Lors de son audition à la commission bancaire du sénat américain, David Marcus, qui dirige chez Facebook le projet libra, a été entendu hier mardi à ce propos. Facebook avait annoncé, il y a quelques semaines, qu'elle voulait émettre une monnaie propre basée sur la technologie de la chaîne de blocs. Une crypto-espèce donc comparable au bitcoin ou à l'ethereum par exemple. Depuis son annonce, ce projet est fraîchement accueilli notamment par les autorités et le monde financier en Europe, en Chine, en Inde et aux Etats-Unis. Comme le géant technologique est établi dans ce dernier pays, il doit y obtenir l'autorisation d'émettre sa monnaie.
...