Le terme 'disruption' est en soi déjà évocateur, mais nous vivons aussi à une époque où tout bouge en permanence. Votre entreprise doit donc en tenir compte et bien évaluer les opportunités qui se présentent, mais aussi les risques encourus. Il est peut-être bon dans ce cas de disposer d'une boule de cristal et de pouvoir y jeter un coup d'oeil pour prédire l'avenir. Mais si vous n'en possédez pas, Trensition fera ce qu'il faut à l'aide de l'intelligence artificielle.

Planches de tendances

'En réalité, nous tentons avec notre plate-forme SaaS de supporter et d'automatiser autant que possible les choix stratégiques', déclare le co-fondateur Vincent Defour. 'Lorsque vous utilisez pour la première fois notre plate-forme d'intelligence stratégique Trendtracker, nous dressons votre profil sur base d'un certain nombre de questions: dans quel secteur vous vous trouvez ou quel secteur vous voulez contrôler, quels thèmes et tendances vous souhaitez suivre, etc. La durabilité et la mobilité par exemple sont des thèmes très importants aujourd'hui, en plus évidemment des innovations technologiques ou du comportement changeant du consommateur. C'est sur cette base que nous faisons plusieurs suggestions à ajouter aux planches à tendances. Mais libre à vous aussi de choisir vous-mêmes des tendances ciblées voulues.'

Ces tendances, elles proviennent de la volumineuse base de données de Trensition. 'Celle-ci est continuellement alimentée par nos analystes, mais nos algorithmes AI y ajoutent en outre des choses aussi, que nous n'avions nous-mêmes pas vu venir.' Sur la plate-forme, l'utilisateur voit apparaître des tableaux de bord et des graphiques intelligibles, qui lui donnent une image des changements intervenus, allant même jusqu'à se livrer à des prévisions. 'Car c'est là la force de notre outil: oser aussi sonder l'avenir. Même si c'est naturellement d'une manière probabilistique, puisque l'avenir n'existe pas en tant que tel.'

L'assureur AGEAS s'est déjà associé à Trensition, tout comme le groupe de médias Roularta. 'Pour cet éditeur, nous collaborons au sein du programme d'accélération STADIEM (Startup Driven Innovation in European Media) piloté entre autres par la chaîne flamande VRT. Nous créons une plate-forme stratégique sur mesure pour le secteur des médias, où nous surveillons en continu les tendances qui vont influencer les médias et le monde des éditeurs dans les années à venir.'

Joli portefeuille

'En l'espace de deux ans, nous avons acquis un joli portefeuille de clients avec, notamment, BNP Paribas Fortis, Luminus, Procter & Gamble, Deloitte et la chaîne allemande SWR. Nous observons qu'ils sont satisfaits car nos nouveaux clients, nous les trouvons actuellement surtout grâce à leurs références.'

De plus, Trensition élabore également un réseau de consultants qui peuvent approcher les entreprises plus modestes avec la plate-forme d'intelligence stratégique. 'Et nous ouvrons aussi notre base de données de tendances sous la forme d'API pour les jeunes pousses, afin qu'elles puissent sur cette base développer de nouveaux produits', apprend-on encore.

Aisément évolutive

Jusqu'à présent, Trensition a réussi à se suffire à elle-même grâce à son propre chiffre d'affaires et à un subside de 175.000 euros du VLAIO. 'L'objectif est à présent de nous ancrer dans plusieurs secteurs', explique Defour. 'En fait, nous sommes industry agnostic: notre solution s'adapte à toutes les branches industrielles et est aisément évolutive. Nous voulons donc à coup sûr devenir aussi un acteur en vue au niveau européen, voire en dehors. Notre solution nécessite certes pas mal d'efforts de recherche dans le domaine de l'AI, du 'natural language processing' et de l'apprentissage machine. Voilà pourquoi nous recherchons à présent du capital supplémentaire pour financer cela.'

Trensition

Siège social: Gand

Nombre d'associés: 3

Finances: à la recherche d'investissements supplémentaires

Site web: Trensition.eu

Le terme 'disruption' est en soi déjà évocateur, mais nous vivons aussi à une époque où tout bouge en permanence. Votre entreprise doit donc en tenir compte et bien évaluer les opportunités qui se présentent, mais aussi les risques encourus. Il est peut-être bon dans ce cas de disposer d'une boule de cristal et de pouvoir y jeter un coup d'oeil pour prédire l'avenir. Mais si vous n'en possédez pas, Trensition fera ce qu'il faut à l'aide de l'intelligence artificielle.'En réalité, nous tentons avec notre plate-forme SaaS de supporter et d'automatiser autant que possible les choix stratégiques', déclare le co-fondateur Vincent Defour. 'Lorsque vous utilisez pour la première fois notre plate-forme d'intelligence stratégique Trendtracker, nous dressons votre profil sur base d'un certain nombre de questions: dans quel secteur vous vous trouvez ou quel secteur vous voulez contrôler, quels thèmes et tendances vous souhaitez suivre, etc. La durabilité et la mobilité par exemple sont des thèmes très importants aujourd'hui, en plus évidemment des innovations technologiques ou du comportement changeant du consommateur. C'est sur cette base que nous faisons plusieurs suggestions à ajouter aux planches à tendances. Mais libre à vous aussi de choisir vous-mêmes des tendances ciblées voulues.'Ces tendances, elles proviennent de la volumineuse base de données de Trensition. 'Celle-ci est continuellement alimentée par nos analystes, mais nos algorithmes AI y ajoutent en outre des choses aussi, que nous n'avions nous-mêmes pas vu venir.' Sur la plate-forme, l'utilisateur voit apparaître des tableaux de bord et des graphiques intelligibles, qui lui donnent une image des changements intervenus, allant même jusqu'à se livrer à des prévisions. 'Car c'est là la force de notre outil: oser aussi sonder l'avenir. Même si c'est naturellement d'une manière probabilistique, puisque l'avenir n'existe pas en tant que tel.'L'assureur AGEAS s'est déjà associé à Trensition, tout comme le groupe de médias Roularta. 'Pour cet éditeur, nous collaborons au sein du programme d'accélération STADIEM (Startup Driven Innovation in European Media) piloté entre autres par la chaîne flamande VRT. Nous créons une plate-forme stratégique sur mesure pour le secteur des médias, où nous surveillons en continu les tendances qui vont influencer les médias et le monde des éditeurs dans les années à venir.''En l'espace de deux ans, nous avons acquis un joli portefeuille de clients avec, notamment, BNP Paribas Fortis, Luminus, Procter & Gamble, Deloitte et la chaîne allemande SWR. Nous observons qu'ils sont satisfaits car nos nouveaux clients, nous les trouvons actuellement surtout grâce à leurs références.'De plus, Trensition élabore également un réseau de consultants qui peuvent approcher les entreprises plus modestes avec la plate-forme d'intelligence stratégique. 'Et nous ouvrons aussi notre base de données de tendances sous la forme d'API pour les jeunes pousses, afin qu'elles puissent sur cette base développer de nouveaux produits', apprend-on encore.Jusqu'à présent, Trensition a réussi à se suffire à elle-même grâce à son propre chiffre d'affaires et à un subside de 175.000 euros du VLAIO. 'L'objectif est à présent de nous ancrer dans plusieurs secteurs', explique Defour. 'En fait, nous sommes industry agnostic: notre solution s'adapte à toutes les branches industrielles et est aisément évolutive. Nous voulons donc à coup sûr devenir aussi un acteur en vue au niveau européen, voire en dehors. Notre solution nécessite certes pas mal d'efforts de recherche dans le domaine de l'AI, du 'natural language processing' et de l'apprentissage machine. Voilà pourquoi nous recherchons à présent du capital supplémentaire pour financer cela.'