Avec la technologie Project Tango de Google, un smartphone peut distinguer la profondeur et naviguer dans le monde physique comme les gens le font. En d'autres mots, les utilisateurs peuvent explorer leur environnement physique avec leur smartphone, parce que les appareils photo équipés de détecteurs de profondeur et de mouvements génèrent une expérience 3D de cet environnement en temps réel à l'écran.

Le grand avantage de cette technologie, c'est qu'une couche d'informations numériques peut être superposée aux objets du monde réel, afin de pouvoir y développer d'intéressantes applications de réalité augmentée pour les smartphones Project Tango.

Si vous cartographiez un espace en le ciblant avec un téléphone ou une tablette, cela peut par exemple s'avérer intéressant dans le secteur de la construction ou l'agencement de pièces avant d'acheter le mobilier.

C'est durant l'été de cette année que Lenovo entend lancer le premier appareil Project Tango sur le marché. Il s'agirait d'un appareil équipé d'une puce Qualcomm Snapdragon et d'un écran inférieur à 6,5 pouces. Le smartphone Android devrait coûter moins de 500 euros, selon Lenovo.

Les développeurs disposent d'un délai expirant le 15 février pour faire connaître leurs idées pour la plate-forme Project Tango via le programme App Incubator de Lenovo qui a été tenu sur les fonts baptismaux à Las Vegas.

Les lauréats pourront alors continuer à développer leur appli Tango en étroite collaboration avec Google et Lenovo, et cette appli sera incorporée au premier smartphone Tango, lorsqu'il sera lancé.

Intel

Par ailleurs, Google avait annoncé l'année dernière déjà qu'elle préparait avec Intel un téléphone Project Tango et qu'elle utiliserait dans ce but la technologie RealSense d'Intel. L'on n'en sait guère plus sur cette collaboration, même si Intel a entre-temps sorti un RealSense Development Kit pour smartphones.

En outre, le fondeur de puces américain a présenté lors du salon CES le prototype d'un smartphone avec caméra RealSense incorporée, capable donc aussi de voir en trois dimensions. Il s'agissait d'un appareil proposé à 400 dollars avec écran de 6 pouces, processeur Atom x7-Z8700 tournant sous Android, 2 giga-octets de mémoire et 64 giga-octets de capacité de stockage.

Avec la technologie Project Tango de Google, un smartphone peut distinguer la profondeur et naviguer dans le monde physique comme les gens le font. En d'autres mots, les utilisateurs peuvent explorer leur environnement physique avec leur smartphone, parce que les appareils photo équipés de détecteurs de profondeur et de mouvements génèrent une expérience 3D de cet environnement en temps réel à l'écran. Le grand avantage de cette technologie, c'est qu'une couche d'informations numériques peut être superposée aux objets du monde réel, afin de pouvoir y développer d'intéressantes applications de réalité augmentée pour les smartphones Project Tango. Si vous cartographiez un espace en le ciblant avec un téléphone ou une tablette, cela peut par exemple s'avérer intéressant dans le secteur de la construction ou l'agencement de pièces avant d'acheter le mobilier. C'est durant l'été de cette année que Lenovo entend lancer le premier appareil Project Tango sur le marché. Il s'agirait d'un appareil équipé d'une puce Qualcomm Snapdragon et d'un écran inférieur à 6,5 pouces. Le smartphone Android devrait coûter moins de 500 euros, selon Lenovo. Les développeurs disposent d'un délai expirant le 15 février pour faire connaître leurs idées pour la plate-forme Project Tango via le programme App Incubator de Lenovo qui a été tenu sur les fonts baptismaux à Las Vegas. Les lauréats pourront alors continuer à développer leur appli Tango en étroite collaboration avec Google et Lenovo, et cette appli sera incorporée au premier smartphone Tango, lorsqu'il sera lancé. Intel Par ailleurs, Google avait annoncé l'année dernière déjà qu'elle préparait avec Intel un téléphone Project Tango et qu'elle utiliserait dans ce but la technologie RealSense d'Intel. L'on n'en sait guère plus sur cette collaboration, même si Intel a entre-temps sorti un RealSense Development Kit pour smartphones. En outre, le fondeur de puces américain a présenté lors du salon CES le prototype d'un smartphone avec caméra RealSense incorporée, capable donc aussi de voir en trois dimensions. Il s'agissait d'un appareil proposé à 400 dollars avec écran de 6 pouces, processeur Atom x7-Z8700 tournant sous Android, 2 giga-octets de mémoire et 64 giga-octets de capacité de stockage.