, alors que Microsoft introduira ce mois-ci deux toutes nouvelles consoles de jeu Xbox.