C'est avec un certain retard que Toshiba a fait connaître ses résultats financiers provisoires. L'entreprise y mentionne que son département nucléaire essuiera une perte de quelque 6,3 milliards de dollars. Les rentrées du reste du groupe ne pourront compenser cette perte, ce qui fait que c'est toute l'entreprise qui se retrouvera dans le rouge cette année. Le groupe japonais a promis de vendre ses activités 'puces' pour ramener de l'argent dans ses caisses.

Cela fait un petit temps déjà que Toshiba est aux prises avec des scandales comptables et les amendes qui vont de pair. L'entreprise, qui est surtout connue chez nous comme fabricant de puces informatiques et producteur de mémoires Flash, a ces dernières années aussi fortement investi dans la technologie nucléaire. Et c'est précisément là où le bât blesse aujourd'hui. Toshiba enregistre à présent des milliards de dollars de perte notamment en raison de problèmes au sein de sa filiale américaine Westinghouse. En plus de la vente de portions de sa technologie de mémoire Flash, Toshiba a également déjà déclaré qu'elle renoncera à ses activités nucléaires en dehors du Japon.