Les négociations en cours peuvent encore capoter, parce que Deliveroo et ses investisseurs seraient réticents à renoncer à l'indépendance de l'entreprise. Lors de sa dernière phase de financement, Deliveroo, établie à Londres, a été évaluée à plus de 2 milliards de dollars. Selon certains initiés, une proposition d'offre de la part d'Uber devrait être sensiblement supérieure à ce montant. Uber et Deliveroo n'ont pas souhaité réagir à cette nouvelle.

Si rachat il y a, Uber renforcerait fortement sa mainmise sur le marché de distribution de repas, surtout en Europe. Le marché des livraisons de repas à domicile est l'un des fers de lance de l'entreprise américaine qui dispose déjà de son propre service, Uber Eats. Deliveroo est active dans le monde entier, dont en Belgique.