Les joueurs professionnels et les systèmes informatiques se sont affrontés dans trois parties de Dota 2. L'intelligence artificielle remporta aisément les deux premiers duels. Les jeux représentent un bon test pour les ordinateurs, parce qu'ils doivent prendre des décisions stratégiques, se coordonner mutuellement et planifier des coups à l'avance.

L'ensemble OpenAI Five a été mis en oeuvre en 2016 avec le soutien d'Elon Musk. Précédemment, OpenAI Five avait encore dû s'incliner devant deux autres équipes de joueurs.

''Nous n'avons pas expliqué aux ordinateurs comment ils devaient jouer, mais bien comment ils devaient apprendre. Au cours des dix derniers mois, ils ont accumulé pas moins de 45.000 années d'expérience du jeu. C'est beaucoup et pourtant, ils ne s'en lassent pas'', a déclaré le fondateur d'OpenAI Five, Greg Brockman, à The Verge.

Dans le jeu Dota 2, deux équipes de cinq joueurs chacune doivent conquérir un monde virtuel. Elles peuvent y arriver en s'emparant de tours de guet ou en attirant l'adversaire dans un piège. Elles doivent en même temps aussi protéger leur propre base. Chaque personnage a des compétences propres, ce qui fait que les équipiers doivent compter les uns sur les autres. Ce jeu est très populaire chez les joueurs professionnels. Team OG avait remporté le championnat du monde l'année dernière. Les cinq joueurs se virent ainsi attribuer un prix de plus de 11 millions de dollars.

Plus tôt cette année, une autre intelligence artificielle, appelée DeepMind, l'emporta sur des joueurs professionnels dans le jeu StarCraft II.