Cela fait quelques semaines maintenant que le téléphone a été lancé sur le marché. Nous avons pu le tester depuis le 1er jour. Aujourd'hui, nous pouvons affirmer que les rares petits points négatifs constatés ont en grande partie disparu.

Les spécifications et nouveautés complètes, vous aviez déjà pu les découvrir lors de la présentation des 7 et 7 Pro, mais en résumé, le OnePlus 7 Pro est un smartphone équipé d'un processeur Snapdragon 855, de 6, 8 ou 12 giga-octets de RAM, de 128 ou de 256 giga-octets d'espace de stockage et d'une batterie de 4.000 mAh. Le téléphone tourne sur Android 9 / Oxygen OS et offre un écran de 6,67 pouces d'une résolution de 3.120 x 1.440. A l'arrière, on trouve un objectif de 48 méga-pixels, un objectif grand angle de 16 méga-pixels et un téléobjectif de 8 méga-pixels à zoom optique 3x (voir ci-après dans cet article). Data News a directement testé la variante la plus solide et la plus chère proposant 12 giga-octets de RAM et 256 giga-octets d'espace de stockage.

'Design & feel'

Ce que nous avions écrit lors d'un précédent test du OnePlus 6T, c'est que l'appareil égale ce que se fait de mieux chez Huawei et Samsung, mais à moindre coût. Sur le plan du design, cette comparaison s'applique encore et toujours. Pour la première fois, OnePlus propose un écran qui déborde légèrement sur le bord, comme chez certains modèles Galaxy de Samsung.

A la gauche de l'appareil, il y a deux boutons de volume et à droite le bouton marche/arrêt et un curseur pour placer le téléphone en mode silence ou vibreur. En bas, on trouve le connecteur USB-C, le haut-parleur et la rainure pour la carte SIM. Celle-ci est désormais en-dessous pour faire en haut de la place à l'appareil photo 'pop-up'.

OnePlus 7 et 7 Pro © OnePlus

Le quoi? Eh oui, le OnePlus 7 Pro a effectué un choix osé en ne recourant plus à une encoche ou à une mini-barre intégrant l'appareil photo frontal. Au lieu de cela, ce dernier sort du téléphone, dès que le mode selfie (ou reconnaissance du visage) est nécessaire.

Cela peut sembler de prime abord un agréable gadget, mais il s'agit là d'une manière pratique de pouvoir utiliser cent pour cent de l'écran sans encoche ou autre 'orifice' comme sur le Galaxy S10. Même si cela présente aussi un petit inconvénient: nous avons saisi plusieurs fois le téléphone à l'envers, parce que nous n'avions pas vu directement, lorsque l'écran est éteint, où se trouvait le haut ou le bas. Un problème de luxe...

OnePlus 7 Pro © OnePlus

Le téléphone tient bien dans la main. Avec ses 6,67 pouces, il s'agit certes d'un grand appareil, mais nous nous y sommes familiarisés très vite.

Tout bien considéré, OnePlus a réussi à combiner les principaux éléments design de la concurrence avec le choix propre de montrer l'écran en entier. Et ce, dans une finition impeccable donnant la sensation d'une marque premium.

Appareils photo

Avec autant de méga-pixels (et quatre objectifs), le OnePlus 7 Pro veut aussi se distinguer sur le plan de la photo et de la vidéo, et c'est bien ce qu'il fait. Outre le mode photo par défaut, l'appareil photo propose aussi des modes portrait et scène nocturne. En mode par défaut, il est possible de choisir le grand angle ou le zoom optique 3x.

. © OnePlus

Les photos que nous avons prises, sont d'une excellente qualité et n'ont rien à envier aux grands noms du paysage des smartphones. Même le zoom optique 3x fournit encore et toujours de formidables images. Au cours des premières semaines de notre test, nous avons observé que l'appareil photo bafouillait parfois quelques secondes, lorsque nous passions en mode zoom 3x, mais tel n'est plus le cas après la mise à jour.

Pour ce qui est du zoom optique 3x, il y a eu par ailleurs une petite discussion, même si cela n'a que peu d'influence sur la qualité relevée. Sur Reddit, un utilisateur indiquait qu'il ne s'agissait pas d'un téléobjectif de 8 méga-pixels, mais d'un objectif de 13 méga-pixels à zoom optique 2,2x. Ces photos étaient ensuite ramenées à 8 méga-pixels. OnePlus déclare que le téléobjectif est utilisé tant pour la fonction zoom que pour le mode portrait et fournit respectivement des images de 8 ou de 13 méga-pixels.

Est-ce important? Non. Il s'agit encore et toujours d'images qui équivalent au zoom optique 3x et qui ne sont pas numériquement 'allongées' comme avec un zoom numérique. Pour les photos ordinaires, la résolution est quelque peu supérieure (4.000 x 3.000 pixels) qu'en mode zoom (3.264 x 2.448 pixels).

Ci-après, vous découvrez deux photo prises brièvement l'une après l'autre à 2-3 mètres de distance. L'une est en mode photo normal et l'autre en zoom 3x.

© PVL
© PVL

A propos du mode vidéo 4K, il n'y a pas non plus grand-chose de négatif à écrire. Les images sont très nettes et génèrent une vidéo à 60 fps. Ce qui est particulièrement appréciable ici, c'est le mode ralenti permettant de filmer en 1.080P à 240 frames par seconde (8x ralenti) ou en 720P à 480 FPS (16x ralenti). Même si l'enregistrement est ici limité à une seule minute. Attention: si 720P donne encore d'assez bons résultats sur un smartphone, sur un grand écran HD, cela se traduit davantage par de petits blocs.

Les vidéos ci-après ont été respectivement faites en 4K à 60 fps (mode caméra standard), alors d'une démonstration effectuée chez Oracle Belgique. La seconde vidéo donne une idée du mode ralenti à 480 fps durant une session de breakdance à Berlin.

Batterie

Avec une batterie de 4.000 mAh, l'autonomie est bien supérieure à une journée en utilisation normale. Si nous le débranchons du réseau électrique à 9 heures, la batterie est encore à moitié chargée à 19 heures après une journée d'utilisation assez intensive.

© PVL

Ce que nous apprécions particulièrement, c'est la présence du chargeur rapide appelé Warp Charge 30. OnePlus promet que son smartphone peut être utilisé une journée entière au bout de vingt minutes de recharge, et c'est quasiment vrai. Nous avons branché l'appareil avec sa batterie à 15 pour cent à une prise secteur pour nous retrouver 25 minutes plus tard avec 62 pour cent de charge. Pour cela, il convient d'utiliser le câble et le chargeur de OnePlus.

OnePlus 7 Pro et OnePlus 7 © OnePlus

Le chargeur utilise un mécanisme spécial, qui assure aussi une sécurité supérieure: lorsque la batterie est rechargée à 75 ou 85 pour cent, la sortie courant du chargeur diminue pour empêcher que la batterie soit surchargée ou surchauffe.

Par rapport au OnePlus 6T, le 7 Pro se recharge 34 pour cent plus rapidement, et cela se remarque. Si vous envisagez une journée très intensive avec votre smartphone, vous pourrez ajouter littéralement des heures d'autonomie en 10-20 minutes.

Utilisation pratique

Lorsque nous avons utilisé le téléphone pour la première fois, l'option nous a été proposée de transférer automatiquement les contacts, photos et applis. Cela fonctionne à 90 pour cent impeccablement et épargne pas mal de temps de configuration.

C'est ainsi qu'avec le nouvel appareil, nous avons été directement connectés à Whatsapp, Messenger ou Slack. En même temps, des applis telles Twitter et Instagram n'ont pas été installées automatiquement. De même, des contacts sur Whatsapp n'ont pas été reconnus directement, alors que le 'prédicteur' de texte Swiftkey ne fonctionna pas immédiatement. Même si cela peut être corrigé en supprimant, puis en réinstallant manuellement les applis. Attention: les applis de paiement comme celles de banques ou PayPall ne reprennent pas vos données de login. Mais à nos yeux et dans une perspective de sécurité, cela nous paraît davantage un avantage qu'un inconvénient.

Le téléphone exploite le refroidissement à l'eau, et cela se remarque également. Tant lors de la recharge, en utilisation intensive qu'en longue session de jeu, le téléphone ne s'échauffe pas et ne ralentit pas particulièrement. Cet atout, en combinaison avec 12 giga-octets de RAM et le processeur Snapdragon 855, signifie que le téléphone demeure réellement rapide dans des conditions intensives, comme durant les jeux.

Pour ce qui est de l'appareil photo émergent ('pop-up'), nous avions craint qu'après quelque temps, des problèmes puissent se poser à cause de la poussière par exemple. Mais tel n'est (provisoirement) pas le cas. Il arrive cependant parfois, lorsque la reconnaissance faciale est activée, que l'appareil photo émerge, alors que le téléphone se trouve dans la poche. Par exemple, lorsqu'on le touche par mégarde. Cela ne pose pas (encore?) de problème de fonctionnement pour l'appareil photo, mais cela nous a quand même incités à désactiver la reconnaissance du visage.

Les boutons de volume (à gauche) se situent sur le 7 Pro un peu plus haut que sur le 6T, ce qui fait qu'ils ne font plus face au bouton marche/arrêt (à droite). Il en résulte qu'on n'effectue pas trop souvent par inadvertance une capture d'écran, ce qui était régulièrement le cas avec le 6T. Il n'empêche que les boutons sont encore suffisamment proches que pour pouvoir les manipuler d'une seule main.

Conclusion

Le OnePlus 7 Pro dispose tant au niveau du visuel que du contenu de tout ce qu'on peut attendre d'un top-modèle. Ce téléphone a fait le choix osé d'un écran complet en combinaison avec un appareil photo frontal émergent. Nous apprécions aussi la solide batterie et son chargeur rapide, mais aussi la qualité des photos, alors que celle des vidéos est plus que correcte.

Le OnePlus 7 Pro à 12 giga-octets de RAM et 256 giga-octets d'espace de stockage coûte 829 euros, mais il ne fait en aucun cas mauvaise figure face à des appareils coûtant mille euros et plus. OnePlus fait ainsi ce que l'entreprise fait depuis quelques générations déjà: reprendre les principales propriétés des marques en vue et les proposer à un prix nettement inférieur. Une mission plus que réussie dans le cas du OnePlus 7 Pro.

OnePlus 7 Pro © OnePlus