Shorts propose un éventail de vidéos verticales de quinze secondes maximum, susceptibles de former un tout. Une série de fonctions et de filtres a pour but de rendre l'ensemble quelque peu plus fun. Il est entre autres possible d'ajouter du texte, d'échantillonner de la musique et d'améliorer les couleurs. Pour Shorts, YouTube collabore notamment avec des éditeurs musicaux en vue tels Universal Music, Sony Music et Warner Music Group, pour vous permettre d'utiliser des clips de leurs banques musicales.

Vous trouverez Shorts dans une barre vidéo spéciale. Sur la version mobile, vous pourrez passer par balayage d'une vidéo à l'autre. Si tout cela ressemble à TikTok, ce n'est incontestablement pas le fruit du hasard. Le succès de l'appli chinoise avait précédemment déjà inspiré aussi Facebook à lancer Instagram Reels pour de brèves vidéos branchées.

Shorts a été lancée en mars aux Etats-Unis. A partir du mercredi 14 juillet, la version bêta sera disponible dans plus de cent pays, dont la Belgique.

Shorts propose un éventail de vidéos verticales de quinze secondes maximum, susceptibles de former un tout. Une série de fonctions et de filtres a pour but de rendre l'ensemble quelque peu plus fun. Il est entre autres possible d'ajouter du texte, d'échantillonner de la musique et d'améliorer les couleurs. Pour Shorts, YouTube collabore notamment avec des éditeurs musicaux en vue tels Universal Music, Sony Music et Warner Music Group, pour vous permettre d'utiliser des clips de leurs banques musicales.Vous trouverez Shorts dans une barre vidéo spéciale. Sur la version mobile, vous pourrez passer par balayage d'une vidéo à l'autre. Si tout cela ressemble à TikTok, ce n'est incontestablement pas le fruit du hasard. Le succès de l'appli chinoise avait précédemment déjà inspiré aussi Facebook à lancer Instagram Reels pour de brèves vidéos branchées.Shorts a été lancée en mars aux Etats-Unis. A partir du mercredi 14 juillet, la version bêta sera disponible dans plus de cent pays, dont la Belgique.