Tout commence par l'état d'esprit : les organisations doivent déterminer leur rôle dans la société et ce à quoi elles veulent prêter attention. Mais la technologie joue également un rôle important dans la réalisation des ambitions de durabilité.

Contrôle de qualité automatisé

Le contrôle de la qualité a un impact énorme sur la rentabilité et le gaspillage. Une étude du géant de l'assurance Allianz montre que la taille et le nombre de rappels de produits augmentent. Le coût moyen d'un rappel majeur est estimé à environ 12 millions de dollars. Peloton, un fabricant d'équipements de fitness à domicile, a été contraint de rappeler plus de 125 000 tapis roulants aux États-Unis. Coût : 150 millions de dollars.

De nombreuses entreprises ne font confiance qu'à l'oeil humain pour effectuer les contrôles qualité. Cependant, c'est l'automatisation qui peut combler le déficit de compétences en matière d'assurance qualité. Un fabricant international de bouteilles en verre a constaté que les défauts tels que les rayures, les bosses et les contaminants étaient trop complexes pour une détection optique. En collaboration avec Fujitsu, la société a appliqué la vision par ordinateur basée sur l'IA (intelligence artificielle) à sa chaîne de production. Cela a conduit à un taux de détection des défauts beaucoup plus élevé. L'IA a également donné à l'entreprise une image claire des défauts récurrents, permettant d'adapter le processus de production pour améliorer la qualité et réduire les déchets.

La Blockchain comme super champion de la durabilité

Dans le monde, l'industrie alimentaire jette 3 000 milliards de litres d'eau réutilisable. Assez pour remplir 1,2 million de piscines olympiques chaque année. Elle a donné l'idée à un ingénieur chimiste issu de l'industrie viticole de collecter les liquides dégagés lors de l'élaboration du vin et de les transformer en eau purifiée. Botanical Water a construit un appareil qui recueille le condensat d'évaporation des fabricants et le transforme en eau potable purifiée.

Fujitsu soutient aujourd'hui l'entreprise avec une solution basée sur la Blockchain.

Cela permet d'acheter de l'eau aux industriels et de retracer le parcours de chaque goutte d'eau, d'un processus de production à l'autre. La solution de Fujitsu garantit visibilité, transparence, traçabilité, immuabilité et négociabilité.

L'heure de la révolution durable

La révolution industrielle a eu un impact énorme. L'heure est à la révolution durable, centrée sur la valeur ajoutée pour l'environnement. Ceci est basé sur l'empathie, l'imagination et la prise de décision axée sur les êtres humains.

Si les fabricants osent désormais utiliser des technologies intelligentes pour accélérer leur parcours vers le développement durable d'une manière inclusive, ingénieuse et innovante, la révolution durable aura le plus grand impact économique et environnemental de tous les temps.

Tout commence par l'état d'esprit : les organisations doivent déterminer leur rôle dans la société et ce à quoi elles veulent prêter attention. Mais la technologie joue également un rôle important dans la réalisation des ambitions de durabilité.Le contrôle de la qualité a un impact énorme sur la rentabilité et le gaspillage. Une étude du géant de l'assurance Allianz montre que la taille et le nombre de rappels de produits augmentent. Le coût moyen d'un rappel majeur est estimé à environ 12 millions de dollars. Peloton, un fabricant d'équipements de fitness à domicile, a été contraint de rappeler plus de 125 000 tapis roulants aux États-Unis. Coût : 150 millions de dollars.De nombreuses entreprises ne font confiance qu'à l'oeil humain pour effectuer les contrôles qualité. Cependant, c'est l'automatisation qui peut combler le déficit de compétences en matière d'assurance qualité. Un fabricant international de bouteilles en verre a constaté que les défauts tels que les rayures, les bosses et les contaminants étaient trop complexes pour une détection optique. En collaboration avec Fujitsu, la société a appliqué la vision par ordinateur basée sur l'IA (intelligence artificielle) à sa chaîne de production. Cela a conduit à un taux de détection des défauts beaucoup plus élevé. L'IA a également donné à l'entreprise une image claire des défauts récurrents, permettant d'adapter le processus de production pour améliorer la qualité et réduire les déchets.Dans le monde, l'industrie alimentaire jette 3 000 milliards de litres d'eau réutilisable. Assez pour remplir 1,2 million de piscines olympiques chaque année. Elle a donné l'idée à un ingénieur chimiste issu de l'industrie viticole de collecter les liquides dégagés lors de l'élaboration du vin et de les transformer en eau purifiée. Botanical Water a construit un appareil qui recueille le condensat d'évaporation des fabricants et le transforme en eau potable purifiée.Fujitsu soutient aujourd'hui l'entreprise avec une solution basée sur la Blockchain.Cela permet d'acheter de l'eau aux industriels et de retracer le parcours de chaque goutte d'eau, d'un processus de production à l'autre. La solution de Fujitsu garantit visibilité, transparence, traçabilité, immuabilité et négociabilité.La révolution industrielle a eu un impact énorme. L'heure est à la révolution durable, centrée sur la valeur ajoutée pour l'environnement. Ceci est basé sur l'empathie, l'imagination et la prise de décision axée sur les êtres humains.Si les fabricants osent désormais utiliser des technologies intelligentes pour accélérer leur parcours vers le développement durable d'une manière inclusive, ingénieuse et innovante, la révolution durable aura le plus grand impact économique et environnemental de tous les temps.