Voilà qui met fin à l'une des racines mêmes du service. Twitter était en effet initialement conçu pour fonctionner avec des SMS. C'est par exemple de là que vient la limite de 140 signes que Twitter a maintenue pendant longtemps.

Au fil du temps, les données mobiles se sont cependant nettement améliorées, et la plate-forme de messagerie est à présent quasi exclusivement utilisée via internet. En septembre de l'année dernière déjà, Twitter avait supprimé la possibilité d'écrire des tweets via SMS, parce que la fonction avait des problèmes de sécurité. La fonction fut à l'époque utilisée pour pirater le compte du CEO de Twitter, Jack Dorsey, et pour envoyer des tweets en son nom.

A présent, c'est la réception des tweets via SMS qui va aussi disparaître, exception faite de 'quelques pays', où la connectivité peut s'avérer problématique. Tel est le cas de l'Inde notamment, où la fonction est encore souvent utilisée. Ce pays a aussi privé la région du Cachemire d'internet des mois durant.

Voilà qui met fin à l'une des racines mêmes du service. Twitter était en effet initialement conçu pour fonctionner avec des SMS. C'est par exemple de là que vient la limite de 140 signes que Twitter a maintenue pendant longtemps.Au fil du temps, les données mobiles se sont cependant nettement améliorées, et la plate-forme de messagerie est à présent quasi exclusivement utilisée via internet. En septembre de l'année dernière déjà, Twitter avait supprimé la possibilité d'écrire des tweets via SMS, parce que la fonction avait des problèmes de sécurité. La fonction fut à l'époque utilisée pour pirater le compte du CEO de Twitter, Jack Dorsey, et pour envoyer des tweets en son nom.A présent, c'est la réception des tweets via SMS qui va aussi disparaître, exception faite de 'quelques pays', où la connectivité peut s'avérer problématique. Tel est le cas de l'Inde notamment, où la fonction est encore souvent utilisée. Ce pays a aussi privé la région du Cachemire d'internet des mois durant.