Quand les collaborateurs pourront-ils retourner au bureau ? Comment assurer leur sécurité pendant le travail ? En cas d'infection, quelles parties du lieu de travail peuvent rester ouvertes ? Comment une entreprise peut-elle se protéger contre ce type de perturbations à l'avenir ? L'intelligence artificielle est un outil puissant pour analyser une telle complexité à grande échelle. Elle peut détecter différentes corrélations et informations et formuler prédictions et recommandations visant à soutenir la résilience de l'entreprise.

Parmi ces solutions d'IA, Intelligent Urban Exchange (IUX), une solution initialement développée par TCS pour améliorer les services publics locaux des villes, propose une suite IA pour entreprises. L'objectif consiste à aider les organisations publiques à améliorer la résilience de leur lieu de travail en période de déconfinement. Il s'agit d'une plate-forme d'analyse de Big Data et de l'Internet of things, capable d'assimiler et d'appliquer l'analyse de n'importe quelle forme de données -- en allant des dossiers de santé et du personnel aux vidéos, en passant par les RH.

Protection et communication

Les entreprises doivent désormais être en mesure de surveiller les risques d'infection sur leurs sites et de prendre des mesures immédiates. Les données de moniteurs thermiques, caméras, téléphones portables, scanners de badges ou iBeacons et dispositifs similaires sont utilisées pour tracer les mouvements du personnel et de leur environnement proche. Ces mouvements s'affichent sur un tableau de bord, et un collaborateur peut être alerté s'il se rapproche trop de quelqu'un Ces informations peuvent aider les entreprises à maintenir un nombre optimal de personnel sur place et en télétravail et suggérer des moyens d'assurer la distanciation sociale.

Évaluation de l'exposition au risque

Les entreprises ne devraient pas se limiter à l'utilisation des données internes, mais intégrer activement des données publiques pour évaluer le risque commercial. Elles pourraient alors prendre des mesures préventives plus fortes : lorsque les données font état d'une augmentation du taux d'infection dans une certaine zone, elles pourraient demander aux collaborateurs de cette zone de travailler à domicile. Au lieu de mettre les départements entiers en télétravail ou de fermer des sites de production, les managers pourront isoler les collaborateurs concernés et tenir compte de leur absence dans l'organisation.

Mais cette solution va bien au-delà de la simple gestion des risques d'infection et de la conformité : les détaillants peuvent notamment faire des prévisions de trésorerie sur base des paiements et des créances prévus. Dans le secteur de la vente au détail, ce système pourrait contribuer à éviter les surplus ou les déficits de stock de certains produits.

Une vue à 360°

À mesure que l'économie récupère de la pandémie de COVID-19, rassembler des données venant de sources différentes et les synthétiser en informations pertinentes et exploitables permettra à une entreprise de se démarquer de ses concurrents. Les gagnants de l'économie de demain seront les entreprises avec des solutions qui donnent un aperçu détaillé des processus complexes.

Quand les collaborateurs pourront-ils retourner au bureau ? Comment assurer leur sécurité pendant le travail ? En cas d'infection, quelles parties du lieu de travail peuvent rester ouvertes ? Comment une entreprise peut-elle se protéger contre ce type de perturbations à l'avenir ? L'intelligence artificielle est un outil puissant pour analyser une telle complexité à grande échelle. Elle peut détecter différentes corrélations et informations et formuler prédictions et recommandations visant à soutenir la résilience de l'entreprise. Parmi ces solutions d'IA, Intelligent Urban Exchange (IUX), une solution initialement développée par TCS pour améliorer les services publics locaux des villes, propose une suite IA pour entreprises. L'objectif consiste à aider les organisations publiques à améliorer la résilience de leur lieu de travail en période de déconfinement. Il s'agit d'une plate-forme d'analyse de Big Data et de l'Internet of things, capable d'assimiler et d'appliquer l'analyse de n'importe quelle forme de données -- en allant des dossiers de santé et du personnel aux vidéos, en passant par les RH.Les entreprises doivent désormais être en mesure de surveiller les risques d'infection sur leurs sites et de prendre des mesures immédiates. Les données de moniteurs thermiques, caméras, téléphones portables, scanners de badges ou iBeacons et dispositifs similaires sont utilisées pour tracer les mouvements du personnel et de leur environnement proche. Ces mouvements s'affichent sur un tableau de bord, et un collaborateur peut être alerté s'il se rapproche trop de quelqu'un Ces informations peuvent aider les entreprises à maintenir un nombre optimal de personnel sur place et en télétravail et suggérer des moyens d'assurer la distanciation sociale. Les entreprises ne devraient pas se limiter à l'utilisation des données internes, mais intégrer activement des données publiques pour évaluer le risque commercial. Elles pourraient alors prendre des mesures préventives plus fortes : lorsque les données font état d'une augmentation du taux d'infection dans une certaine zone, elles pourraient demander aux collaborateurs de cette zone de travailler à domicile. Au lieu de mettre les départements entiers en télétravail ou de fermer des sites de production, les managers pourront isoler les collaborateurs concernés et tenir compte de leur absence dans l'organisation. Mais cette solution va bien au-delà de la simple gestion des risques d'infection et de la conformité : les détaillants peuvent notamment faire des prévisions de trésorerie sur base des paiements et des créances prévus. Dans le secteur de la vente au détail, ce système pourrait contribuer à éviter les surplus ou les déficits de stock de certains produits. À mesure que l'économie récupère de la pandémie de COVID-19, rassembler des données venant de sources différentes et les synthétiser en informations pertinentes et exploitables permettra à une entreprise de se démarquer de ses concurrents. Les gagnants de l'économie de demain seront les entreprises avec des solutions qui donnent un aperçu détaillé des processus complexes.