Vanessa Pappas qui, en tant que directrice ad intérim, est encore à la tête de TikTok, devient directrice d'exploitation. Selon TikTok, ces modifications à la direction sont nécessaires pour effectuer une réorganisation stratégique. L'entreprise n'a cependant pas précisé quel allait être ce changement de cap. D'après les rumeurs, ByteDance préparerait une entrée à la bourse. Mais selon le journal de Hong Kong South China Morning Post, cette opération aurait été postposée, parce que la firme technologique ne pouvait satisfaire aux exigences tant de la Chine que des Etats-Unis.

Les autorités chinoises sont depuis assez longtemps déjà en train d'accroître leur contrôle sur les grandes firmes technologiques. Sous la présidence de Donald Trump, les Etats-Unis accusaient TikTok de transférer des données personnelles de citoyens au parti communiste chinois. Sur le plan international, il y a aussi de nombreux soucis à propos du respect de la vie privée des utilisateurs, souvent jeunes, de l'appli.

Période tumultueuse

TikTok a connu une période tumultueuse au niveau de sa direction. L'ex-patron de la division streaming de Disney, Kevin Mayer, était devenu en mai de l'année dernière le directeur en chef de l'appli bien connue. Trois mois plus tard, il s'en allait en raison de la menace d'embargo que l'ex-président américain voulait imposer à TikTok. Vanessa Pappas remplaça ensuite Mayer de manière temporaire.

De 2015 à 2020, Chew fut directeur financier de Xiaomi, un important fabricant chinois de smartphones et d'autres produits électroniques. Il dirigea aussi pendant un an la division internationale de cette entreprise. Chew, qui habite et travaille à Singapour, est depuis le début de cette année responsable financier de ByteDance.

Vanessa Pappas qui, en tant que directrice ad intérim, est encore à la tête de TikTok, devient directrice d'exploitation. Selon TikTok, ces modifications à la direction sont nécessaires pour effectuer une réorganisation stratégique. L'entreprise n'a cependant pas précisé quel allait être ce changement de cap. D'après les rumeurs, ByteDance préparerait une entrée à la bourse. Mais selon le journal de Hong Kong South China Morning Post, cette opération aurait été postposée, parce que la firme technologique ne pouvait satisfaire aux exigences tant de la Chine que des Etats-Unis.Les autorités chinoises sont depuis assez longtemps déjà en train d'accroître leur contrôle sur les grandes firmes technologiques. Sous la présidence de Donald Trump, les Etats-Unis accusaient TikTok de transférer des données personnelles de citoyens au parti communiste chinois. Sur le plan international, il y a aussi de nombreux soucis à propos du respect de la vie privée des utilisateurs, souvent jeunes, de l'appli.TikTok a connu une période tumultueuse au niveau de sa direction. L'ex-patron de la division streaming de Disney, Kevin Mayer, était devenu en mai de l'année dernière le directeur en chef de l'appli bien connue. Trois mois plus tard, il s'en allait en raison de la menace d'embargo que l'ex-président américain voulait imposer à TikTok. Vanessa Pappas remplaça ensuite Mayer de manière temporaire.De 2015 à 2020, Chew fut directeur financier de Xiaomi, un important fabricant chinois de smartphones et d'autres produits électroniques. Il dirigea aussi pendant un an la division internationale de cette entreprise. Chew, qui habite et travaille à Singapour, est depuis le début de cette année responsable financier de ByteDance.