L'AirPods Max, disponible à partir du 15 décembre en cinq teintes, affiche au niveau du design des ressemblances tant avec le haut-parleur HomePod d'Apple (à savoir une étoffe tissée à l'intérieur des oreillettes et sur le serre-tête) qu'avec l'Apple Watch. Le casque dispose même d'une couronne numérique - dans ce cas pas destinée à faire défiler les fonctions de la montre connectée, mais à commander le volume, sauter des plages ou accepter les communications téléphoniques.

Système télescopique

Le casque peut être considéré comme le grand frère des écouteurs AirPods très populaires. Apple n'a pas lésiné sur les matériaux, alors que la façon, dont les oreillettes peuvent être déployées au moyen d'un système télescopique, démontre une qualité irréprochable.

Les coussinets moelleux dissimulent des drivers de 40 mm qui, selon le fabricant, sont garants de basses profondes, de sons intermédiaires précis et d'aigus très clairs. Chaque oreillette comprend un processeur Apple H1 à dix 'audio-cores' qui, à côté de l'antibruit actif, contrôle aussi des fonctions comme Adaptive EQ, Mode de transparence et Spatial Audio. En bref, Adaptive EQ adapte en permanence le son à la forme et à 'l'obturation' des oreillettes (qui peuvent changer en fonction des mouvements). Le Mode transparence laisse passer aussi le son ambiant d'une simple pression sur le bouton ad hoc. Quant à Spatial Audio, il permet à l'utilisateur de se retrouver au beau milieu d'une salle de théâtre, selon Apple. Cette dernière fonction est combinée au 'head tracking': lorsque vous bougez la tête, la direction du son s'adapte automatiquement grâce au gyroscope et à l'accéléromètre embarqués dans l'AirPods Max.

Commande vocale via Siri

Des capteurs optiques et de position enregistrent si l'utilisateur porte le casque et peuvent mettre automatiquement la musique en pause, une fois qu'il l'enlève (ou lorsque l'une des oreillettes ne repose plus sur l'oreille). Les autres caractéristiques sont la commande vocale via Siri, une autonomie de vingt heures et un étui fourni d'origine. Une fois le casque rangé dans ce dernier, il passe en mode de consommation de courant très faible, afin que sa batterie rechargeable soit moins sollicitée.

Les concurrents directs de l'AirPods Max sont le Sony WH-1000XM4, que nous avons récemment testé, et le Bose Noise Cancelling Headphones 700. Ce sont là deux excellents casques coûtant (moyennant quelques recherches) respectivement 345 et 310 euros. Des montants pas piqués des vers, certes, mais bien loin de celui de l'AirPods Max. Apple demande en effet pas moins de 629 euros pour son produit, ce qui est quasiment autant que les casques de Sony et de Bose ensemble...

null, Apple
null © Apple
L'AirPods Max, disponible à partir du 15 décembre en cinq teintes, affiche au niveau du design des ressemblances tant avec le haut-parleur HomePod d'Apple (à savoir une étoffe tissée à l'intérieur des oreillettes et sur le serre-tête) qu'avec l'Apple Watch. Le casque dispose même d'une couronne numérique - dans ce cas pas destinée à faire défiler les fonctions de la montre connectée, mais à commander le volume, sauter des plages ou accepter les communications téléphoniques.Le casque peut être considéré comme le grand frère des écouteurs AirPods très populaires. Apple n'a pas lésiné sur les matériaux, alors que la façon, dont les oreillettes peuvent être déployées au moyen d'un système télescopique, démontre une qualité irréprochable.Les coussinets moelleux dissimulent des drivers de 40 mm qui, selon le fabricant, sont garants de basses profondes, de sons intermédiaires précis et d'aigus très clairs. Chaque oreillette comprend un processeur Apple H1 à dix 'audio-cores' qui, à côté de l'antibruit actif, contrôle aussi des fonctions comme Adaptive EQ, Mode de transparence et Spatial Audio. En bref, Adaptive EQ adapte en permanence le son à la forme et à 'l'obturation' des oreillettes (qui peuvent changer en fonction des mouvements). Le Mode transparence laisse passer aussi le son ambiant d'une simple pression sur le bouton ad hoc. Quant à Spatial Audio, il permet à l'utilisateur de se retrouver au beau milieu d'une salle de théâtre, selon Apple. Cette dernière fonction est combinée au 'head tracking': lorsque vous bougez la tête, la direction du son s'adapte automatiquement grâce au gyroscope et à l'accéléromètre embarqués dans l'AirPods Max.Des capteurs optiques et de position enregistrent si l'utilisateur porte le casque et peuvent mettre automatiquement la musique en pause, une fois qu'il l'enlève (ou lorsque l'une des oreillettes ne repose plus sur l'oreille). Les autres caractéristiques sont la commande vocale via Siri, une autonomie de vingt heures et un étui fourni d'origine. Une fois le casque rangé dans ce dernier, il passe en mode de consommation de courant très faible, afin que sa batterie rechargeable soit moins sollicitée.Les concurrents directs de l'AirPods Max sont le Sony WH-1000XM4, que nous avons récemment testé, et le Bose Noise Cancelling Headphones 700. Ce sont là deux excellents casques coûtant (moyennant quelques recherches) respectivement 345 et 310 euros. Des montants pas piqués des vers, certes, mais bien loin de celui de l'AirPods Max. Apple demande en effet pas moins de 629 euros pour son produit, ce qui est quasiment autant que les casques de Sony et de Bose ensemble...