Pornhub et sa société-mère MindGeek sont depuis tout un temps pointés du doigt, parce que le site en fait trop peu pour vérifier l'âge et l'autorisation des gens apparaissant dans les vidéos qui y sont postées. Le fait que le site se montre trop laxiste, faisant en sorte que des mineurs d'âge et des vidéos d'abus sexuels y apparaissent parfois, était depuis assez longtemps déjà connu, mais a retenu davantage l'attention du journal New York Times.

Visa a suspendu par conséquent temporairement sa collaboration avec Pornhub et avec sa société-mère MindGeek. A présent, l'entreprise annonce que ce bannissement reste provisoirement maintenu et ce, jusqu'à ce qu'une enquête portant sur le site soit terminée. Mais à l'agence Reuters, la firme de cartes de crédit déclare qu'elle reprend ses services de paiement pour les sites de MindGeek qui proposent des vidéos professionnelles. Mastercard, le principal concurrent de Visa, a pour sa part définitivement arrêté sa collaboration avec Pornhub.

Cette exclusion a été durement ressentie par le site de vidéos. Suite à cela, Pornhub a mis hors ligne quasiment toutes les vidéos que des utilisateurs y avaient eux-mêmes déposées. Seules celles de comptes partenaires spécifiques ou d'utilisateurs strictement contrôlés y étaient encore permises. Le site a promis d'améliorer son approche en recourant à davantage de modérateurs et en intervenant plus rapidement dans les vidéos posant question. Elle collabore dans ce but également avec des organisations telles Child Focus qui entretiennent un contact direct avec le site.

Pornhub et sa société-mère MindGeek sont depuis tout un temps pointés du doigt, parce que le site en fait trop peu pour vérifier l'âge et l'autorisation des gens apparaissant dans les vidéos qui y sont postées. Le fait que le site se montre trop laxiste, faisant en sorte que des mineurs d'âge et des vidéos d'abus sexuels y apparaissent parfois, était depuis assez longtemps déjà connu, mais a retenu davantage l'attention du journal New York Times.Visa a suspendu par conséquent temporairement sa collaboration avec Pornhub et avec sa société-mère MindGeek. A présent, l'entreprise annonce que ce bannissement reste provisoirement maintenu et ce, jusqu'à ce qu'une enquête portant sur le site soit terminée. Mais à l'agence Reuters, la firme de cartes de crédit déclare qu'elle reprend ses services de paiement pour les sites de MindGeek qui proposent des vidéos professionnelles. Mastercard, le principal concurrent de Visa, a pour sa part définitivement arrêté sa collaboration avec Pornhub.Cette exclusion a été durement ressentie par le site de vidéos. Suite à cela, Pornhub a mis hors ligne quasiment toutes les vidéos que des utilisateurs y avaient eux-mêmes déposées. Seules celles de comptes partenaires spécifiques ou d'utilisateurs strictement contrôlés y étaient encore permises. Le site a promis d'améliorer son approche en recourant à davantage de modérateurs et en intervenant plus rapidement dans les vidéos posant question. Elle collabore dans ce but également avec des organisations telles Child Focus qui entretiennent un contact direct avec le site.