LCL offre de la colocation, de l'hébergement et des services de centres de données. L'entreprise belge dispose de cinq centres de données indépendants où leurs clients peuvent accéder à de l'infrastructure et de la connectivité. " . " Le centre de données se profile comme un écosystème pour la connectivité en Belgique ", précise Laurens van Reijen, Managing Director de LCL. " Tous les opérateurs internationaux sont présents dans notre datacenter. Les entreprises s'adressent directement à nous pour la connectivité pour des questions de coûts et de facilité. "

Plus proche des acteurs du cloud

Leur volonté est par priorité de rechercher de la capacité, même si l'évolution de la demande ne porte pas essentiellement, selon Laurens van Reijen, sur la bande passante. Depuis le coronavirus en effet, l'intérêt pour une connectivité redondante ne cesse de croître. Cette tendance s'explique en partie par l'augmentation de l'utilisation d'applications cloud, mais aussi par la nécessité d'une connexion fiable entre les différents sites d'une entreprise. " Ces derniers mois, nous avons remarqué une forte hausse de la demande de redondance ", indique Laurens van Reijen. " Il en va d'ailleurs de même pour la demande de solutions de cloud hybride. "

Le fait que tous les grands acteurs cloud et SaaS soient présents dans les centres de données de LCL présente un avantage majeur. Laurens van Reijen : " Via le centre de données, les fournisseurs cloud et SaaS se rapprochent de leurs clients, ce qui offre des avantages en termes de latence. C'est aussi la raison pour laquelle nous avons intégré les hyperscalers dans notre offre. Par ailleurs, cette approche permet aux entreprises de profiter des services des hyperscalers, tout en étant assurées que leurs données restent en Belgique "

Laurens van Reijen, Managing Director de LCL

Conformité et durabilité

Pour certains secteurs, il s'agit là d'une condition nécessaire pour pouvoir travailler dans le cloud. " " La conformité reste très importante ", confirme Laurens van Reijen. " Nous voyons apparaître dans notre secteur un nombre croissant de certificats ISO et ISAE. " Ces certificats attestent de certaines normes de qualité en matière de sécurité et d'externalisation. Mais d'autres éléments interviennent aussi. " La durabilité fait également partie des priorités ", enchaîne Laurens van Reijen. " Le secteur européen a signé le Climate Neutral Data Centre Pact par lequel nous nous engageons à atteindre la neutralité climatique à l'horizon 2030. "

En pratique, ce pacte imposera des efforts considérables. La numérisation représente un levier important dans la réduction des émissions de CO2, alors même qu'elle nécessitera davantage d'efforts des centres de données. " Mais nous constatons clairement que la prise de conscience en matière climatique et de Pacte Vert progresse ", affirme Laurens van Reijen. " Les entreprises demandent concrètement les niveaux d'émissions de CO2 liés à nos services, afin de pouvoir intégrer ces chiffres dans leurs propres objectifs. "

© jo exelmans

Réagir rapidement

Dans le contexte de la gestion de la connectivité et du réseau, la vitesse reste essentielle. L'explication est simple : la vitesse est un levier majeur de l'innovation. " C'est exact ", confirme Laurens van Reijen. " C'est certainement le cas dans la connectivité cloud : pouvoir activer et désactiver rapidement, offrir d'emblée le bon dimensionnement, etc. Ceci explique également que les entreprises demandent toujours plus explicitement de ne travailler qu'avec un seul et même partenaire capable de gérer l'ensemble du projet. "

C'est précisément dans ce contexte que s'inscrit l'initiative Equinix Cloud Exchange de LCL. " Grâce à notre intervention, les clients n'ont qu'une seule connexion qui leur permet d'accéder aux services d'AWS, Azure, Google, Oracle, IBM et Salesforce notamment ", conclut Laurens van Reijen. " Dans le même temps, ils peuvent exploiter des applications cloud telles que ServiceNow et F5 Networks, sans oublier toutes sortes de solutions edge, de services de gestion de clé sécurisée, de services de cryptographie ainsi que d'autres partenaires qui sont accessibles à l'échelle mondiale via la Fabric, de manière flexible et dans un modèle 'pay as you use'. "

LCL offre de la colocation, de l'hébergement et des services de centres de données. L'entreprise belge dispose de cinq centres de données indépendants où leurs clients peuvent accéder à de l'infrastructure et de la connectivité. " . " Le centre de données se profile comme un écosystème pour la connectivité en Belgique ", précise Laurens van Reijen, Managing Director de LCL. " Tous les opérateurs internationaux sont présents dans notre datacenter. Les entreprises s'adressent directement à nous pour la connectivité pour des questions de coûts et de facilité. "Leur volonté est par priorité de rechercher de la capacité, même si l'évolution de la demande ne porte pas essentiellement, selon Laurens van Reijen, sur la bande passante. Depuis le coronavirus en effet, l'intérêt pour une connectivité redondante ne cesse de croître. Cette tendance s'explique en partie par l'augmentation de l'utilisation d'applications cloud, mais aussi par la nécessité d'une connexion fiable entre les différents sites d'une entreprise. " Ces derniers mois, nous avons remarqué une forte hausse de la demande de redondance ", indique Laurens van Reijen. " Il en va d'ailleurs de même pour la demande de solutions de cloud hybride. "Le fait que tous les grands acteurs cloud et SaaS soient présents dans les centres de données de LCL présente un avantage majeur. Laurens van Reijen : " Via le centre de données, les fournisseurs cloud et SaaS se rapprochent de leurs clients, ce qui offre des avantages en termes de latence. C'est aussi la raison pour laquelle nous avons intégré les hyperscalers dans notre offre. Par ailleurs, cette approche permet aux entreprises de profiter des services des hyperscalers, tout en étant assurées que leurs données restent en Belgique "Pour certains secteurs, il s'agit là d'une condition nécessaire pour pouvoir travailler dans le cloud. " " La conformité reste très importante ", confirme Laurens van Reijen. " Nous voyons apparaître dans notre secteur un nombre croissant de certificats ISO et ISAE. " Ces certificats attestent de certaines normes de qualité en matière de sécurité et d'externalisation. Mais d'autres éléments interviennent aussi. " La durabilité fait également partie des priorités ", enchaîne Laurens van Reijen. " Le secteur européen a signé le Climate Neutral Data Centre Pact par lequel nous nous engageons à atteindre la neutralité climatique à l'horizon 2030. "En pratique, ce pacte imposera des efforts considérables. La numérisation représente un levier important dans la réduction des émissions de CO2, alors même qu'elle nécessitera davantage d'efforts des centres de données. " Mais nous constatons clairement que la prise de conscience en matière climatique et de Pacte Vert progresse ", affirme Laurens van Reijen. " Les entreprises demandent concrètement les niveaux d'émissions de CO2 liés à nos services, afin de pouvoir intégrer ces chiffres dans leurs propres objectifs. "Dans le contexte de la gestion de la connectivité et du réseau, la vitesse reste essentielle. L'explication est simple : la vitesse est un levier majeur de l'innovation. " C'est exact ", confirme Laurens van Reijen. " C'est certainement le cas dans la connectivité cloud : pouvoir activer et désactiver rapidement, offrir d'emblée le bon dimensionnement, etc. Ceci explique également que les entreprises demandent toujours plus explicitement de ne travailler qu'avec un seul et même partenaire capable de gérer l'ensemble du projet. "C'est précisément dans ce contexte que s'inscrit l'initiative Equinix Cloud Exchange de LCL. " Grâce à notre intervention, les clients n'ont qu'une seule connexion qui leur permet d'accéder aux services d'AWS, Azure, Google, Oracle, IBM et Salesforce notamment ", conclut Laurens van Reijen. " Dans le même temps, ils peuvent exploiter des applications cloud telles que ServiceNow et F5 Networks, sans oublier toutes sortes de solutions edge, de services de gestion de clé sécurisée, de services de cryptographie ainsi que d'autres partenaires qui sont accessibles à l'échelle mondiale via la Fabric, de manière flexible et dans un modèle 'pay as you use'. "