A l'horizon 2026, on dénombrera 202 millions de connexions FTTH/B (Fibre to the Home/Building) dans les 27 états membres de l'UE + la Grande Bretagne. C'est ce que prévoit le FTTH Council Europe, l'association sectorielle des acteurs de la fibre optique qui promeut le déploiement de ce genre de réseau ultrarapide. Il s'agirait d'un doublement par rapport aux 88,1 millions de ménages connectés en 2019.

Outre le déploiement de réseaux à fibre optique, leur utilisation effective progressera elle aussi nettement, selon l'association. D'ici 2026, 73,3 pour cent des ménages, où la fibre optique sera disponible, l'utiliseront réellement, contre à peine 23,4 pour cent en 2012.

Cela revient à 148 millions de ménages sur les 202 millions que comptent les 28 pays. Pour l'ensemble de l'Europe géographique (39 pays), l'association s'attend à ce que 208 millions de ménages soient connectés par la fibre optique d'ici 2026.

L'impulsion corona

Les principales causes de cette croissance résident dans la poursuite du déploiement dans certains pays. C'est surtout en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Italie que l'association table sur une forte progression. Il y a aussi le fait que certains pays vont supprimer progressivement leur réseau cuivré (connexions ADSL et VDSL classiques).

Enfin, l'association pointe également du doigt l'impulsion corona qui a incité les pouvoirs publics à montrer plus d'intérêt et d'empressement à déployer la fibre optique. En même temps, la crise du corona a aussi démontré l'importance de ce genre de connexion internet, ce qui a amélioré l'acceptation générale de la nouvelle technologie.

Accélération belge

Le FTTH Council publie ces chiffres à l'occasion de sa conférence qui a lieu virtuellement cette semaine. Traditionnellement, l'association dresse aussi un classement des pays les plus avancés au niveau du déploiement de la fibre optique. Il n'y aura pas de mise à jour cette année, parce que l'association n'a publié ses chiffres qu'en avril. Il apparaissait alors que le déploiement en Belgique avait triplé en l'espace d'un an, même si le déploiement total y était encore relativement faible. Entre-temps, Proximus a accéléré son projet FTTH D'ici 2024, l'entreprise entend en effet connecter 2,4 millions d'habitations et d'entreprises, et 4,2 millions à l'horizon 2028, ce qui correspondrait à septante pour cent des ménages belges connectés.

A l'horizon 2026, on dénombrera 202 millions de connexions FTTH/B (Fibre to the Home/Building) dans les 27 états membres de l'UE + la Grande Bretagne. C'est ce que prévoit le FTTH Council Europe, l'association sectorielle des acteurs de la fibre optique qui promeut le déploiement de ce genre de réseau ultrarapide. Il s'agirait d'un doublement par rapport aux 88,1 millions de ménages connectés en 2019.Outre le déploiement de réseaux à fibre optique, leur utilisation effective progressera elle aussi nettement, selon l'association. D'ici 2026, 73,3 pour cent des ménages, où la fibre optique sera disponible, l'utiliseront réellement, contre à peine 23,4 pour cent en 2012.Cela revient à 148 millions de ménages sur les 202 millions que comptent les 28 pays. Pour l'ensemble de l'Europe géographique (39 pays), l'association s'attend à ce que 208 millions de ménages soient connectés par la fibre optique d'ici 2026.L'impulsion coronaLes principales causes de cette croissance résident dans la poursuite du déploiement dans certains pays. C'est surtout en Allemagne, en Grande-Bretagne et en Italie que l'association table sur une forte progression. Il y a aussi le fait que certains pays vont supprimer progressivement leur réseau cuivré (connexions ADSL et VDSL classiques).Enfin, l'association pointe également du doigt l'impulsion corona qui a incité les pouvoirs publics à montrer plus d'intérêt et d'empressement à déployer la fibre optique. En même temps, la crise du corona a aussi démontré l'importance de ce genre de connexion internet, ce qui a amélioré l'acceptation générale de la nouvelle technologie.Accélération belgeLe FTTH Council publie ces chiffres à l'occasion de sa conférence qui a lieu virtuellement cette semaine. Traditionnellement, l'association dresse aussi un classement des pays les plus avancés au niveau du déploiement de la fibre optique. Il n'y aura pas de mise à jour cette année, parce que l'association n'a publié ses chiffres qu'en avril. Il apparaissait alors que le déploiement en Belgique avait triplé en l'espace d'un an, même si le déploiement total y était encore relativement faible. Entre-temps, Proximus a accéléré son projet FTTH D'ici 2024, l'entreprise entend en effet connecter 2,4 millions d'habitations et d'entreprises, et 4,2 millions à l'horizon 2028, ce qui correspondrait à septante pour cent des ménages belges connectés.