Le contrôleur américain des transports avait mercredi ouvert une enquête sur ladite fonction en raison du risque qu'elle pouvait représenter pour la sécurité. Dans quelque 580.000 modèles Tesla vendus depuis 2017, il était possible depuis l'année dernière de participer à des jeux sur l'écran tactile situé directement à proximité du conducteur.

Selon la NHTSA, cette fonction, appelée Passenger Play, multiplie le risque d'accidents, parce que les conducteurs des véhicules en question peuvent de ce fait être distraits.

Tesla a à présent annoncé à la NHTSA qu'une mise à jour logicielle verrouillera la fonction en question, afin de la rendre inutilisable, lorsque le véhicule est en mouvement. On ignore si cette décision aura aussi des conséquences sur les voitures de Tesla en dehors des Etats-Unis. L'entreprise n'a du reste pas encore émis de communiqué sur ce sujet. Précédemment déjà, la société-mère de Mercedes, Daimler, avait rappelé plusieurs modèles vendus aux Etats-Unis, parce qu'il était possible durant la conduite de regarder la TV ou de surfer sur internet via le système d'infos-loisirs.

Le contrôleur américain des transports avait mercredi ouvert une enquête sur ladite fonction en raison du risque qu'elle pouvait représenter pour la sécurité. Dans quelque 580.000 modèles Tesla vendus depuis 2017, il était possible depuis l'année dernière de participer à des jeux sur l'écran tactile situé directement à proximité du conducteur.Selon la NHTSA, cette fonction, appelée Passenger Play, multiplie le risque d'accidents, parce que les conducteurs des véhicules en question peuvent de ce fait être distraits.Tesla a à présent annoncé à la NHTSA qu'une mise à jour logicielle verrouillera la fonction en question, afin de la rendre inutilisable, lorsque le véhicule est en mouvement. On ignore si cette décision aura aussi des conséquences sur les voitures de Tesla en dehors des Etats-Unis. L'entreprise n'a du reste pas encore émis de communiqué sur ce sujet. Précédemment déjà, la société-mère de Mercedes, Daimler, avait rappelé plusieurs modèles vendus aux Etats-Unis, parce qu'il était possible durant la conduite de regarder la TV ou de surfer sur internet via le système d'infos-loisirs.