La recharge sans fil des smartphones gagne rapidement en popularité. Elle n'est plus seulement réservée aux top-modèles coûteux. Dans toujours plus de voitures, on trouve à présent aussi un équipement de recharge sans fil des mobiles. Le chargeur sans fil requis - disons le plateau de recharge - est aujourd'hui aussi intégré à toutes sortes d'autres appareils comme les lampes de bureau et de chevet.

Recharge à distance

Le côté innovant de la technologie Mi Air Charge, c'est l'absence de contact physique entre le smartphone et le chargeur sans fil. Xiaomi a en effet développé une station de recharge à distance équipée d'antennes spéciales, capable de recharger votre téléphone sans fil à une distance de 'quelques mètres'.

La puissance de recharge de Mi Air Charge est de 5W. En comparaison avec l'actuelle génération de chargeurs sans fil, ce n'est pas beaucoup: il faut en effet savoir que Xiaomi a introduit l'été dernier le smartphone Mi 10 Ultra qui puise 50 watts (comprenez: qui se recharge sans fil dix fois plus vite) et vient d'en présenter son successeur puisant 80 watts. Il en résulte que ces solutions sans fil peuvent même concurrencer les chargeurs à fil de top-téléphones tels l'Huawei P40 Pro+ (40W) et le OnePlus 8T (65W), appelés SuperCharge et Warp Charge.

Lisez aussi: OnePlus introduit son top-smartphone 8T embarquant Warp Charge 65

Il n'empêche que la puissance de recharge relativement limitée de Mi Air Charge ne constitue pas vraiment un problème. Ici, le gros avantage, c'est en effet que le smartphone est rechargé de manière constante, aussi longtemps que l'appareil reste à proximité de la station de recharge à distance. A la maison ou au bureau, vous disposerez en fin de matinée en permanence d'un accu pleinement rechargé, sans que vous deviez le moins du monde intervenir. Qui plus est, vous pourrez continuer simplement d'utiliser votre smartphone ou l'emmener avec vous, alors que Mi Air Charge se chargera an arrière-plan de faire le plein d'énergie.

Cinq appareils à la fois

Mi Air Charge n'envoie pas n'importe comment des ondes d'énergie, mais exploite le beamforming. Grâce aux antennes intégrées, la station de recharge connaît exactement la position du smartphone, ce qui fait qu'elle expédie de manière très ciblée et en direct les 'ondes de recharge' vers le téléphone (visionnez la vidéo au-bas de cet article pour connaître davantage d'informations techniques).

La première version de Mi Air Charge pourra recharger (complètement) sans fil cinq smartphones à la fois, même si la capacité de 5W sera alors répartie entre ces appareils. Dans un proche avenir, se targue Xiaomi, la technologie pourra également être utilisée pour d'autres gadgets tels les montres connectées, les bracelets intelligents et d'autres 'wearables'. Ultérieurement encore, l'entreprise envisage également des haut-parleurs rechargeables sans fil, des lampes de bureau et d'autres équipements de la maison connectée (smarthome).

Xiaomi n'a pas encore révélé quand Mi Air Charge sortira précisément sur le marché, quels smartphones seront compatibles et ce que la technologie coûtera.

La recharge sans fil des smartphones gagne rapidement en popularité. Elle n'est plus seulement réservée aux top-modèles coûteux. Dans toujours plus de voitures, on trouve à présent aussi un équipement de recharge sans fil des mobiles. Le chargeur sans fil requis - disons le plateau de recharge - est aujourd'hui aussi intégré à toutes sortes d'autres appareils comme les lampes de bureau et de chevet.Le côté innovant de la technologie Mi Air Charge, c'est l'absence de contact physique entre le smartphone et le chargeur sans fil. Xiaomi a en effet développé une station de recharge à distance équipée d'antennes spéciales, capable de recharger votre téléphone sans fil à une distance de 'quelques mètres'.La puissance de recharge de Mi Air Charge est de 5W. En comparaison avec l'actuelle génération de chargeurs sans fil, ce n'est pas beaucoup: il faut en effet savoir que Xiaomi a introduit l'été dernier le smartphone Mi 10 Ultra qui puise 50 watts (comprenez: qui se recharge sans fil dix fois plus vite) et vient d'en présenter son successeur puisant 80 watts. Il en résulte que ces solutions sans fil peuvent même concurrencer les chargeurs à fil de top-téléphones tels l'Huawei P40 Pro+ (40W) et le OnePlus 8T (65W), appelés SuperCharge et Warp Charge.Lisez aussi: OnePlus introduit son top-smartphone 8T embarquant Warp Charge 65Il n'empêche que la puissance de recharge relativement limitée de Mi Air Charge ne constitue pas vraiment un problème. Ici, le gros avantage, c'est en effet que le smartphone est rechargé de manière constante, aussi longtemps que l'appareil reste à proximité de la station de recharge à distance. A la maison ou au bureau, vous disposerez en fin de matinée en permanence d'un accu pleinement rechargé, sans que vous deviez le moins du monde intervenir. Qui plus est, vous pourrez continuer simplement d'utiliser votre smartphone ou l'emmener avec vous, alors que Mi Air Charge se chargera an arrière-plan de faire le plein d'énergie.Mi Air Charge n'envoie pas n'importe comment des ondes d'énergie, mais exploite le beamforming. Grâce aux antennes intégrées, la station de recharge connaît exactement la position du smartphone, ce qui fait qu'elle expédie de manière très ciblée et en direct les 'ondes de recharge' vers le téléphone (visionnez la vidéo au-bas de cet article pour connaître davantage d'informations techniques).La première version de Mi Air Charge pourra recharger (complètement) sans fil cinq smartphones à la fois, même si la capacité de 5W sera alors répartie entre ces appareils. Dans un proche avenir, se targue Xiaomi, la technologie pourra également être utilisée pour d'autres gadgets tels les montres connectées, les bracelets intelligents et d'autres 'wearables'. Ultérieurement encore, l'entreprise envisage également des haut-parleurs rechargeables sans fil, des lampes de bureau et d'autres équipements de la maison connectée (smarthome).Xiaomi n'a pas encore révélé quand Mi Air Charge sortira précisément sur le marché, quels smartphones seront compatibles et ce que la technologie coûtera.