Poutine interdit les VPN

31/07/17 à 14:16 - Mise à jour à 14:16

La Russie s'apprête à brider totalement l'internet libre. Le président russe Vladimir Poutine a signé aujourd'hui une nouvelle loi interdisant l'utilisation de connexions VPN à partir du premier novembre.

Poutine interdit les VPN

© AFP

Au sein du paysage médiatique russe tourmenté par les médias d'État, Internet est considéré comme l'un des derniers bastions de la liberté d'expression. Néanmoins, ces dernières années, les autorités russes ont promulgué plusieurs lois répressives afin de pouvoir exercer une plus grande influence sur ce qui paraît en ligne. Des poursuites peuvent par exemple être engagées à l'encontre d'une personne sur la base de messages qu'elle aurait publiés sur les réseaux sociaux. Le gouvernement russe a par ailleurs déjà bloqué des centaines de sites web "comportant du contenu illégal". L'objectif officiel est de lutter contre l'extrémisme, mais des critiques estiment que cette manoeuvre est surtout destinée à clouer le bec aux opposants politiques. Suivant l'organisation des droits de l'homme Human Rights Watch, certaines lois relatives à Internet sont conçues pour réduire l'espace réservé au débat public et portent atteinte aux droits de l'homme.

Méthode de contournement

Les sites web bloqués sont toutefois toujours accessibles via un VPN (Virtual Private Network, ou réseau privé virtuel). En établissant le contact via un serveur VPN, vous pouvez surfer en ligne avec l'adresse IP du fournisseur de VPN. Vous pouvez ainsi procéder comme si vous vous connectiez à Internet à partir d'un autre pays où les sites ne sont pas bloqués.

Les autorités russes souhaitent dorénavant mettre un terme à cette méthode de contournement. Une loi portant sur l'interdiction de l'utilisation de VPN a été signée par le président Poutine et approuvée par la Douma, la chambre basse du parlement de Russie. "Il ne s'agit pas d'une mesure de censure. Nous voulons simplement éviter que les citoyens russes aient accès à du matériel illégal", affirme Leonid Levin, chef du comité de la Douma sur la politique d'information (à ne pas confondre avec son homonyme informaticien). La nouvelle loi entrera en vigueur à compter du premier novembre.

La Russie suit ainsi l'exemple de la Chine, qui bannira l'utilisation de VPN à partir de février 2018. Nous avons également appris aujourd'hui qu'Apple a supprimé toutes les applis VPN de son App Store chinois.

Nos partenaires