Selon cette enquête, le terme " NaaS " est désormais bien connu des responsables informatiques, mais à peine deux sur cinq d'entre eux sont capables d'en saisir pleinement les possibilités. En Belgique, ce chiffre descend même à un sur quatre. Si les entreprises peinent à en évaluer les atouts, c'est peut-être en raison des nombreuses définitions qui circulent, créant ainsi une confusion. Concrètement, la notion de Network-as-a-Service signifie que les entreprises achètent de la connectivité comme un service, au lieu d'investir massivement dans une solution réseau tous les quatre ans environ.

C'est un peu comme l'eau du robinet : un service que l'on paye en fonction de notre consommation. Avec, en prime, la certitude que de l'eau sortira toujours du robinet et pourra être consommée sans danger. Il en va de même pour la connectivité en tant que service : tout le monde s'attend à ce que le réseau fonctionne et à ce que la connexion soit sûre. Le NaaS est un service qui garantit cette connectivité fiable partout et en permanence, tout en assurant l'évolutivité et la conformité du réseau.

Concentrez-vous sur vos activités, pas sur le réseau

Comme d'autres modèles as-a-service, le NaaS a pour objectif principal d'aider les entreprises à utiliser au mieux les talents de leur personnel. L'époque où le département informatique devait veiller au bon fonctionnement du réseau est en effet révolue. Des tâches telles que la surveillance ou le déploiement de correctifs et de mises à jour peuvent être automatisées et externalisées via le NaaS, ce qui permet aux collaborateurs de se concentrer sur le support et la facilitation de nouvelles opportunités commerciales, notamment dans le cadre de la transformation numérique ou de la modernisation du lieu de travail.

Le NaaS constitue donc un argument de poids pour la satisfaction des employés. Les entreprises conserveront plus aisément leur personnel si ce dernier peut se concentrer sur des défis plus valorisants que le maintien d'une cohérence au sein du réseau.

Modèle de leasing pour la connectivité

Le Network-as-a-Service s'inscrit aussi dans le cadre de la popularité croissante des modèles financiers prévisibles. Les entreprises ne veulent plus des pics d'investissement importants et privilégient les coûts qu'elles peuvent budgétiser. Le même raisonnement explique pourquoi de nombreuses organisations optent pour une flotte de voitures de société en leasing. Ainsi, elles peuvent non seulement éviter les gros budgets initiaux pour l'achat de voitures, mais également intégrer dès le départ les coûts supplémentaires - tels que l'entretien et l'assurance - dans un forfait mensuel fixe.

En abordant un réseau de la même manière, le NaaS permet aux entreprises de mieux prévoir et budgétiser leurs dépenses. La sécurité, par exemple, est un facteur qui peut faire sérieusement grimper les coûts. Une sécurité adéquate comporte, en effet, plusieurs aspects tels que la protection du réseau, la sûreté du périmètre, des systèmes à jour, etc. Un modèle de cloud as-a-service offre donc l'évolutivité et l'assurance d'une connectivité garantie et sûre - comme l'eau du robinet.

Le NaaS permet en outre aux entreprises d'accéder à un ensemble de technologies innovantes qui s'avèrent souvent hors de portée sans ce modèle. Elles peuvent ainsi mieux répondre aux attentes élevées de leurs clients et employés. Outre la flexibilité, la sécurité et la certitude, le NaaS est également source de qualité pour les utilisateurs du réseau.

On se méfie toujours de ce que l'on ne connaît pas

Déploiement plus efficace du personnel, prévision des coûts, sérénité... Le NaaS doit être perçu comme de la musique douce par les responsables informatiques. L'avènement du NaaS est donc acquis : il ne reste plus qu'à savoir quand les entreprises franchiront le cap. Les modèles as-a-service opèrent une percée un peu partout dans la société... jusque dans nos salons, où les services de streaming se sont définitivement installés. Pourtant, l'enquête de HPE Aruba démontre que seulement 13 % des entreprises belges considèrent aujourd'hui le NaaS comme une solution viable. Les autres estiment que ce concept doit d'abord trouver un marché, ou faire ses preuves.

Il faudra surtout un changement de mentalité, qui n'est possible que si les entreprises disposent d'informations adéquates pour les convaincre. C'est le rôle d'acteurs tels que HPE Aruba de contribuer à combler le fossé entre sensibilisation et connaissance. Contrairement à il y a deux ans, les clients commencent à se renseigner sur les possibilités du Network-as-a-Service.

Ayez donc le courage de remettre en question votre façon de travailler (en réseau) et contactez HPE Aruba pour en savoir plus. Ensemble, nous pourrons identifier les avantages du NaaS pour votre organisation et faire le premier pas vers un modèle de réseau durable.

Jerry Garcia - Country Manager Aruba Belux

Selon cette enquête, le terme " NaaS " est désormais bien connu des responsables informatiques, mais à peine deux sur cinq d'entre eux sont capables d'en saisir pleinement les possibilités. En Belgique, ce chiffre descend même à un sur quatre. Si les entreprises peinent à en évaluer les atouts, c'est peut-être en raison des nombreuses définitions qui circulent, créant ainsi une confusion. Concrètement, la notion de Network-as-a-Service signifie que les entreprises achètent de la connectivité comme un service, au lieu d'investir massivement dans une solution réseau tous les quatre ans environ.C'est un peu comme l'eau du robinet : un service que l'on paye en fonction de notre consommation. Avec, en prime, la certitude que de l'eau sortira toujours du robinet et pourra être consommée sans danger. Il en va de même pour la connectivité en tant que service : tout le monde s'attend à ce que le réseau fonctionne et à ce que la connexion soit sûre. Le NaaS est un service qui garantit cette connectivité fiable partout et en permanence, tout en assurant l'évolutivité et la conformité du réseau.Comme d'autres modèles as-a-service, le NaaS a pour objectif principal d'aider les entreprises à utiliser au mieux les talents de leur personnel. L'époque où le département informatique devait veiller au bon fonctionnement du réseau est en effet révolue. Des tâches telles que la surveillance ou le déploiement de correctifs et de mises à jour peuvent être automatisées et externalisées via le NaaS, ce qui permet aux collaborateurs de se concentrer sur le support et la facilitation de nouvelles opportunités commerciales, notamment dans le cadre de la transformation numérique ou de la modernisation du lieu de travail.Le NaaS constitue donc un argument de poids pour la satisfaction des employés. Les entreprises conserveront plus aisément leur personnel si ce dernier peut se concentrer sur des défis plus valorisants que le maintien d'une cohérence au sein du réseau.Le Network-as-a-Service s'inscrit aussi dans le cadre de la popularité croissante des modèles financiers prévisibles. Les entreprises ne veulent plus des pics d'investissement importants et privilégient les coûts qu'elles peuvent budgétiser. Le même raisonnement explique pourquoi de nombreuses organisations optent pour une flotte de voitures de société en leasing. Ainsi, elles peuvent non seulement éviter les gros budgets initiaux pour l'achat de voitures, mais également intégrer dès le départ les coûts supplémentaires - tels que l'entretien et l'assurance - dans un forfait mensuel fixe.En abordant un réseau de la même manière, le NaaS permet aux entreprises de mieux prévoir et budgétiser leurs dépenses. La sécurité, par exemple, est un facteur qui peut faire sérieusement grimper les coûts. Une sécurité adéquate comporte, en effet, plusieurs aspects tels que la protection du réseau, la sûreté du périmètre, des systèmes à jour, etc. Un modèle de cloud as-a-service offre donc l'évolutivité et l'assurance d'une connectivité garantie et sûre - comme l'eau du robinet.Le NaaS permet en outre aux entreprises d'accéder à un ensemble de technologies innovantes qui s'avèrent souvent hors de portée sans ce modèle. Elles peuvent ainsi mieux répondre aux attentes élevées de leurs clients et employés. Outre la flexibilité, la sécurité et la certitude, le NaaS est également source de qualité pour les utilisateurs du réseau.Déploiement plus efficace du personnel, prévision des coûts, sérénité... Le NaaS doit être perçu comme de la musique douce par les responsables informatiques. L'avènement du NaaS est donc acquis : il ne reste plus qu'à savoir quand les entreprises franchiront le cap. Les modèles as-a-service opèrent une percée un peu partout dans la société... jusque dans nos salons, où les services de streaming se sont définitivement installés. Pourtant, l'enquête de HPE Aruba démontre que seulement 13 % des entreprises belges considèrent aujourd'hui le NaaS comme une solution viable. Les autres estiment que ce concept doit d'abord trouver un marché, ou faire ses preuves.Il faudra surtout un changement de mentalité, qui n'est possible que si les entreprises disposent d'informations adéquates pour les convaincre. C'est le rôle d'acteurs tels que HPE Aruba de contribuer à combler le fossé entre sensibilisation et connaissance. Contrairement à il y a deux ans, les clients commencent à se renseigner sur les possibilités du Network-as-a-Service.Jerry Garcia - Country Manager Aruba Belux