Tencent est un groupe technologique qui s'est fait connaître grâce à son appli WeChat incroyablement populaire en Chine. En outre, l'entreprise est également connue comme producteur de films et de jeux vidéo. Tencent est entre autres propriétaire du développeur du jeu League of Legends. En annonçant ses propres puces, l'entreprise accomplit à présent ses premiers pas en hardware. Elle satisfait ainsi aussi aux objectifs fixés par le président chinois Xi Jinping aux firmes chinoises. Ces dernières doivent veiller à ce que le pays ne dépende plus d'autres états dans le domaine technologique.

Tencent a conçu notamment des puces pour des applications dans le domaine de l'intelligence artificielle et pour la compression de fichiers vidéo. Il y a aussi une puce réseautique pour les serveurs dans le nuage. On ne sait pas clairement si ces puces sont déjà utilisées quelque part. Tencent injectera dans les trois prochaines années plus de 2,5 milliards de dollars en vue de soutenir ses partenaires professionnels dans le secteur du nuage.

Avec ses nouvelles puces et son focus sur les logiciels professionnels, Tencent semble cibler une nouvelle source de revenus. En prenant plusieurs nouveaux règlements, les autorités chinoises ont en effet veillé à ce que les rentrées de la branche des jeux diminuent. Les jeunes de moins de 18 ans ne sont plus autorisés qu'à jouer trois heures par semaine. WeChat, une soi-disant super-appli avec laquelle les utilisateurs peuvent non seulement chatter, mais aussi faire leurs emplettes, souscrire des prêts, et bien d'autres choses encore, est aussi dans la ligne de mire. Ces systèmes fermés doivent mieux collaborer avec d'autres entreprises, estime le gouvernement chinois, qui souhaite ainsi limiter la puissance d'entreprises telles Tencent et Alibaba.

Tencent n'est pas la seule firme à se ruer sur le marché des puces. Plus tôt ce mois-ci, Alibaba a introduit une puce pour serveur que l'entreprise utilisera elle-même. L'entreprise de recherches Baidu développe depuis assez longtemps déjà des puces, alors que ByteDance, la firme à l'initiative de l'appli vidéo TikTok, prépare elle aussi une puce.

Tencent est un groupe technologique qui s'est fait connaître grâce à son appli WeChat incroyablement populaire en Chine. En outre, l'entreprise est également connue comme producteur de films et de jeux vidéo. Tencent est entre autres propriétaire du développeur du jeu League of Legends. En annonçant ses propres puces, l'entreprise accomplit à présent ses premiers pas en hardware. Elle satisfait ainsi aussi aux objectifs fixés par le président chinois Xi Jinping aux firmes chinoises. Ces dernières doivent veiller à ce que le pays ne dépende plus d'autres états dans le domaine technologique.Tencent a conçu notamment des puces pour des applications dans le domaine de l'intelligence artificielle et pour la compression de fichiers vidéo. Il y a aussi une puce réseautique pour les serveurs dans le nuage. On ne sait pas clairement si ces puces sont déjà utilisées quelque part. Tencent injectera dans les trois prochaines années plus de 2,5 milliards de dollars en vue de soutenir ses partenaires professionnels dans le secteur du nuage.Avec ses nouvelles puces et son focus sur les logiciels professionnels, Tencent semble cibler une nouvelle source de revenus. En prenant plusieurs nouveaux règlements, les autorités chinoises ont en effet veillé à ce que les rentrées de la branche des jeux diminuent. Les jeunes de moins de 18 ans ne sont plus autorisés qu'à jouer trois heures par semaine. WeChat, une soi-disant super-appli avec laquelle les utilisateurs peuvent non seulement chatter, mais aussi faire leurs emplettes, souscrire des prêts, et bien d'autres choses encore, est aussi dans la ligne de mire. Ces systèmes fermés doivent mieux collaborer avec d'autres entreprises, estime le gouvernement chinois, qui souhaite ainsi limiter la puissance d'entreprises telles Tencent et Alibaba.Tencent n'est pas la seule firme à se ruer sur le marché des puces. Plus tôt ce mois-ci, Alibaba a introduit une puce pour serveur que l'entreprise utilisera elle-même. L'entreprise de recherches Baidu développe depuis assez longtemps déjà des puces, alors que ByteDance, la firme à l'initiative de l'appli vidéo TikTok, prépare elle aussi une puce.