Test: OnePlus Nord 3 5G – Des fonctionnalités flagships pour un prix réduit

© OnePlus

Prix conseillé - 449 / 549 euros

Michel van der Ven
Michel van der Ven Rédacteur chez Data News.

Avec le Nord, OnePlus dispose depuis quelques années d’un smartphone milieu de gamme intéressant. Cela vaut certainement pour le Nord 3, un appareil 5G dont le prix de départ est fixé à 449 euros. Pour ce montant, vous profitez de diverses fonctionnalités généralement réservées aux téléphones flagships deux fois plus chers.

Le téléphone fait forte impression dès le déballage. Le Nord 3 affiche un caractère remarquablement « haut de gamme », avec un design élégant, un îlot de caméra imposant et des matériaux indéniablement séduisants et solides. Un camouflage astucieux. En effet, alors que le dos de l’appareil semble fabriqué en métal (finition en Tempest Gray) ou en verre (Misty Green), il s’agit en fait d’un simple plastique au revêtement brillant, alors que les modèles haut de gamme présentent souvent un dos en verre véritable.

Dans cette gamme de prix, difficile de faire mieux, à condition bien sûr que votre téléphone reste en un seul morceau lorsqu’il tombe par terre. Même si, finalement, c’est souvent une question de chance. Récemment, le dos en verre de l’un de nos téléphones flagships s’est retrouvé traversé de profondes craquelures après une première chute (impressionnante), alors que l’appareil portait une coque… Véridique ! D’ailleurs, force est de constater que le Nord 3 5G doit aussi son aspect haut de gamme à ses similitudes avec l’iPhone 14. Observez bien les contours, le cadre de la même couleur que le dos, le fin bouton sur le côté…

Émetteur infrarouge

Une autre caractéristique haut de gamme de cet appareil Android est l’Alert Slider sur le côté droit, un curseur pratique qui permet de basculer rapidement entre le mode silencieux, le mode vibreur et la sonnerie. Absent des appareils OnePlus depuis un moment, il a récemment fait son retour, à la demande générale, sur le flagship OnePlus 11 et se retrouve donc désormais aussi sur ce Nord 3. Sur la partie supérieure de l’appareil, on distingue également un capteur infrarouge. Combiné à l’application IR Remote, il permet également d’utiliser ce smartphone comme une télécommande supplémentaire pour votre télévision, votre projecteur, votre lecteur DVD ou tout autre appareil approprié. Nous avons pu ajouter facilement notre télévision Samsung et notre décodeur Apple TV. Un petit plus appréciable que l’on attendrait plutôt d’un smartphone plus haut de gamme.

Lire aussi : Test: Oneplus Pad

L’appareil est alimenté par une puce MediaTek Dimensity 9000, que l’on retrouve également dans la OnePlus Pad (tablette) que nous avons récemment testée. Par rapport au Nord 2T 5G, la puce Dimensity, équipée d’un processeur octa-core de 3,05 GHz, offre une amélioration de plus de 40 % des performances du processeur et une augmentation de 58,6 % des performances du GPU (autrement dit, des graphismes de meilleure qualité et plus rapides), selon le fabricant. Une prouesse rendue possible par une Arm Mali G710 MC10, pour les plus curieux.

OnePlus affirme que les performances de la puce se situent entre celles de la plateforme mobile Snapdragon 8 Génération 1 et Génération 2. En pratique, le Nord 3 est très fluide à tous points de vue. Notons que l’appareil que nous avons testé était équipé d’une mémoire de travail de 16 Go, une première sur un téléphone Nord. Le modèle d’entrée de gamme, 100 euros moins cher (449 euros), doit se contenter de 8 Go de mémoire vive et d’une capacité de stockage réduite de moitié : 128 Go contre 256 Go.

L’impression de vitesse est également liée à l’écran de 6,74 pouces, qui offre un taux de rafraîchissement maximal de 120 Hz (contre « seulement » 90 Hz sur le Nord 2T). Pour les applications moins exigeantes, le téléphone repasse à 40 Hz grâce à un algorithme spécial. Cela permet d’augmenter l’autonomie de la batterie. Pour l’écran, OnePlus a d’ailleurs opté pour un écran Super Fluid AMOLED avec une résolution de 2 772 x 1 240 pixels, une densité de 450 pixels par pouce et la prise en charge de la norme HDR10+.

Recharge rapide

Aujourd’hui, la plupart des (batteries de) smartphones tiennent facilement toute une journée. Un élément sur lequel les appareils peuvent encore faire la différence est la vitesse à laquelle se recharge la batterie. OnePlus n’a résolument pas lésiné sur ce point avec le Nord 3. L’appareil est donc accompagné d’un chargeur rapide de 80 W qui peut recharger la batterie de 5 000 mAh de 1 à 60 % en seulement 15 minutes. La recharge complète de la batterie, de 1 à 100 %, ne prend par ailleurs que 32 minutes.

OnePlus affirme également que les utilisateurs peuvent recharger complètement la batterie de cet appareil jusqu’à 1 600 fois sans affecter l’autonomie. Les performances commenceront ensuite à se détériorer mais, en pratique, cela représente quatre ans de recharge/décharge quotidienne. Également bon à savoir : acheté séparément, le chargeur rapide 80 W coûterait environ 50 euros. Cela montre une fois de plus que le OnePlus Nord 3 offre un excellent rapport qualité-prix.

En ce qui concerne les caméras, cet appareil fait encore un sans-faute. En effet, le capteur principal intègre la même puce Sony IMX890, d’une capacité de 50 mégapixels, que le OnePlus 11 5G, actuellement l’appareil flagship de la marque. La stabilisation optique de l’image de ce smartphone a également été intégralement reprise. Nous n’avions plus le OnePlus 11 lors du test, mais nous avons pu comparer les clichés avec ceux d’un 10T. On remarque immédiatement que le Nord 3 prend des photos mieux éclairées (et donc plus claires) dans des conditions plus sombres, sans interférences gênantes.

TurboRAW

De plus, lorsqu’il fait très sombre, TurboRAW, un algorithme développé par OnePlus, passe à l’action. En gros, l’appareil photo prend plusieurs photos à intervalles rapides, sous différents éclairages. TurboRAW combine ensuite les meilleurs éléments de ces images en un seul cliché, qui est donc plus clair qu’un cliché traditionnel.

Mais ce qui manque au Nord 3 par rapport au OnePlus 11, par exemple, ce sont des filtres Hasselblad, le fabricant d’appareils photos reflex légendaires, et souvent très chers, comme les Hasselblad 500C et 1600F. Il s’agit de configurations de l’appareil photo et de calibrages des couleurs pointus afin que les photos, en particulier les portraits, offrent un résultat plus professionnel. Qui souhaite obtenir des résultats similaires sur le Nord 3 devra retravailler ses photos avec des logiciels tels qu’Adobe Lightroom.

Outre l’appareil photo principal, l’îlot de caméra du Nord 3 comprend un objectif ultra grand angle (8 mégapixels, 112°) pour les prises de vue panoramiques indispensables, allant de la ligne d’horizon à deux équipes de football côte à côte, et un capteur macro de 2 mégapixels pour les très gros plans, par exemple pour immortaliser des fleurs ou des insectes. Ces objectifs ne nous ont finalement pas fait forte impression : les macros sont un peu fades et n’offrent pas la précision que l’on peut attendre d’un objectif aussi distinctif. Ce n’est toutefois pas surprenant quand on sait qu’un appareil haut de gamme comme le OnePlus 11 5G intègre un téléobjectif portrait f/2.0 de 32 mégapixels.

Les photos macro réalisées avec le OnePlus Nord 3 ne sont pas particulièrement spectaculaires. Pour obtenir des clichés plus détaillés, vous devrez manifestement opter pour un smartphone plus cher.

Filmer en 4K

D’un point de vue optique, le Nord 3 semble ne disposer que de deux appareils photo, mais les objectifs grand angle et macro sont réunis dans la « protubérance » inférieure de l’îlot. Les protubérances sont assez marquées, mais elles disparaissent presque complètement lorsque l’appareil est glissé dans le bon étui. N’oublions pas les deux éléments lumineux situés à côté de l’optique : un flash LED et un « capteur de lumière ambiante », qui mesure l’intensité de la lumière ambiante. Quant aux selfies, ce téléphone Android les prend avec une caméra frontale de 16 MP.

Pour les amateurs de vidéos, nous mentionnerons également que le Nord 3 5G peut prendre des films en qualité 4K à 60 images par seconde, en utilisant l’IA (intelligence artificielle) pour minimiser autant que possible le bruit numérique.

Parmi les autres caractéristiques notables du dernier téléphone OnePlus : un lecteur d’empreintes digitales intégré à l’écran, Wi-Fi 6 (802.11ax), Bluetooth 5.3 et un indice IP54 pour la résistance à la poussière et aux éclaboussures. Le système d’exploitation Android 13 est agrémenté de l’itération maison de OnePlus, OxygenOS 13.1. Pour terminer : sur papier, le Nord 3 promet « deux haut-parleurs stéréo avec Dolby Atmos », mais nous avons trouvé les performances des haut-parleurs intégrés globalement décevantes.

Conclusion

OnePlus propose un appareil 5G particulièrement intéressant avec le Nord 3 5G. Affichant un prix moyen (pas bon marché, certes, mais certainement pas prohibitif), l’appareil propose de nombreuses fonctionnalités dont disposent généralement des appareils plus onéreux. En témoignent la mémoire généreuse du modèle « le plus cher », l’excellente caméra principale, le chargeur rapide inclus, le design haut de gamme et quelques extras pratiques comme le capteur infrarouge qui permet d’utiliser l’appareil comme télécommande. Les quelques inconvénients (macros médiocres, haut-parleurs moyens), acceptables dans cette gamme de prix, sont compensés par les nombreux points forts du nouveau Nord.

Prix et disponibilité

 Le OnePlus Nord 3 5G est disponible en Misty Green et Tempest Gray. Le prix du modèle d’entrée de gamme avec 8 Go de RAM et 128 Go de mémoire de stockage s’élève à 449 euros. Le modèle supérieur (16 Go/256 Go) affiche un prix cible de 549 euros.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content