La situation AVANT : Double conversion ou mode Eco

Précédemment, le mode de fonctionnement principalement utilisé était le mode Double Conversion (On Line) et dans une moindre mesure, le mode Eco. Le mode Double Conversion, qui comprend une conversion AC vers DC et DC vers AC, est un bon principe mais a pour inconvénient que le rendement est limité à environ 96%.

Dans le mode Eco, l'onduleur - qui réalise la conversion DC vers AC - ne fonctionne que lors d'une interruption du réseau. Ce mode est caractérisé par un rendement très élevé de l'ordre de 99% mais a pour inconvénient de produire une très courte interruption entre la chute du réseau et le fonctionnement complet de l'UPS. Dans de nombreuses applications, comme l'éclairage de secours, cette brève interruption n'est pas problématique tandis que pour d'autres, c'est inacceptable. D'autre part, en mode Eco, les harmoniques générées ne sont pas filtrées et sont injectées sur le réseau.

La situation MAINTENANT : Le meilleur des deux mondes avec le mode ECOnversion?

Le mode ECOnversionTM, breveté par Schneider Electric, combine le mode Double conversion et le mode Eco. Le terme 'combinaison' est dans ce cas trop restrictif car le mode ECOnversionTM est bien plus qu'une fonctionnalité supplémentaire. Ce nouveau mode utilise un principe de fonctionnement adapté et permet également d'atteindre un rendement de 99%.

Dans le mode ECOnversionTM, la sortie réalise un filtrage des harmoniques et le convertisseur recharge la batterie. La disponibilité immédiate du mode Double Conversion est donc combinée à l'efficacité du mode Eco. Le mode ECOnversionTM est dès lors conforme à la norme IEC 62040-3 classe 1 comme le mode Double Conversion et peut donc être utilisé pour les mêmes applications. Par la combinaison des avantages des deux modes, le nouveau mode ECOnversionTM deviendra, sans aucun doute, la nouvelle référence dans le monde des UPS.

Les avantages supplémentaires : plus compact, moins de refroidissement

En plus de l'absence de temps de commutation et de l'efficacité de 99%, la gamme VX dispose, grâce à ce nouveau mode, d'atouts supplémentaires. Le haut rendement diminue les besoins en refroidissement et réduit les pertes en chaleur, même à pleine charge.

D'autre part, Schneider Electric propose pour la gamme VX de 500 kW à 1.500 kW, des batteries au Li-on ce qui est un grand avantage dans la mesure où elles sont pratiquement insensibles aux variations de température ; leur durée de vie reste donc élevée. Le scénario où l'UPS devait être refroidi par airco ou par une arrivée d'air extérieur et où les batteries devaient se trouver dans un local séparé appartient dorénavant au passé. Les batteries peuvent maintenant être placées près de l'UPS avec une ventilation simple sans qu'un refroidissement soit nécessaire. De plus, l'utilisation des batteries Li-on offre un gain appréciable de place et de poids par rapport à des systèmes basés sur des batteries VRLA (étanches, au plomb) ou des systèmes d'UPS avec volant d'inertie.

Les applications

La gamme VX est principalement destinée aux gros datacenters. Les clients typiques sont les hôpitaux, les fournisseurs de services sur le Cloud et les institutions financières. Le mode ECOnversionTM fournira l'option la plus intéressante lorsque le prix, la technologie et l'espace sont des critères importants. En effet, non seulement l'investissement (CAPEX) est avantageux, mais le très haut rendement influence bien sûr les coûts opérationnels (OPEX) qui sont pour une grande part dans les TCOs (Total Cost of Ownership) de l'installation.

Les UPS VX sont disponibles en 500, 750, 1.000, 1.250, 1.500 et 1.500 kW (N+1).