L'investissement de 800 millions de dollars (690 millions d'euros) sera consenti dans une usine située à Chattanooga au Tennessee et permettra de créer un millier d'emplois. Volkswagen y produira des voitures conformément à son Modular Electric Drive Toolkit (MEB). Il s'agit là d'un système modulaire flexible de composants communs grâce auquel l'entreprise fonctionne, à l'entendre, de manière plus efficiente et plus économique.

Chattanooga deviendra la base de lancement nord-américaine de voitures électriques de la marque et ce, même si elle ne sera pas la première 'usine MEB' de Volkswagen. Précédemment déjà, le constructeur avait en effet annoncé des investissements similaires dans les villes allemandes d'Emden, Hanovre et Zwickau. Dresde et la cité tchèque de Mladá Boleslav suivront du reste bientôt. En Chine, Volkswagen fait de même dans ses usines d'Anting et de Foshan.

Volkswagen, qui a, il n'y a guère encore, connu de gros problèmes suite au bidouillage logiciel de ses tests diesel, caresse l'ambitieux projet d'investir à l'horizon 2023 quelque cinquante milliards de dollars dans le développement et la production de voitures électriques et de services numériques. D'ici 2020, elle entend écouler 150.000 Volkswagen électriques, pour atteindre le million en 2025.

Par ailleurs, Data News annonce que la Volkswagen Golf électrique fut en 2018 la troisième voiture électrique la plus populaire dans notre pays.