Les 5 rachats technologiques internationaux les plus étonnants de 2015

31/12/15 à 08:30 - Mise à jour à 30/12/15 à 16:54

Source: Datanews

2015, ce fut l'année de toutes les opportunités/risques pour les entreprises technologiques au niveau des rachats. Des milliards de dollars/d'euros ont été échangés contre des actions. Voici donc ce que nous estimons être les 5 rachats les plus singuliers dans le paysage international.

Les 5 rachats technologiques internationaux les plus étonnants de 2015

© web

Dell s'empare d'EMC

En déboursant 67 milliards de dollars, Dell a effectué l'achat le plus important de l'histoire du secteur technologique et s'est ainsi emparée non seulement d'EMC, mais aussi de ses filiales, dont VMware. Le méga-accord n'est toutefois pas encore entériné, et si l'est, l'avenir nous dira s'il rendra Dell vraiment plus puissante ou pas. Cette année, EMC a du reste versé 1,2 milliard de dollars pour acquérir Virtustream et ce, même si elle a été entre-temps forcée de renoncer à son projet d'héberger Virtustream pour moitié chez EMC et pour l'autre moitié chez VMware, après que l'action de cette dernière ait fortement chuté.

Nokia absorbe Alcatel-Lucent

En versant un montant de rachat de 16,5 milliards d'euros, Nokia engloutit son homologue Alcatel-Lucent. L'année dernière, l'entreprise finnoise s'était débarrassée de sa division téléphonie en difficultés au profit de Microsoft. A présent, elle joue pleinement la carte du réseau. Conjointement, les deux entreprises réalisent un chiffre d'affaires de 25,9 milliards d'euros (sur base des chiffres de 2014) et occupent 110.000 personnes.

Intel accueille Altera

C'est moyennant le montant de 15,2 milliards de dollars que le fabricant américain de puces Altera est tombé dans l'escarcelle d'Intel. Pour cette dernière, Altera est le principal rachat de son histoire. Il devrait surtout générer de la croissance sur le marché des centres de données.

NXP s'empare de Freescale

En mettant la main sur Freescale, la firme néerlandaise NXP Semiconductors acquiert notamment le producteur des puces équipant le Kindle d'Amazon. Pour ce faire, elle a versé un milliard de dollars cash. NXP devient ainsi le numéro un du marché des semi-conducteurs dans les domaines automobile et industriel.

Western Digital débourse 19 milliards de dollars pour SanDisk

SanDisk est le troisième plus important fabricant de mémoire flash et passe pour la somme de 19 milliards de dollars entre les mains de Western Digital. WD est pour sa part un géant du stockage et se focalise encore surtout sur les disques durs classiques, un marché sous pression. En intégrant SanDisk, Western Digital pourra aller de l'avant en matière de stockage SSD.

Le rachat de SanDisk se rapproche du reste très près des plus importants rachats technologiques enregistrés à ce jour. Le premier de l'histoire est celui d'EMC par Dell, suivi par celui de Compaq par HP en 2001 pour 33,6 milliards de dollars. Suit alors Facebook qui a versé 19,1 milliards de dollars pour acquérir Whatsapp.

Pour 2016, rappelons notamment Interoute qui s'empare d'Easynet pour 550 millions d'euros, Oracle qui fait de même avec Maximyzer, Accenture avec Chaotic Moon, mais aussi Trend Micro qui rachète TippingPoint, et Sony qui met la main sur la division des capteurs d'images de Toshiba suite au scandale comptable qui a secoué cette dernière.

Nos partenaires