Le coronavirus s'est traduit par une explosion du télétravail. Du coup, les besoins en connectivité ont globalement évolué, notamment pour permettre ce télétravail. " Entre-temps, les entreprises ne s'intéressent plus seulement au télétravail ", constate Tania Defraine, Head of Fixed Connectivity Solutions chez Proximus. " Elles se penchent sur l'évolution future de leurs bureaux. " Autrefois, toute l'activité était concentrée en un seul lieu physique, au sein du bureau. Mais désormais, les organisations sont confrontées à une tout autre réalité, avec des collaborateurs qui requièrent de la connectivité de données également à la maison ou en déplacement, sans oublier une évolution majeure des applications maintenant disponibles dans le cloud.

Dans le même temps, Proximus a fortement évolué d'un fournisseur de connectivité et de réseaux statiques en un fournisseur de connectivité et de réseaux flexibles. Tania Defraine : " Avec notre approche 'smart network', vous pouvez disposer d'un réseau particulièrement flexible et segmenté. Il est possible de définir des règles d'accès et de bande passante différentes par profil d'utilisateur ou par application (cloud). " Reste qu'un réseau software-defined ne peut fonctionner correctement que si la connectivité est suffisamment qualitative. Tania Defraine : " C'est à ce niveau que la 5G et la fibre optique font la différence en associant une capacité élevée et une latence particulièrement faible. La 5G et la fibre optique constituent les pierres angulaires de l'accès réseau et de l'expérience utilisateur. "

Tania Defraine, Head of Fixed Connectivity Solutions chez Proximus

Réseau piloté par logiciel

En d'autres termes, tout est une question d'infrastructure disponible. Car un nombre plus élevé d'applications ainsi que d'utilisateurs et d'objets connectés mettent sous pression l'infrastructure - et dès lors la connectivité. " C'est ce que constatent désormais les entreprises ", précise Tania Defraine. " Mieux encore, elles s'aperçoivent que sans un réseau flexible, tout devient extrêmement compliqué. Pour pouvoir continuer à évoluer sur le plan de la bande passante et de la sécurité notamment, un réseau flexible piloté par logiciel se révèle indispensable. "

Dans ce cas, une solution comme le SD-WAN peut avoir tout son sens. Dès lors, les entreprises y réfléchissent, sachant que le SD-WAN permet une gestion plus aisée de différentes connexions - fibre, connexions mobiles (4G avec évolution vers la 5G), Wi-Fi, etc. - au sein de l'entreprise, par exemple pour basculer le trafic non-critique vers le cloud. " Dans le même temps, on remarque que l'attrait des entreprises pour une gestion du réseau en interne continue à faiblir, étant donné que celles-ci entendent se concentrer sur leur coeur de métier ", considère Tania Defraine. L'étape suivante de l'évolution de la gestion réseau est le SASE (Security Access Service Edge). " Le SASE simplifie le WAN et sa sécurité en les présentant directement à la source de la connexion sous forme d'un service cloud. En d'autres termes, chaque accès doit pouvoir se faire de manière sécurisée. "

Connectivity-as-a-Service

En outre, les entreprises recherchent toujours plus des solutions de bout en bout. " C'est ce que nous clients réclament désormais ", confirme Tania Defraine. " Ils s'attendent à se voir proposer la connectivité qui leur convient, mais de préférence as-a-Service. Cette évolution vers une prise en charge par un tiers se dessine depuis un certain temps déjà. " Au lieu de déployer partout la même solution, les entreprises analysent désormais davantage site par site les besoins concrets en termes de connectivité.

Tania Defraine : " Dans ce contexte, la 5G est appelée à jouer un rôle important, sans oublier la fibre optique et le Wi-Fi 6. Afin de faire le meilleur choix, il est important que l'entreprise parte à chaque fois des besoins des clients et des applications. Lorsque nous connectons une entreprise à la fibre par exemple, nous veillons à ce que la bande passante soit correctement adaptée à ses exigences. S'il faut davantage ou moins de bande passante, nous tournons en quelque sorte le robinet. "

Découvrez ici comment faire évoluer votre stratégie de connectivité.

Le coronavirus s'est traduit par une explosion du télétravail. Du coup, les besoins en connectivité ont globalement évolué, notamment pour permettre ce télétravail. " Entre-temps, les entreprises ne s'intéressent plus seulement au télétravail ", constate Tania Defraine, Head of Fixed Connectivity Solutions chez Proximus. " Elles se penchent sur l'évolution future de leurs bureaux. " Autrefois, toute l'activité était concentrée en un seul lieu physique, au sein du bureau. Mais désormais, les organisations sont confrontées à une tout autre réalité, avec des collaborateurs qui requièrent de la connectivité de données également à la maison ou en déplacement, sans oublier une évolution majeure des applications maintenant disponibles dans le cloud.Dans le même temps, Proximus a fortement évolué d'un fournisseur de connectivité et de réseaux statiques en un fournisseur de connectivité et de réseaux flexibles. Tania Defraine : " Avec notre approche 'smart network', vous pouvez disposer d'un réseau particulièrement flexible et segmenté. Il est possible de définir des règles d'accès et de bande passante différentes par profil d'utilisateur ou par application (cloud). " Reste qu'un réseau software-defined ne peut fonctionner correctement que si la connectivité est suffisamment qualitative. Tania Defraine : " C'est à ce niveau que la 5G et la fibre optique font la différence en associant une capacité élevée et une latence particulièrement faible. La 5G et la fibre optique constituent les pierres angulaires de l'accès réseau et de l'expérience utilisateur. " En d'autres termes, tout est une question d'infrastructure disponible. Car un nombre plus élevé d'applications ainsi que d'utilisateurs et d'objets connectés mettent sous pression l'infrastructure - et dès lors la connectivité. " C'est ce que constatent désormais les entreprises ", précise Tania Defraine. " Mieux encore, elles s'aperçoivent que sans un réseau flexible, tout devient extrêmement compliqué. Pour pouvoir continuer à évoluer sur le plan de la bande passante et de la sécurité notamment, un réseau flexible piloté par logiciel se révèle indispensable. "Dans ce cas, une solution comme le SD-WAN peut avoir tout son sens. Dès lors, les entreprises y réfléchissent, sachant que le SD-WAN permet une gestion plus aisée de différentes connexions - fibre, connexions mobiles (4G avec évolution vers la 5G), Wi-Fi, etc. - au sein de l'entreprise, par exemple pour basculer le trafic non-critique vers le cloud. " Dans le même temps, on remarque que l'attrait des entreprises pour une gestion du réseau en interne continue à faiblir, étant donné que celles-ci entendent se concentrer sur leur coeur de métier ", considère Tania Defraine. L'étape suivante de l'évolution de la gestion réseau est le SASE (Security Access Service Edge). " Le SASE simplifie le WAN et sa sécurité en les présentant directement à la source de la connexion sous forme d'un service cloud. En d'autres termes, chaque accès doit pouvoir se faire de manière sécurisée. "En outre, les entreprises recherchent toujours plus des solutions de bout en bout. " C'est ce que nous clients réclament désormais ", confirme Tania Defraine. " Ils s'attendent à se voir proposer la connectivité qui leur convient, mais de préférence as-a-Service. Cette évolution vers une prise en charge par un tiers se dessine depuis un certain temps déjà. " Au lieu de déployer partout la même solution, les entreprises analysent désormais davantage site par site les besoins concrets en termes de connectivité.Tania Defraine : " Dans ce contexte, la 5G est appelée à jouer un rôle important, sans oublier la fibre optique et le Wi-Fi 6. Afin de faire le meilleur choix, il est important que l'entreprise parte à chaque fois des besoins des clients et des applications. Lorsque nous connectons une entreprise à la fibre par exemple, nous veillons à ce que la bande passante soit correctement adaptée à ses exigences. S'il faut davantage ou moins de bande passante, nous tournons en quelque sorte le robinet. " Découvrez ici comment faire évoluer votre stratégie de connectivité.