Avec Pivotal, VMware accueille à son bord une plate-forme de développement 'cloud native', capable de gérer les infrastructures, peu importe sur quoi elles tournent. Ce rachat représente l'une des façons pour VMware d'étendre ses activités de fabricant de machines virtuelles pour devenir une entreprise ayant encore un rôle à jouer à l'ère multi-nuage.

VMware avait annoncé la transaction en août. Elle a donc versé quelque 2,7 milliards de dollars pour racheter Pivotal. Plus tôt cette année déjà, VMware avait aussi mis la main sur l'acteur Kubernetes Heptio et sur Bitnami. Cette dernière est spécialisée en installateurs logiciels pour applications web. L'objectif de toutes ces opérations est de regrouper les conteneurs Kubernetes et les machines virtuelles VMware en une seule et même plate-forme intégrée au produit Tanzu de VMware.

Avec Pivotal, VMware accueille à son bord une plate-forme de développement 'cloud native', capable de gérer les infrastructures, peu importe sur quoi elles tournent. Ce rachat représente l'une des façons pour VMware d'étendre ses activités de fabricant de machines virtuelles pour devenir une entreprise ayant encore un rôle à jouer à l'ère multi-nuage. VMware avait annoncé la transaction en août. Elle a donc versé quelque 2,7 milliards de dollars pour racheter Pivotal. Plus tôt cette année déjà, VMware avait aussi mis la main sur l'acteur Kubernetes Heptio et sur Bitnami. Cette dernière est spécialisée en installateurs logiciels pour applications web. L'objectif de toutes ces opérations est de regrouper les conteneurs Kubernetes et les machines virtuelles VMware en une seule et même plate-forme intégrée au produit Tanzu de VMware.