1. Les équipes informatiques et de sécurité ne sont pas sur la même longueur d'onde

Cela peut poser problème lorsqu'il s'agit de différences dans la manière dont vos solutions matérielles et logicielles sont connectées au réseau ; ou la manière dont votre politique informatique exige qu'elles soient connectées. Le manque de coordination est encore aggravé lorsque différents réseaux sont impliqués, ce qui entraîne une plus grande confusion en ce qui concerne les mesures de sécurité à prendre. Cela augmente le risque de violations de données.

2. Les utilisateurs du réseau ne respectent pas les politiques et procédures (ou ne les connaissent pas)

Selon le dernier rapport Notifiable Data Breach, qui a enregistré les violations du 1er juillet au 31 décembre 2019, sur l'ensemble des violations de données, 32 % étaient le résultat d'une erreur humaine.

Le simple respect des politiques informatiques est crucial pour prévenir des violations qui, avec du recul, auraient été faciles à éviter. En respectant les règles, vous serez certain que votre système reste sûr et fonctionne de manière optimale. Gardez à l'esprit que l'application des politiques est un processus continu, car certains utilisateurs ou nouveaux employés peuvent ne pas connaître les procédures ou ne pas les suivre de manière cohérente. N'oubliez pas qu'une action involontaire peut mettre en danger l'ensemble de votre système.

Si votre entreprise n'a pas clairement défini d'exigences et d'attentes en matière de sécurité informatique, le risque de cyberattaques augmente considérablement.

3. Les plans d'installation et de maintenance ne sont pas clairement documentés

Parfois, les intégrateurs ou les installateurs ne comprennent pas tous les besoins spécifiques de votre système lors de son déploiement. Ou ils n'en tiennent tout simplement pas compte. Il est également probable que tous les fournisseurs ne visitent pas régulièrement les entreprises pour une maintenance planifiée. Si les systèmes ne sont pas correctement entretenus, les chances de réussite des cyberattaques augmentent.

Assurez-vous que toutes les parties prenantes responsables de la maintenance ont une vue d'ensemble claire pour tester et entretenir le système. En outre, une trace de contrôle claire doit être maintenue dès l'installation, afin de pouvoir identifier et résoudre facilement les problèmes.

4. Les fournisseurs de technologie ne vous parlent pas de cybersécurité

Un bon fournisseur de technologie vous tiendra normalement correctement informé des meilleures pratiques pour la santé de votre réseau et discutera des précautions à prendre en matière de cybersécurité. Toute forme de technologie fait partie d'un système plus vaste et il est probable que les systèmes ne soient pas toujours totalement sûrs.

Conclusion

La meilleure prévention est proactive et la cybersécurité est un processus continu. La protection de votre réseau, de vos appareils et des services de votre organisation contre les cyberattaques n'est pas uniquement votre préoccupation ; l'utilisation sûre de tout type de technologie nécessite un effort conjoint du fabricant, de l'intégrateur et de l'utilisateur.

Cela peut poser problème lorsqu'il s'agit de différences dans la manière dont vos solutions matérielles et logicielles sont connectées au réseau ; ou la manière dont votre politique informatique exige qu'elles soient connectées. Le manque de coordination est encore aggravé lorsque différents réseaux sont impliqués, ce qui entraîne une plus grande confusion en ce qui concerne les mesures de sécurité à prendre. Cela augmente le risque de violations de données.Selon le dernier rapport Notifiable Data Breach, qui a enregistré les violations du 1er juillet au 31 décembre 2019, sur l'ensemble des violations de données, 32 % étaient le résultat d'une erreur humaine. Le simple respect des politiques informatiques est crucial pour prévenir des violations qui, avec du recul, auraient été faciles à éviter. En respectant les règles, vous serez certain que votre système reste sûr et fonctionne de manière optimale. Gardez à l'esprit que l'application des politiques est un processus continu, car certains utilisateurs ou nouveaux employés peuvent ne pas connaître les procédures ou ne pas les suivre de manière cohérente. N'oubliez pas qu'une action involontaire peut mettre en danger l'ensemble de votre système. Si votre entreprise n'a pas clairement défini d'exigences et d'attentes en matière de sécurité informatique, le risque de cyberattaques augmente considérablement.Parfois, les intégrateurs ou les installateurs ne comprennent pas tous les besoins spécifiques de votre système lors de son déploiement. Ou ils n'en tiennent tout simplement pas compte. Il est également probable que tous les fournisseurs ne visitent pas régulièrement les entreprises pour une maintenance planifiée. Si les systèmes ne sont pas correctement entretenus, les chances de réussite des cyberattaques augmentent. Assurez-vous que toutes les parties prenantes responsables de la maintenance ont une vue d'ensemble claire pour tester et entretenir le système. En outre, une trace de contrôle claire doit être maintenue dès l'installation, afin de pouvoir identifier et résoudre facilement les problèmes.Un bon fournisseur de technologie vous tiendra normalement correctement informé des meilleures pratiques pour la santé de votre réseau et discutera des précautions à prendre en matière de cybersécurité. Toute forme de technologie fait partie d'un système plus vaste et il est probable que les systèmes ne soient pas toujours totalement sûrs.La meilleure prévention est proactive et la cybersécurité est un processus continu. La protection de votre réseau, de vos appareils et des services de votre organisation contre les cyberattaques n'est pas uniquement votre préoccupation ; l'utilisation sûre de tout type de technologie nécessite un effort conjoint du fabricant, de l'intégrateur et de l'utilisateur.