Le vice-président (VP) explique sa décision dans un communiqué posté sur son blog, où il exprime son mécontentement quant à la façon dont Amazon traite la crise du covid-19. L'entreprise a licencié ces dernières semaines plusieurs manutentionnaires qui protestaient contre leurs conditions de travail. Selon les collaborateurs, ces conditions seraient peu sûres du fait d'une carence de masques et de désinfectant, mais aussi du manque d'espace et de temps disponibles pour garder une distanciation sociale, voire de soutien pour ceux/celles qui veulent rester à la maison, parce qu'ils/elles ne se sentent pas bien.

Selon Amazon, les collaborateurs en question n'ont pas été licenciés à cause de leurs protestations, mais pour ne pas avoir respecté les règles internes. L'entreprise avait utilisé la même excuse, sans autre explication, lorsqu'elle avait licencié quelques employés de bureau qui avaient soutenu les magasiniers qui protestaient.

Bray déclare ne plus vouloir faire partie d'une entreprise qui se conduit de cette manière. Il indique qu'il a exprimé son mécontentement sur les canaux conventionnels, mais qu'il considère ces licenciements comme un symptôme d'une culture de travail toxique. "Je préfère ni servir ce poison, ni le boire", a précisé Bray.

Tim Bray travaillait pour AWS depuis 2014. Il est ingénieur software depuis les années quatre-vingts et a été actif chez Sun Microsystems et Google. Bray est en outre l'un des co-auteurs originaux de la norme XML.

Le vice-président (VP) explique sa décision dans un communiqué posté sur son blog, où il exprime son mécontentement quant à la façon dont Amazon traite la crise du covid-19. L'entreprise a licencié ces dernières semaines plusieurs manutentionnaires qui protestaient contre leurs conditions de travail. Selon les collaborateurs, ces conditions seraient peu sûres du fait d'une carence de masques et de désinfectant, mais aussi du manque d'espace et de temps disponibles pour garder une distanciation sociale, voire de soutien pour ceux/celles qui veulent rester à la maison, parce qu'ils/elles ne se sentent pas bien. Selon Amazon, les collaborateurs en question n'ont pas été licenciés à cause de leurs protestations, mais pour ne pas avoir respecté les règles internes. L'entreprise avait utilisé la même excuse, sans autre explication, lorsqu'elle avait licencié quelques employés de bureau qui avaient soutenu les magasiniers qui protestaient. Bray déclare ne plus vouloir faire partie d'une entreprise qui se conduit de cette manière. Il indique qu'il a exprimé son mécontentement sur les canaux conventionnels, mais qu'il considère ces licenciements comme un symptôme d'une culture de travail toxique. "Je préfère ni servir ce poison, ni le boire", a précisé Bray. Tim Bray travaillait pour AWS depuis 2014. Il est ingénieur software depuis les années quatre-vingts et a été actif chez Sun Microsystems et Google. Bray est en outre l'un des co-auteurs originaux de la norme XML.