Depuis 2015 déjà, le service de micromessages teste une ligne du temps algorithmique, qui doit montrer aux utilisateurs les tweets "les plus importants". Ce fil publie des tweets d'après ce que l'algorithme pense être intéressant pour l'utilisateur et répète notamment des publications et tweets populaires, que d'autres utilisateurs ont "aimé".

Pourtant, les utilisateurs désapprouvent ce système depuis le début. À tel point qu'en 2016, l'entreprise avait déjà dû revenir sur sa décision d'utiliser la ligne du temps algorithmique au lieu d'une ligne du temps chronologique classique, qui se borne à afficher une liste des tweets des personnes que les utilisateurs suivent, en commençant par le tweet le plus récent.

En 2022, voilà que l'entreprise récidive. La semaine dernière, sur iOS, Twitter a rétabli les suggestions algorithmiques par défaut, suscitant immédiatement un tel flot de critiques que l'entreprise a mis un terme à l'expérience quelques jours plus tard. Entre autres inconvénients, citons par exemple le fait qu'un système non chronologique rendrait particulièrement difficile de suivre de près des actualités qui évoluent vite, comme c'est le cas en ce moment pour le conflit ukrainien.

Cependant, il semblerait que l'entreprise ne s'avoue pas tout à fait vaincue. "Nous vous avons compris. Certains d'entre vous souhaitent toujours voir les derniers tweets en premier", a-t-elle annoncé dans un tweet, promettant qu'elle continuait de chercher d'autres options.

Depuis 2015 déjà, le service de micromessages teste une ligne du temps algorithmique, qui doit montrer aux utilisateurs les tweets "les plus importants". Ce fil publie des tweets d'après ce que l'algorithme pense être intéressant pour l'utilisateur et répète notamment des publications et tweets populaires, que d'autres utilisateurs ont "aimé".Pourtant, les utilisateurs désapprouvent ce système depuis le début. À tel point qu'en 2016, l'entreprise avait déjà dû revenir sur sa décision d'utiliser la ligne du temps algorithmique au lieu d'une ligne du temps chronologique classique, qui se borne à afficher une liste des tweets des personnes que les utilisateurs suivent, en commençant par le tweet le plus récent. En 2022, voilà que l'entreprise récidive. La semaine dernière, sur iOS, Twitter a rétabli les suggestions algorithmiques par défaut, suscitant immédiatement un tel flot de critiques que l'entreprise a mis un terme à l'expérience quelques jours plus tard. Entre autres inconvénients, citons par exemple le fait qu'un système non chronologique rendrait particulièrement difficile de suivre de près des actualités qui évoluent vite, comme c'est le cas en ce moment pour le conflit ukrainien. Cependant, il semblerait que l'entreprise ne s'avoue pas tout à fait vaincue. "Nous vous avons compris. Certains d'entre vous souhaitent toujours voir les derniers tweets en premier", a-t-elle annoncé dans un tweet, promettant qu'elle continuait de chercher d'autres options.