Les montres intelligentes d'Huawei se succèdent à un rythme assez élevé. Extérieurement, la nouvelle Watch 3 ne se distingue guère de celle qui l'a directement précédée ou de la série GT, à cette différence près qu'elle présente un 'remontoir numérique' en haut à droite. Voilà qui s'avère plus pratique pour compulser les écrans et les menus que l'écran tactile (encore et toujours présent cependant), mais pas vraiment original, puisqu'il se trouvait déjà sur la première Apple Watch de 2014. Pour des raisons de facilité, Huawei n'a fait que reprendre le feedback haptique du 'remontoir numérique' d'Apple (une subtile vibration mécanique durant le fonctionnement).

Appels sans téléphone

Sous le capot-moteur de la Watch 3, pas mal de choses ont cependant été adaptées. C'est ainsi que la montre dispose de la fonctionnalité eSIM (voyez l'encadré sous le présent article), ce qui permet de téléphoner ou d'utiliser des données tout en laissant le smartphone à la maison. Voilà qui est pratique quand vous allez faire un jogging et que vous voulez diffuser de la musique ou simplement rester accessible. Lorsque la Watch 3 sera sur le marché belge le 18 juin, il ne sera toutefois pas encore possible d'utiliser la fonction eSIM. Des négociations dans ce but sont actuellement encore en cours avec les opérateurs, 'en l'occurrence avec Telenet', qui est temporairement le seul acteur en Belgique (avec One Number) de proposer un seul et même numéro pour le smartphone et la smartwatch.

La principale nouveauté de la Watch 3, c'est cependant son système d'exploitation HarmonyOS 2, qui a vu officiellement le jour hier mercredi (vous en saurez plus en lisant cet article). Il ne manque pas d'impressionner sur la montre, même si pour le grid launcher - à savoir l'écran avec toutes les applis installées -, Huawei s'est quand même très clairement inspirée d'Apple.

La Watch 3 est aussi la première montre connectée d'Huawei à embarquer AppGallery vous permettant - directement à partir de la montre - de télécharger des applications. Comme il s'agit d'un nouveau système d'exploitation, le choix n'est pas encore très grand, mais le fabricant promet rapidement une amélioration. C'est ainsi qu'une appli pour le service de diffusion musicale Deezer est en préparation (en tant qu'alternative à Huawei Music), qu'Huawei prépare une 'version au poignet' de son appli de navigation et de cartes Petal Maps (avec des données de TomTom du reste) et qu'elle collabore de manière assez originale avec Nuki, le fabricant de serrures intelligentes pour portes. Tout propriétaire d'une telle serrure pourra bientôt ouvrir sa porte d'entrée en en approchant simplement la Watch 3.

Parmi les autres spécifications de la Watch 3, citons l'écran rond AMOLED d'1,43 pouce de 60 Hz offrant une résolution de 326 ppi (pixels per inch, pixels par pouce), dix-sept modes de présentation professionnels, un capteur de température (cutanée), un détecteur de chutes avec possibilité d'appeler un numéro d'urgence, ainsi qu'une batterie améliorée: en mode 4G, le montre propose une autonomie de trois jours avec un accu pleinement chargé, alors qu'en mode 'Ultra-long battery life', l'autonomie peut atteindre quatorze jours.

Prix et disponibilité

La Watch 3 sera commercialisée à partir du 18 juin à des prix conseillés de 369 euros pour la version Active et de 399 euros pour le modèle Classic à bracelet en cuir. Le 25 juin viendra s'ajouter la Watch 3 Pro au prix de 599 euros. Ses principales différences porteront sur la finition plus premium (titane et saphir) et l'autonomie supérieure de la batterie: 5 jours en mode 4G et jusqu'à 21 jours en mode 'Ultra-long battery life'.

Pour tous les modèles, il y aura une offre de lancement, par laquelle les consommateurs recevront des oreillettes FreeBuds 4i d'Huawei, plus un abonnement gratuit de six mois à Huawei Music.

L'eSIM, c'est quoi exactement?

L'eSIM (embedded SIM) est une mini-puce intégrée à un appareil et fonctionnant comme une carte SIM classique. Elle occupe cependant moins de place, ce qui permet aux fabricants d'utiliser l'espace ainsi libéré dans les smartphones et autres gadgets pour d'autres fonctions.

Grâce à l'eSIM, les montres intelligentes peuvent elles-mêmes établir une connexion avec le réseau mobile. Sur les montres dépourvues d'une eSIM, la connexion au réseau s'effectue via Bluetooth avec le smartphone, et l'utilisateur doit donc avoir son téléphone toujours avec lui (ce qui peut s'avérer peu pratique lors d'activités sportives).

Selon toute attente, la technologie eSIM gagnera dans les années à venir d'autres équipements intelligents, comme des voitures, vélos électriques, caméras de surveillance, ...

Les montres intelligentes d'Huawei se succèdent à un rythme assez élevé. Extérieurement, la nouvelle Watch 3 ne se distingue guère de celle qui l'a directement précédée ou de la série GT, à cette différence près qu'elle présente un 'remontoir numérique' en haut à droite. Voilà qui s'avère plus pratique pour compulser les écrans et les menus que l'écran tactile (encore et toujours présent cependant), mais pas vraiment original, puisqu'il se trouvait déjà sur la première Apple Watch de 2014. Pour des raisons de facilité, Huawei n'a fait que reprendre le feedback haptique du 'remontoir numérique' d'Apple (une subtile vibration mécanique durant le fonctionnement).Sous le capot-moteur de la Watch 3, pas mal de choses ont cependant été adaptées. C'est ainsi que la montre dispose de la fonctionnalité eSIM (voyez l'encadré sous le présent article), ce qui permet de téléphoner ou d'utiliser des données tout en laissant le smartphone à la maison. Voilà qui est pratique quand vous allez faire un jogging et que vous voulez diffuser de la musique ou simplement rester accessible. Lorsque la Watch 3 sera sur le marché belge le 18 juin, il ne sera toutefois pas encore possible d'utiliser la fonction eSIM. Des négociations dans ce but sont actuellement encore en cours avec les opérateurs, 'en l'occurrence avec Telenet', qui est temporairement le seul acteur en Belgique (avec One Number) de proposer un seul et même numéro pour le smartphone et la smartwatch.La principale nouveauté de la Watch 3, c'est cependant son système d'exploitation HarmonyOS 2, qui a vu officiellement le jour hier mercredi (vous en saurez plus en lisant cet article). Il ne manque pas d'impressionner sur la montre, même si pour le grid launcher - à savoir l'écran avec toutes les applis installées -, Huawei s'est quand même très clairement inspirée d'Apple.La Watch 3 est aussi la première montre connectée d'Huawei à embarquer AppGallery vous permettant - directement à partir de la montre - de télécharger des applications. Comme il s'agit d'un nouveau système d'exploitation, le choix n'est pas encore très grand, mais le fabricant promet rapidement une amélioration. C'est ainsi qu'une appli pour le service de diffusion musicale Deezer est en préparation (en tant qu'alternative à Huawei Music), qu'Huawei prépare une 'version au poignet' de son appli de navigation et de cartes Petal Maps (avec des données de TomTom du reste) et qu'elle collabore de manière assez originale avec Nuki, le fabricant de serrures intelligentes pour portes. Tout propriétaire d'une telle serrure pourra bientôt ouvrir sa porte d'entrée en en approchant simplement la Watch 3.Parmi les autres spécifications de la Watch 3, citons l'écran rond AMOLED d'1,43 pouce de 60 Hz offrant une résolution de 326 ppi (pixels per inch, pixels par pouce), dix-sept modes de présentation professionnels, un capteur de température (cutanée), un détecteur de chutes avec possibilité d'appeler un numéro d'urgence, ainsi qu'une batterie améliorée: en mode 4G, le montre propose une autonomie de trois jours avec un accu pleinement chargé, alors qu'en mode 'Ultra-long battery life', l'autonomie peut atteindre quatorze jours.La Watch 3 sera commercialisée à partir du 18 juin à des prix conseillés de 369 euros pour la version Active et de 399 euros pour le modèle Classic à bracelet en cuir. Le 25 juin viendra s'ajouter la Watch 3 Pro au prix de 599 euros. Ses principales différences porteront sur la finition plus premium (titane et saphir) et l'autonomie supérieure de la batterie: 5 jours en mode 4G et jusqu'à 21 jours en mode 'Ultra-long battery life'.Pour tous les modèles, il y aura une offre de lancement, par laquelle les consommateurs recevront des oreillettes FreeBuds 4i d'Huawei, plus un abonnement gratuit de six mois à Huawei Music.