" Nous avons-nous aussi l'expérience du télétravail depuis plusieurs année ", insiste Rob Vermelis, Commercial Product Manager Notebooks Benelux chez Lenovo. " Pourtant, la crise du Covid-19 a changé pas mal de choses. Subitement, nos commerciaux devaient s'entretenir avec les clients par vidéo. Mais tout s'est bien passé. Dans de telles réunions, il est facile d'inviter un spécialiste supplémentaire à se joindre à la discussion, ce qui n'est pas toujours possible sur place. "

Les entreprises qui étaient réticentes face au télétravail doivent désormais revoir leur position suite à la crise du coronavirus. " Il est probable qu'après la crise, le télétravail soit en augmentation. Mais nous voyons également que la demande évolue. Une demande qui est davantage ciblée sur le poste de travail mobile et moins sur le desktop. "

Services supplémentaires

Pour permettre à un collaborateur de télétravailler de manière efficace et productive, l'employeur devait trouver un certain équilibre. " L'employeur s'inquiète surtout de la continuité du travail de l'employé, ", épingle Rob Vermelis. " De son côté, l'employé désire surtout pouvoir travailler rapidement. Si une application ou un document n'est pas accessible, cela engendre de la frustration. " C'est pourquoi les entreprises offrent à leurs collaborateurs un support IT supplémentaire. " Nous remarquons clairement que les entreprises attendent plus de nous. Elles s'attendent nous seulement à ce que nous livrions un appareil, mais aussi les services associés, comme le support local pour assurer la connectivité entre l'appareil et une imprimante. "

Le bien-être de l'employé se révèle à cet égard primordial " Il est surtout important que ce collaborateur puisse être assuré que son laptop fonctionne. En cas de problème, il doit pouvoir appeler un technicien qui puisse l'aider rapidement et efficacement. De nombreuses PME ne disposent pas d'un département IT interne, voire n'ont même parfois pas de point de contact. Donc oui, les entreprises cherchent à trouver une solution. D'ailleurs, la continuité d'activité est importante également pour les relations avec les clients. Il faut que les réunions soient efficaces, avec une vidéo stable et une bonne connexion. "

Rob Vermelis, Commercial Product Manager Notebooks Benelux chez Lenovo : " L'évolution visant à combiner travail au bureau et télétravail a déjà été entamée. Mais la crise du coronavirus n'a fait qu'accélérer ce processus. "

Attention à la cybercriminalité

A noter que durant le confinement, les cybercriminels ne se pas restés les bras croisés. C'est ainsi que les cas d'hameçonnage ont clairement augmenté. " Nous remarquons que les clients posent davantage de questions sur la manière dont ils pourront sécuriser demain leurs activités ", note Rob Vermelis. " Sans doute travaillerons-nous de manière plus flexible après la crise qu'auparavant - et donc pas uniquement au bureau. " Dès lors, Lenovo prend en compte cette tendance. " C'est ainsi que nous fournissons dans le matériel un clapet qui permet d'obstruer la caméra du laptop. De même, les nouveaux appareils intègrent un scanner qui détecte qu'une personne extérieure regarde l'écran et qui réduit la luminosité de l'écran. Une autre application permet de vérifier si le Wi-Fi gratuit auquel accède le visiteur est bel et bien sécurisé. "

De même, les fonctions aideront demain à combiner facilement travail au bureau et télétravail. " Cette évolution avait déjà été entamée ", précise Rob Vermelis. " Mais la crise n'a fait qu'accélérer ce processus. L'acceptation du télétravail ne fera que se renforcer. Par ailleurs, le besoin d'un bon environnement de travail à domicile sera plus marqué. Les entreprises doivent pouvoir encadrer le bien-être de leurs collaborateurs à n'importe quel endroit, donc également au niveau du domicile. "

" Nous avons-nous aussi l'expérience du télétravail depuis plusieurs année ", insiste Rob Vermelis, Commercial Product Manager Notebooks Benelux chez Lenovo. " Pourtant, la crise du Covid-19 a changé pas mal de choses. Subitement, nos commerciaux devaient s'entretenir avec les clients par vidéo. Mais tout s'est bien passé. Dans de telles réunions, il est facile d'inviter un spécialiste supplémentaire à se joindre à la discussion, ce qui n'est pas toujours possible sur place. "Les entreprises qui étaient réticentes face au télétravail doivent désormais revoir leur position suite à la crise du coronavirus. " Il est probable qu'après la crise, le télétravail soit en augmentation. Mais nous voyons également que la demande évolue. Une demande qui est davantage ciblée sur le poste de travail mobile et moins sur le desktop. " Pour permettre à un collaborateur de télétravailler de manière efficace et productive, l'employeur devait trouver un certain équilibre. " L'employeur s'inquiète surtout de la continuité du travail de l'employé, ", épingle Rob Vermelis. " De son côté, l'employé désire surtout pouvoir travailler rapidement. Si une application ou un document n'est pas accessible, cela engendre de la frustration. " C'est pourquoi les entreprises offrent à leurs collaborateurs un support IT supplémentaire. " Nous remarquons clairement que les entreprises attendent plus de nous. Elles s'attendent nous seulement à ce que nous livrions un appareil, mais aussi les services associés, comme le support local pour assurer la connectivité entre l'appareil et une imprimante. "Le bien-être de l'employé se révèle à cet égard primordial " Il est surtout important que ce collaborateur puisse être assuré que son laptop fonctionne. En cas de problème, il doit pouvoir appeler un technicien qui puisse l'aider rapidement et efficacement. De nombreuses PME ne disposent pas d'un département IT interne, voire n'ont même parfois pas de point de contact. Donc oui, les entreprises cherchent à trouver une solution. D'ailleurs, la continuité d'activité est importante également pour les relations avec les clients. Il faut que les réunions soient efficaces, avec une vidéo stable et une bonne connexion. "A noter que durant le confinement, les cybercriminels ne se pas restés les bras croisés. C'est ainsi que les cas d'hameçonnage ont clairement augmenté. " Nous remarquons que les clients posent davantage de questions sur la manière dont ils pourront sécuriser demain leurs activités ", note Rob Vermelis. " Sans doute travaillerons-nous de manière plus flexible après la crise qu'auparavant - et donc pas uniquement au bureau. " Dès lors, Lenovo prend en compte cette tendance. " C'est ainsi que nous fournissons dans le matériel un clapet qui permet d'obstruer la caméra du laptop. De même, les nouveaux appareils intègrent un scanner qui détecte qu'une personne extérieure regarde l'écran et qui réduit la luminosité de l'écran. Une autre application permet de vérifier si le Wi-Fi gratuit auquel accède le visiteur est bel et bien sécurisé. "De même, les fonctions aideront demain à combiner facilement travail au bureau et télétravail. " Cette évolution avait déjà été entamée ", précise Rob Vermelis. " Mais la crise n'a fait qu'accélérer ce processus. L'acceptation du télétravail ne fera que se renforcer. Par ailleurs, le besoin d'un bon environnement de travail à domicile sera plus marqué. Les entreprises doivent pouvoir encadrer le bien-être de leurs collaborateurs à n'importe quel endroit, donc également au niveau du domicile. "