Les managers sont les personnes qui se préoccupent de la productivité des collaborateurs travaillant à domicile. Voilà ce qui ressort d'une vaste étude de Microsoft (et la preuve anecdotique citée par tout un chacun qui s'est vu contraint de reprendre le chemin du bureau ces dernières semaines).

Quelque 87% des collaborateurs interrogés dans le cadre de cette étude ont déclaré qu'ils pouvaient travailler de manière aussi efficiente, voire mieux à la maison. 85% des managers pensent le contraire. Ces managers estiment que le travail hybride ou à domicile rend très malaisé le contrôle de la productivité des collaborateurs. Dans le cadre de cette étude, Microsoft a interrogé 20.000 employés dans onze pays.

'Nous devons surmonter cette 'paranoïa de la productivité'', déclare Satya Nadella, CEO de Microsoft, à la chaîne britannique BBC. 'Car toutes les données dont nous disposons, démontrent que plus de quatre-vingts pour cent des individus trouvent précisément qu'ils sont très productifs à la maison. Il n'y a que leur direction qui pense le contraire.'

Le combat pour le talent

L'étude révèle un grand écart entre le personnel et la direction, ce qui fait que les entreprises doivent trouver un juste équilibre, maintenant que la pandémie et les confinements sont en grande partie terminés. Microsoft déclare qu'on vit actuellement l'un des principaux changements au niveau des modèles travail de l'histoire. Après de longues périodes de télétravail, nombre d'entreprises veulent rappeler leurs collaborateurs au bureau, ce qui entraîne souvent des protestations. Le concurrent de Microsoft, Apple, s'est par exemple déjà à plusieurs reprises vu contraint de postposer un retour forcé au bureau suite à des pétions du personnel.

C'est là une question d'autant plus importante qu'il est particulièrement difficile dans beaucoup de secteurs de trouver encore du personnel. Pour attirer des collaborateurs, les entreprises doivent non seulement proposer des conditions salariales intéressantes, mais aussi un équilibre travail-vie privée correct.

Les managers sont les personnes qui se préoccupent de la productivité des collaborateurs travaillant à domicile. Voilà ce qui ressort d'une vaste étude de Microsoft (et la preuve anecdotique citée par tout un chacun qui s'est vu contraint de reprendre le chemin du bureau ces dernières semaines).Quelque 87% des collaborateurs interrogés dans le cadre de cette étude ont déclaré qu'ils pouvaient travailler de manière aussi efficiente, voire mieux à la maison. 85% des managers pensent le contraire. Ces managers estiment que le travail hybride ou à domicile rend très malaisé le contrôle de la productivité des collaborateurs. Dans le cadre de cette étude, Microsoft a interrogé 20.000 employés dans onze pays.'Nous devons surmonter cette 'paranoïa de la productivité'', déclare Satya Nadella, CEO de Microsoft, à la chaîne britannique BBC. 'Car toutes les données dont nous disposons, démontrent que plus de quatre-vingts pour cent des individus trouvent précisément qu'ils sont très productifs à la maison. Il n'y a que leur direction qui pense le contraire.'L'étude révèle un grand écart entre le personnel et la direction, ce qui fait que les entreprises doivent trouver un juste équilibre, maintenant que la pandémie et les confinements sont en grande partie terminés. Microsoft déclare qu'on vit actuellement l'un des principaux changements au niveau des modèles travail de l'histoire. Après de longues périodes de télétravail, nombre d'entreprises veulent rappeler leurs collaborateurs au bureau, ce qui entraîne souvent des protestations. Le concurrent de Microsoft, Apple, s'est par exemple déjà à plusieurs reprises vu contraint de postposer un retour forcé au bureau suite à des pétions du personnel.C'est là une question d'autant plus importante qu'il est particulièrement difficile dans beaucoup de secteurs de trouver encore du personnel. Pour attirer des collaborateurs, les entreprises doivent non seulement proposer des conditions salariales intéressantes, mais aussi un équilibre travail-vie privée correct.