Le fait qu'Apple voulait dans les plus brefs délais remplacer les processeurs Intel dans ses notebooks et ses laptops par sa propre puce au silicium M1, n'a surpris personne. Depuis cette semaine, l'iMac dispose lui aussi de la technologie ARM basée sur SoC (System-On-a-Chip). Mais ce que nous n'avions pas vu arriver directement, c'est que l'iPad Pro soit lui aussi très rapidement commandé par un M1 (avant, il s'agissait d'un processeur bionique A12Z).

Plus rapide, plus économe

Il s'agit en l'occurrence d'un M1 avec CPU à 8 coeurs, GPU à 8 coeurs et Neural Engine à 16 coeurs. Selon Apple, le CPU fonctionne jusqu'à cinquante fois plus vite, alors que le GPU génère une accélération de quarante pour cent du graphisme. Et comme le M1 est plus économe en énergie que le précédent processeur équipant l'iPad, la batterie de la tablette offre malgré tout encore et toujours une autonomie d'un jour complet.

Autre atout de l'iPad Pro le plus coûteux: son écran XDR Liquid Retina de 12,9 pouces. Il comprend pas moins de dix mille mini-LED, garantes d'une luminosité plein écran de 1.000 nits, d'un pic de luminosité de 1.600 nits et d'un rapport de contraste de 1.000.000:1. De plus, l'affichage supporte des technologies sophistiquées comme l'ample rendu des couleurs (P3), True Tone et ProMotion (à taux de rafraîchissement adaptif de 120 Hz).

L'iPad Pro sera disponible à partir de la mi-mai en une version de 11 pouces à affichage Liquid Retina, et en une version de 12,9 pouces à affichage Liquid Retina XDR. Les prix débutent à 899 euros jusqu'à atteindre 2.599 euros pour le top-modèle absolu qui propose notamment 2 To d'espace de stockage et est paré pour la 5G.

Pour ce qui est de la nouvelle version de 11 pouces de l'iPad Pro, le pic de luminosité atteint 600 nits. Les technologies True Tone, ProMotion et P3 y sont aussi bien présentes.

5G et Wifi 6

Comme toujours, il est possible avec l'iPad de choisir une version 'wifi-only' ou un modèle offrant aussi les données mobiles. Sur le nouvel iPad Pro, il est question pour la première fois de la connectivité 5G. A l'intérieur, l'utilisateur pourra profiter d'une connexion Wifi 6 rapide.

Parmi les autres spécifications, notons l'appareil photo ultra-grand angle de 12 MP en façade (capable par exemple de suivre les utilisateurs, lorsqu'ils quittent leur place durant une réunion, et permettant le déverrouillage Face ID), et un système photo Pro à l'arrière se composant de deux capteurs de 10 et 12 méga-pixels. Un scanner LiDAR, qui avait en mars de l'année dernière déjà été ajouté à l'iPad Pro de 2020, complète le tout.

Le fait qu'Apple voulait dans les plus brefs délais remplacer les processeurs Intel dans ses notebooks et ses laptops par sa propre puce au silicium M1, n'a surpris personne. Depuis cette semaine, l'iMac dispose lui aussi de la technologie ARM basée sur SoC (System-On-a-Chip). Mais ce que nous n'avions pas vu arriver directement, c'est que l'iPad Pro soit lui aussi très rapidement commandé par un M1 (avant, il s'agissait d'un processeur bionique A12Z).Il s'agit en l'occurrence d'un M1 avec CPU à 8 coeurs, GPU à 8 coeurs et Neural Engine à 16 coeurs. Selon Apple, le CPU fonctionne jusqu'à cinquante fois plus vite, alors que le GPU génère une accélération de quarante pour cent du graphisme. Et comme le M1 est plus économe en énergie que le précédent processeur équipant l'iPad, la batterie de la tablette offre malgré tout encore et toujours une autonomie d'un jour complet.Autre atout de l'iPad Pro le plus coûteux: son écran XDR Liquid Retina de 12,9 pouces. Il comprend pas moins de dix mille mini-LED, garantes d'une luminosité plein écran de 1.000 nits, d'un pic de luminosité de 1.600 nits et d'un rapport de contraste de 1.000.000:1. De plus, l'affichage supporte des technologies sophistiquées comme l'ample rendu des couleurs (P3), True Tone et ProMotion (à taux de rafraîchissement adaptif de 120 Hz).L'iPad Pro sera disponible à partir de la mi-mai en une version de 11 pouces à affichage Liquid Retina, et en une version de 12,9 pouces à affichage Liquid Retina XDR. Les prix débutent à 899 euros jusqu'à atteindre 2.599 euros pour le top-modèle absolu qui propose notamment 2 To d'espace de stockage et est paré pour la 5G.Pour ce qui est de la nouvelle version de 11 pouces de l'iPad Pro, le pic de luminosité atteint 600 nits. Les technologies True Tone, ProMotion et P3 y sont aussi bien présentes.Comme toujours, il est possible avec l'iPad de choisir une version 'wifi-only' ou un modèle offrant aussi les données mobiles. Sur le nouvel iPad Pro, il est question pour la première fois de la connectivité 5G. A l'intérieur, l'utilisateur pourra profiter d'une connexion Wifi 6 rapide.Parmi les autres spécifications, notons l'appareil photo ultra-grand angle de 12 MP en façade (capable par exemple de suivre les utilisateurs, lorsqu'ils quittent leur place durant une réunion, et permettant le déverrouillage Face ID), et un système photo Pro à l'arrière se composant de deux capteurs de 10 et 12 méga-pixels. Un scanner LiDAR, qui avait en mars de l'année dernière déjà été ajouté à l'iPad Pro de 2020, complète le tout.