Le concept des Digital Talent Masterclasses est unique : au cours de cinq soirées, les 25 étudiants en économie sélectionnés reçoivent d'abord une brève formation sur les principales technologies numériques disruptives, telles que le design thinking, l'engagement des clients, la réalité virtuelle, la blockchain, la robotique, l'analyse de données, le chatbot, le cloud et l'Internet des objets. " La numérisation est abordée dans le programme académique, mais pas toujours aussi concrètement que pendant cette master class ", admet le professeur Martens. " En tant qu'étudiant, vous ne pouvez plus vous permettre d'ignorer les principaux concepts de la numérisation, ni leur impact sur la stratégie et les opérations d'une entreprise. En ce sens, la master class constitue un parfait complément à notre enseignement. En outre, les étudiants peuvent immédiatement appliquer le bagage numérique qu'ils acquièrent à des cas concrets issus de la pratique en entreprise. Cette activité parascolaire n'est pas cotée, ce qui supprime également la peur de l'échec et l'hésitation à se lancer dans la vie d'entreprise. "

Professeur Rudy Martens

Le regard critique et non biaisé des étudiants représente une grande valeur ajoutée pour les entreprises.

Fortement orientée sur la pratique

Dans le cadre de la Digital Talent Masterclass, après les introductions théoriques, des cas clients et des problèmes concrets sont présentés aux étudiants. Au cours de cette année universitaire, ces derniers concernaient notamment Decathlon, le gouvernement flamand et Johnson & Johnson. Ils appliquent ensuite leurs connaissances, leurs idées et leurs talents d'analyse par groupes de cinq lors d'une séance de brainstorming. Les étudiants sont supervisés par un membre de la direction de l'entreprise même et par un expert industriel de DXC. Après les séances, ils présentent leur cocktail d'idées pour trouver une solution au problème posé par les nouvelles technologies numériques. " Par exemple, Johnson & Johnson a demandé aux étudiants comment faciliter le contrôle de la qualité des nouveaux médicaments ", explique Jan Degraef de DXC. " Ce contrôle offre de nombreuses possibilités d'amélioration, car il requiert une trop grande administration, utilise différents systèmes en parallèle et est encore trop peu numérisé. Les étudiants ont apprécié le défi et le mélange d'analyse, de robotique et même de technologie de drones à leur disposition pour mener à bien les travaux pratiques. "

Gagnant-gagnant sur toute la ligne

Mais les étudiants ne sont pas les seuls à tirer des avantages des Digital Talent Masterclasses. Les entreprises reconnaissent elles aussi la valeur ajoutée évidente du projet. " Les entreprises entendent des jeunes à l'oeuvre, qui adoptent une réflexion libre et non biaisée face aux problèmes ", déclare le professeur Martens. " Lorsque vous travaillez dans une entreprise depuis vingt ans, vous développez une certaine logique de réflexion. Vous êtes coincés dans des schémas et des routines, et vous procédez presque toujours de la même manière. Les étudiants sont plus créatifs et plus critiques, ce qui aide vraiment à la recherche de solutions au sein d'une entreprise. L'appréciation que leur témoigne le monde des affaires stimule fortement l'assurance de mes étudiants. Nous poursuivrons donc certainement l'aventure lors de la prochaine année universitaire. "